Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 21 avr 2017 - 10:44

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Histoire Les élections Communales 2000

Election communales 2000

AOSTA

Cinq années de travail: afin de continuer à faire ce qu'il faut faire pour Aoste

La ville, ses quartiers, ses hameaux peuvent trouver dans notre programme un projet à même de fournir la capacité de propulsion pour un développement harmonieux et nécessaire à la graduelle et globale amélioration de la qualité de la vie urbaine.La collaboration avec l'Administration régionale, avec les structures sociales, productives et associatives présentes sur le territoire pourra assurer un convenable degré de synergie nécessaire à la réalisation d'œuvres importantes et radicales, qui attendent avec urgence d'être commencées.Faire. 
Dans ce programme vous trouverez de nombreuses idées concrètes, qui ne sont pas une simple et emphatique perspective électorale, mais des projets clairs, définis et définissables au cours de ce mandat de cinq années, qui pourra se révéler stratégique pour la Ville d'Aoste et pour son futur.Sur le plan socio-économique il est indispensable de se confronter avec la progressive tertiarisation de la ville qui trouve principalement, si ce n'est exclusivement, dans le tourisme un avenir encore largement à projeter. D'où le choix de privilégier les interventions visant, d'un côté, la qualification de l'environnement urbain et, de l'autre, l'amélioration des communications, de la mobilité, ainsi que le développement de l'activité touristique et productive.Il est, par ailleurs, à souligner l'importance des politiques sociales dans une ville moderne qui veut réaliser des conditions d'égalité sociale, de solidarité et d'égales opportunités. 
Il est nécessaire, en raison de l'expérience et des professionnalismes acquis, d'agir en syntonie avec la coopération sociale, avec le riche monde du bénévolat et de la mutualité pour pouvoir fournir des services toujours meilleurs.La coalition des forces politiques composée par i Democratici, D.S.-Gauche Valdôtaine, Fédération Autonomiste, Autonomistes-Autonomisti et Union Valdôtaine poursuit ces buts et s'engage à les réaliser avec nous.Voyons maintenant quelques uns des points marquants qui constituent nos buts. Des points sur lesquels nous nous engageons formellement à rendre compte périodiquement aux citoyens, par le biais d'une nouvelle façon de communiquer, plus directe et capillaire.

GRIMOD GUIDO
syndic
GUGLIELMINOTTI GAIET MARINO
vice-syndic

AGOSTINO Salvatore (Turi)
BIONAZ Davide
BLANCHET Lucia
BOSON Maurizio
BROGLIO Domenico
BRUSCHI Dina (Dinella)
CARRUPT Cristina
CERVA Maurizio
DEGIOZ Pietro Vittorio
DE SENSI Caterina
FAVRE Renato
FOLLIEN Alberto (Bertino)
FOSSON Jeannette
LIPAROTO Celestino
LORENZINI Giorgio
MAGRO Giuseppe
NORBIATO Carlo
PELANDA Alessandro (Pela)
PIASSOT Daniela
PIVOT Cristina
RAGAZZI Alberto
RICCIO Ezio
SAGARIA Giuseppe
TAMPAN Roberto
TURCOTTI Giampietro
VIBERTI Gianni
VICQUÉRY Laurent
ZAPPATERRA Aldo


Les documents

Le programme [1,16 MB]

Les candidats

2 X mille

le coin du président29 Mars 2017 - 12:18

L’acte final d’un projet conduit de manière maline L’acte final d’un projet conduit de manière maline Quelqu’un pourrait se demander, à juste titre, qu’en est de la politique et de son devoir de service. En regardant ce qui s’est passé au Conseil de la Vallée il est difficile de donner des réponses pouvant permettre aux gens de comprendre. Dans les derniers jours on a vécu une profonde crise, comme cela peut arriver en politique. Mais les crises demandent des réponses et lorsque celles–ci sont évitées et ignorées tout devient irrationnel et incompréhensible. Normalement les majorités voient le jour sur base d’accords de programmes et les volontés qui les soutiennent travaillent à la réalisation de points programmatiques. Par contre, dans ces jours, le seul objectif était celui de la « substitution », un désir qui, pour s’affirmer, a conduit à violer toutes les règles qui sont à la base de la démocratie participative de l’institution du Conseil de la Vallée. Le Président du Conseil s’est conduit en partisan en défense des choix et des volontés des groupes politiques de la constituante nouvelle majorité. Il l’a fait avec un comportement censurable dont on n’a pas mémoire et qui ne le placera certainement pas parmi les figures institutionnelles du Pays d’Aoste dignes de mémoire. Mais celui-ci n’a été que l’acte final d’un projet qui bouillonnait depuis pas mal de temps pour nous abattre et qui a été conduit de manière maline, en prenant comme prétexte le Président de la Région lorsque les vrais objectifs, soigneusement cachés, ont été et restent d’autres. Parmi ceux-ci nous devons inscrire en tout premier, le désir et l’obsession de vouloir combattre et affaiblir l’Union Valdôtaine. Nous avons eu parfois tendance à l’oublier, mais il suffit de revenir avec la mémoire au passé pour constater que celle-ci n’est que la réplique d’une copieuse série de tentatives du passé. L’autre volonté a été celle de la « substitution ». Elle a été conduite par ceux qui avaient déjà essayé, sans succès, de s’assoir sur les fauteuils du pouvoir. Cette fois le désir d’y parvenir était si fort qu’il les a portés à former une majorité éphémère, constituée par un groupement de personnes et d’idées qui ont pu trouver une synthèse, non pas sur des projets mais, uniquement, en se coalisant contre quelque chose. Mais, à présent, le moment est arrivé de faire quelque chose « pour » et non « contre », ce qui est assez plus difficile. On verra bien qu’est-ce-que en sera des proclames lancés dans ces derniers temps. Il y de quoi ne pas être rassurés lorsqu’on constate, dans cette majorité hybride, la présence inquiétante de certains personnages drôles, qui conseilleraient aux Valdôtains d’accrocher les ceintures de sécurité.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
siegecentral@unionvaldotaine.org
PI 80007410071