Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 21 mai 2019 - 12:05

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Histoire le mouvement La « Junte du Lion »

La « Junte du Lion »

1959 › 1965

Le monopole de la DC est désormais rompu : alliée aux gauches, l'UV remporte la victoire aux élections régionales du 18 mai 1959 (25 élus contre les 10 de la coalition DC-PLI-PSDI). C'est la "junte du lion", présidée par Oreste Marcoz.

Issu de l’immobilisme de l’ère Bondaz, le gouvernement régional entreprend en 1960 de nombreuses initiatives novatrices concernant notamment la protection du paysage, le soutien de l’élevage et l’instruction professionnelle (fondation de l’Institut Professionnel Régional).

L’année 1961 voit la première tentative de diviser l’Union Valdôtaine par la fondation de mouvements attrape-nigauds soi-disant autonomistes. Prétextant une gestion prétendûment anti-démocratique de notre Mouvement, on fonde l ‘« Union Démocratique Valdôtaine » en vue de lui soustraire des électeurs. Cette tentative échoue lors des élections municipales : l’UV et ses alliés indépendants et de gauche remportent la victoire dans 37 Communes.

En 1962 le gouvernement régional affronte plusieurs problèmes économiques d’envergure ; la Vallée souligne son identité francophone par l’organisation à Aoste du 5e Congès de l’Union Culturelle Française, dont le président est l’assesseur unioniste Corrado Gex.

Gex est élu député au Parlement lors des élections politiques des 28 et 29 avril 1963, alors que Chabod est confirmé au Sénat par la coalition UV-gauches. L‘UV renouvelle ses organes : le Comité central élit le Comité exécutif le 13 mai et Séverin Caveri est confirmé à la présidence. Un deuxième mouvement soi-disant autonomiste est fondé par nos adversaires pour nous diviser : la « Ligue des Campagnards», qui échoue aux élections régionales des 27 et 28 octobre (1 seul siège). La nouvelle majorité du Conseil de la Vallée est formée par l’UV (7 sièges), le PCI (9) et le PSI (2) ; Séverin Caveri est réélu président de la Région pour la troisième fois.

Les années 1960 sont marqués par un grand effort de modernisation de la Vallée d'Aoste: l'administration régionale exploite au maximum les compétences législatives et administratives qui lui sont reconnues pour aider l'agriculture de montagne, développer le tourisme et construire les infrastructures indispensables à assurer une meilleure qualité de vie à la population. De grands travaux sont entrepris, dont notamment le percement des tunnels du Grand-Saint-Bernard, inauguré en 1964, et du Mont-Blanc, réalisé en 1965.

1965 est également l’année du renouveau des municipalités valdôtaines : seule ou avec ses alliés de gauche et indépendants l’UV s’impose dans 37 Communes.

2 X mille

Politique18 Mai 2019 - 09:53

Communiqué de Presse Communiqué de Presse En ce 18 mai 2019, au moment même où les forces de l’extrême droite néo fasciste se rencontrent à Milan sur invitation de la Lega, pour saper les fondements de notre civilisation européenne et de notre démocratie, à 75 ans de la mort tragique d’Emile Chanoux, nous, libres citoyens et représentants des Mouvements autonomistes qui s’inspirent de sa pensée, voulons affirmer haut et clair la volonté de défendre les libertés conquises, parfois au prix de la vie, par ceux qui, comme Chanoux, ont lutté contre la dictature fasciste. Cette rencontre de Milan d’aujourd’hui, qui a le soutien de la Lega Vda et de la soi--‐disant «Jeune Vallée d’Aoste», et le retour inquiétant de l’extrême droite, nous imposent une prise de position lucide quant à la possibilité que des idéologies néfastes reprennent du terrain, sous prétexte de répondre aux légitimes préoccupations de la société contemporaine. L’essence du message fédéraliste et pacifiste d’Emile Chanoux est notre repère en ces temps difficiles, pour que nous puissions répondre par la solidité de nos arguments et de nos idéaux à l’avancée des nouveaux fascismes. In questo 18 maggio 2019, nel momento stesso in cui le forze dell’estrema destra neo fascista si incontrano a Milano su invito della Lega, per minare le fondamenta della nostra civiltà europea e della nostra democrazia, a 75 anni dalla tragica morte di Emile Chanoux, noi liberi cittadini e rappresentanti dei Movimenti autonomisti che si ispirano al suo pensiero, vogliamo riaffermare con forza la nostra volontà di difendere le libertà conquistate, talvolta al prezzo della vita, da coloro che, come Emile Chanoux, hanno lottato contro la dittatura fascista. Questo incontro di Milano di oggi, sostenuto anche dalla Lega Vda e dalla cosiddetta «Jeune Vallée d’Aoste», insieme al ritorno inquietante dell’estrema destra, ci impongono una presa di posizione lucida circa la possibilità che queste nefaste ideologie riprendano piede col pretesto di rispondere alle legittime preoccupazioni della società contemporanea. L’essenza del messaggio federalista e pacifista di Emile Chanoux è il punto di riferimento in questi tempi difficili e ci indica una strada grazie alla quale risponderemo con la forza dei nostri argomenti e dei nostri ideali all’avanzata dei nuovi fascismi. Firmato. Alpe, Epav, Stella Alpina, Union Valdôtaine, Union Valdôtaine Progressiste, Autonomie 4.0 e Area Democratica--‐Gauche Autonomiste

agenda

twitter

vidéos

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071