Rédaction

Mise à jour 6 jui 2020 - 17:24

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Histoire Les élections Communales 2000

Election communales 2000

AOSTA

Cinq années de travail: afin de continuer à faire ce qu'il faut faire pour Aoste

La ville, ses quartiers, ses hameaux peuvent trouver dans notre programme un projet à même de fournir la capacité de propulsion pour un développement harmonieux et nécessaire à la graduelle et globale amélioration de la qualité de la vie urbaine.La collaboration avec l'Administration régionale, avec les structures sociales, productives et associatives présentes sur le territoire pourra assurer un convenable degré de synergie nécessaire à la réalisation d'œuvres importantes et radicales, qui attendent avec urgence d'être commencées.Faire. 
Dans ce programme vous trouverez de nombreuses idées concrètes, qui ne sont pas une simple et emphatique perspective électorale, mais des projets clairs, définis et définissables au cours de ce mandat de cinq années, qui pourra se révéler stratégique pour la Ville d'Aoste et pour son futur.Sur le plan socio-économique il est indispensable de se confronter avec la progressive tertiarisation de la ville qui trouve principalement, si ce n'est exclusivement, dans le tourisme un avenir encore largement à projeter. D'où le choix de privilégier les interventions visant, d'un côté, la qualification de l'environnement urbain et, de l'autre, l'amélioration des communications, de la mobilité, ainsi que le développement de l'activité touristique et productive.Il est, par ailleurs, à souligner l'importance des politiques sociales dans une ville moderne qui veut réaliser des conditions d'égalité sociale, de solidarité et d'égales opportunités. 
Il est nécessaire, en raison de l'expérience et des professionnalismes acquis, d'agir en syntonie avec la coopération sociale, avec le riche monde du bénévolat et de la mutualité pour pouvoir fournir des services toujours meilleurs.La coalition des forces politiques composée par i Democratici, D.S.-Gauche Valdôtaine, Fédération Autonomiste, Autonomistes-Autonomisti et Union Valdôtaine poursuit ces buts et s'engage à les réaliser avec nous.Voyons maintenant quelques uns des points marquants qui constituent nos buts. Des points sur lesquels nous nous engageons formellement à rendre compte périodiquement aux citoyens, par le biais d'une nouvelle façon de communiquer, plus directe et capillaire.

GRIMOD GUIDO
syndic
GUGLIELMINOTTI GAIET MARINO
vice-syndic

AGOSTINO Salvatore (Turi)
BIONAZ Davide
BLANCHET Lucia
BOSON Maurizio
BROGLIO Domenico
BRUSCHI Dina (Dinella)
CARRUPT Cristina
CERVA Maurizio
DEGIOZ Pietro Vittorio
DE SENSI Caterina
FAVRE Renato
FOLLIEN Alberto (Bertino)
FOSSON Jeannette
LIPAROTO Celestino
LORENZINI Giorgio
MAGRO Giuseppe
NORBIATO Carlo
PELANDA Alessandro (Pela)
PIASSOT Daniela
PIVOT Cristina
RAGAZZI Alberto
RICCIO Ezio
SAGARIA Giuseppe
TAMPAN Roberto
TURCOTTI Giampietro
VIBERTI Gianni
VICQUÉRY Laurent
ZAPPATERRA Aldo


Les documents

Le programme [1,16 MB]

Les candidats

2 X mille

Politique4 Juillet 2020 - 16:13

Communiqué de presse Communiqué de presse Un chantage aux dépens de l’autonomie communale. Après presque deux semaines, entre débat en Conseil et suspension pour analyses techniques et financières des amendements déposés, le Conseil Régional a finalement approuvé la loi de tassement de budget, cette année quasiment complètement affectée aux mesures financières pour l’atténuation des effets de la crise économique sur les familles et les entreprises Valdôtaines. Une mesure qui a mis finalement en circulation plus de 160 millions d’euros pour l’économie valdôtaine. Le parcours a été long et complexe, avec les machinations et les entraves toujours prêtes sur le chemin quand les majorités n’existent pas et les numéros sont faibles. Hélas le résultat a été que le chapitre dédié aux collectivités locales a été complètement renversé par rapport aux engagements pris avec les Syndics et à la volonté du Gouvernement, qui visait, dans le cadre d’une vision réellement fédéraliste de l’autonomie communale, à donner totale liberté de décision aux administrations communales de mettre en œuvre les initiatives plus opportunes et plus urgentes, avec l’objectif, premièrement de faire repartir l’économie des petits villages. D’abord, en se cachant derrières le vote secret, quelqu’un a fait manquer les voix nécessaires pour approuver la mesure, au détriment des Communes et des accords pris, dans le sillon de la vieille politique et des pires tactiques. Sans doute des metteurs en scène d’expérience ont élaboré ses tactiques déplorables, pouvant compter sur des acteurs de troisièmes ordres. On a su faire encore pire, avec l’honteuse position du M5S qui a voulu imposer une absurde obligation d’affectation sur les transferts aux Communes, en imposant une question préjudicielle sur un aspect déjà débattu et sur lequel le Conseil s’était exprimé en sens inverse. Un forçage politique qui demande une prise de position rapide de la part des élus, pour tâcher de revoir cette absurdité, qui est tout d’abord un affront au travail sérieux de nos Syndics et des administrations communales et ensuite une contrainte qui risque même d’empêcher la réelle utilisation de ces ressources. L’Union Valdôtaine demande au Président Franco Manes et aux Syndics membres du conseil d’administration de vouloir retirer les démissions annoncées, et réaffirme la plus parfaite considération pour le travail accompli par le conseil permanent des collectivité locales et par tous les Syndics Valdôtains, qui restent un exemple de pragmatisme et de cohésion qui devrait être un exemple pour toute la politique. Le Comité Fédéral de l’Union Valdôtaine

agenda

twitter

vidéos

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071