Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 27 mar 2017 - 17:56

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Élus Ville d'Aoste

Ville d'Aoste

Communes11 Août 2015 - 09:18

Aosta città viva: bilancio positivo della serata Rossonera Aosta città viva: bilancio positivo della serata Rossonera Musica e animazioni le vie del centro storico fino a tarda notte: la serata Rossonera di sabato 8 agosto, organizzata dal Comune di Aosta, Assessorato al Turismo e Cultura, in collaborazione con Confcommercio e Aosta 2.0, ha riscontrato un grande successo. " Siamo molto soddisfatti del risultato ottenuto – ha commentato Antonella Marcoz, vicesindaco con competenza in materia di Attività produttive, Turismo, Cultura, Ufficio unico Manifestazioni – la città di Aosta ha evidenziato la sua vocazione turistica con le vie del centro colme di passanti fino a tarda sera. Un ringraziamento particolare per la riuscita di questa serata va alla collaborazione fattiva dei commercianti e gestori dei locali aostani. La sinergia ha permesso di rendere particolarmente viva la notte aostana. Un plauso in particolare anche al lavoro degli agenti della Polizia locale di Aosta che hanno vigilato sul buon andamento della festa fino a tarda notte, intervenendo dove necessario per garantire ordine e divertimento. Doveroso, inoltre, ringraziare anche la cittadinanza di Aosta, soprattutto coloro che abitano nelle vie centrali sopra ai locali che hanno organizzato i Dj Set, sappiamo che è stato un po’ disagevole per loro, ma sappiamo che hanno accolto tale occasione come momento di valorizzazione della città. Avevamo infatti avuto modo di informarli per tempo e condividere tale necessità. La sinergia quindi tra Comune, attività commerciali, Polizia locale e cittadini ci ha permesso di vivere Aosta in modo diverso e piacevole, tirando fuori quel carattere festoso e aggregativo che una città turistica deve avere ”. Il programma delle manifestazioni estive organizzate in collaborazione con il Comune di Aosta continua nei prossimi giorni con Strade del Cinema, con il Ferragosto in Piazza il 14 agosto dalle ore 18 alle 24, tra musica e animazioni a cura dell’associazione Patouè en Mezeucca. Il 15 e 16 agosto spazio a "Viaggi visivi” in Piazza Chanoux dalle ore 21 alle 23.30 con la selezione di film degli autori valdostani appartenenti all'Associazione dei professionisti dell'audiovisivo. Il 18 agosto sarà la volta di Shaker "Di Vino” A.I.B.E.S. seconda edizione della gara di cocktails tra barmen professionisti AIBES, gestori di bar e giovani baristi emergenti.

partager

Communes29 Mai 2015 - 09:23

Commune d’Aoste : la nouvelle Junte a été nommée par le syndic Fulvio Centoz Commune d’Aoste : la nouvelle Junte a été nommée par le syndic Fulvio Centoz Suite aux pourparlers avec les représentants des forces politiques qui se sont déroulés dans les derniers jours, le syndic de la ville d’Aoste Fulvio Centoz a signé hier, jeudi 28 mai, le décret nommant la Junte communale et l’attribution des compétences aux assesseurs. La nouvelle Junte sera donc formée par le vice-syndic Antonella Marcoz, qui sera également assesseur aux activités productives et au développement économique, avec les compétences en matière d’activités productives, Guichet unique pour les entreprises, Tourisme, Culture, Bureau unique pour les manifestations, politiques juvéniles et rapports avec les organismes et les sociétés participées. L’assesseur sortant Marco Sorbara a été nommé assesseur aux Politiques sociales, aux Bâtiments résidentiels publics et à l’égalité des chances, alors que l’ancien chef de Groupe de l’Union Valdôtaine Valerio Lancerotto sera le nouvel assesseur aux Travaux public. La Junte sera composé par Delio Donzel, assesseur à l’Environnement et à l’Urbanisme, Carlo Marzi, assesseur aux Finances, au Patrimoine et aux Sports, et Andrea Edoardo Paron, assesseur à l’Education, à la Mobilité et au décor urbain. Le syndic aura les compétences en matière de fonctionnement des bureaux et des services en ce qui concerne le personnel, la police municipale, la Protection civile, les service démographiques et du cimetière, les affaires généraux et légaux, l’innovation et la programmation européenne.

partager

Nos élus

Antonella Marcoz
Vice-syndic
Valerio Lancerotto
Assesseur
Andrea Edoardo Paron
Assesseur
Marco Sorbara
Assesseur
Josette Borre
Conseiller
Sara Favre
Conseiller
Cristina Galassi
Conseiller
Nicola Prettico
Conseiller

2 X mille

le coin du président22 Mars 2017 - 17:17

Les raisons et les prétextes Les raisons et les prétextes Mardi 21 mars le Conseil de la Vallée s’est réuni pour mettre en place les dernières formalités après le changement de majorité qui a eu lieu dans les jours précédents. L’opinion publique a été considérablement frappée par ces faits et aujourd’hui, beaucoup de personnes essayent de connaître et de comprendre le pourquoi de ce séisme politique. Les vraies raisons qui sont à la base de ce choix nous les connaîtrons avec le temps, même si ce n’est pas impossible de les préconiser. Une large partie de l’opinion publique a déjà bien compris que la cause principale de ce changement a été la crainte d’une d’asphyxie de consensus qui intéressait désormais un certain nombre de personnages et quelque force politique. Lorsqu’on est particulièrement affaiblis par l’obsession et par la peur de ne plus être réélus on se rend plus facilement aux voix charmantes et charmeuse des sirènes. Elles rassurent et font entrevoir des aventures et des futurs pleins de promesses à dispenser et de consensus à vendanger. Nous verrons dans les mois à venir les aptitudes et les comportements qui seront tenus par les seigneurs des votes, qui ont promus cette aventure politique de fin de législature. Mais, entre temps, on ne peut pas passer sous silence le fait que quelqu’un essaie de légitimer sa trahison en utilisant des arguments franchement spécieux. Je me limiterai à en citer deux. Le premier est souvent utilisé et répété à chaque moment par Marquis, le nouveau président du Gouvernement. Il se borne à raconter que le budget de prévision 2017 aurait été largement modifié et par conséquent amélioré, par l’action conjointe d’un certain nombre de Conseillers. Celui – ci aurait été le signal que le Gouvernement sortant n’interprétait plus les justes attentes des forces politiques. Certes, le budget, préparé et approuvé par le Gouvernement Rollandin, au Conseil de la Vallée, a été modifié. Cela a été fait avec des embuscades continuelles, qui visaient, comme on l’avait déjà préconisé, à soulager des appétits pas trop nobles, plutôt que de satisfaire des nécessités objectives. L’autre argument s’appuie sur le fait qu’il fallait, à tout prix, trouver un bouc émissaire, pour justifier une opération qui a mis ensemble la somme des désespoirs de personnages en quête d’auteur à la recherche d’un dernier espoir de survie politique. La responsabilité de faire cela l’a assumé Martin avec une interview où il affirme que toute cette affaire aurait eu origine de la nécessité de censurer Rollandin. Martin a affirmé ça en essayant de charger sur lui la responsabilité en détournant ainsi l’attention de la trahison de Stella Alpina. D’ailleurs il est plutôt habitué à tisser la toile du complot et à masquer la vérité derrière les prétextes. En réalité Martin savait bien que l’Union Valdôtaine n’aurait jamais accepté la requête de censurer le Président du Gouvernement qu’elle avait indiqué en tant que force de majorité relative. Elle ne l’acceptait pas pour Rollandin et elle ne l’aurait pas accepté pour aucun autre de ses représentants parce qu’elle est une organisation sérieuse qui ne soumet pas ses élus aux chantages. Mais, certes, on comprend bien que Martin devait justifier politiquement ce passage, qui portait sa force politique à trahir les accords et les électeurs qui avaient voté la coalition dans la quelle nous étions alliés. Et on comprend aussi très bien qu’il ne pouvait certainement pas rendre publics les vrais motifs de son opposition à Rollandin. Ni les siens ni ceux de quelqu’un de ses collègues de parti.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
siegecentral@unionvaldotaine.org
PI 80007410071