Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 27 aoû 2016 - 09:00

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Agenda

Agenda: 03/03/2012

Section de Gignod

Assemblée des Adhérents de la section

15 heures en première convocation
16 heures en deuxième convocation

Salle des Associations (ancienne maison communale)

Ordre du jour

- Cotisations.
- Situation politique.
- Divers.

Suivra un casse croûte

Section de Cogne

Dîner convivial de la Section

20h00 au restaurant “Vallée de Cogne”(chef lieu)

L’invitation est ouverte à tous les inscrits du Mouvement, mais aussi aux simples sympathisants, à toutes les femmes valdôtaines, et les hommes aussi, et à tous ceux qui désirent s’amuser pendant une soirée plaisante et conviviale.

Le prix est de 30 euros.

Au cours de la soirée les adhérents et les sympathisants ils pourront pourvoir a leur cotisation 2012.

Pour la réservation s’adresser, dernier délai le mardi 28 février:

à Dante GERARD, tél. : 328 1753843;
à Andrea PORTIGLIATTI, tél. : 347 4762597
à Diego PERROD, tél. : 349 1745768

Participez nombreux !

2XMILLE

le coin du président22 Juillet 2016 - 15:22

Un été qu’on va rappeler longtemps… Un été qu’on va rappeler longtemps… Cet été 2016 sera destinée à rester longtemps dans nos mémoires et ce non pas pour les températures caniculaires et les précipitations inattendues et copieuses. Dans un assez court espace temporaire se sont produits trois événements qui marqueront inexorablement notre futur : le référendum anglais du Brexit, le massacre criminel de Nice et la phase finale de l’élimination de la démocratie en Turquie avec l’instauration d’un régime autoritaire déjà annoncé depuis le temps. Ce sont des épisodes assez différents entre eux et on ne peut pas les assimiler puisque dans certains cas ils ont touché des personnes innocentes, provoquant des deuils inconsolables. Cependant il y a un fil rouge qui relie ces trois moments à la vie et au futur de l’Europe et de l’UE. D’une part Brexit a accéléré un processus de déconfiture d’élargissement de l’UE qui avait impliqué l’UK en 1973, mais qui a toujours été ambigu. L’UK n’a jamais adhéré à la monnaie unique, ni à Schengen, mais elle a cependant beaucoup profité de l’UE , sans vraiment lui correspondre une collaboration loyale. Dans ce cas l’UE a commencé à assumer des lourdes responsabilités découlant de la volonté de procéder, au plus vite et à n’importe quelles conditions, à un élargissement progressif de sa composition, ce qui nous a porté, aujourd’hui aux 28 membres (-1 la Grande Bretagne). Et tout juste pour en rester là on ne peut pas oublier les tentatives de certain Pays de l’aire UE de forcer le jeu pour arriver à l’élargissement à la Turquie. Aujourd’hui M. Erdogan a anticipé à l’UE son idée de la démocratie. Cela, peut être permettra à tous de mieux réfléchir à la chose et à l’UE de considérer davantage important de consolider son actuelle composition plutôt que de rechercher des unions dangereuses. Malheureusement, le paroxysme pour des élargissements progressifs et parfois un peu risqués et discutables, à souvent rendue aveugle l’UE qui a négligé la certitude des règles de base qui devraient être partagées par les Etats membres ainsi que celles de la sécurité collective des Pays membres et de leurs populations. L’UE perdra tous ses espoirs si elle ne sera pas rapidement douée d’une force armée, d’une police, d’un service d’intelligence et d’une politique commune sur les thèmes désormais urgents qui ne peuvent plus être reportés. Un facteur de crise de l’UE a été introduit par des migrations de masse et les arrivées continuelles de réfugiés qui ne peuvent plus être abordées de manière isolée par chaque Pays membre de l’UE. Les rapports entre les migrants et les populations locales ne peuvent pas être gérés selon des règles différentes et parfois contradictoires. Des modalités de reconnaissance et de recensement partagées par tous les Pays membres sont la condition indispensable pour maintenir Schengen. Après la tuerie criminelle de Nice on apprend que des liaisons de longue haleine existaient entre des complices placés en France et en Italie. On se demande si une force de police et d’intelligence plénipotentiaire européenne ne serait pas plus convenable. Et également s’il ne serait il pas plus utile que les efforts et les objectifs politiques et militaires contre le daesh soient soumis à une régie commune et par conséquent, plus efficace et moins velléitaire. Les épisodes que l’on vient de rappeler, même si assez différents entre eux, obligent l’Europe à se poser nombre de question. Ne pas y penser, ne pas agir laisserait progressivement la main libre aux agitateurs politiques qui dans les différents Pays membres invoquent la sortie de l’UE comme solution aux problèmes du quotidien. Ennio Pastoret

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
siegecentral@unionvaldotaine.org
PI 80007410071