Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 17 jan 2018 - 14:30

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Histoire le mouvement Les Dirigéants

Les Dirigéants

2008 - septième Congrès National

Président : PERRON Ego
Vice-président : FOLLIEN David (2008/2012) - FRUTAZ Devis (2012/2013)
Vice-président : VOYAT Ugo
Trésorier : CHABOD Osvaldo

2006 - Congrès Extraordinaire

Président : CESAL Guy
Vice-président : BREDY Claudio
Vice-Président : VOYAT Ugo
Trésorier : PIASSOT Daniela

2003 - sixième Congrès National

Président : ZUBLENA Manuela
Vice-président : EMPEREUR Diego
Vice-président : LANIECE Albert
Trésorier : MARTINET Michel

2001 - Congrès Extraordinaire

Président : MARGUERETTAZ Aurelio
Vice-président : RIVOLIN Joseph
Vice-président : GIANOTTI Giorgio
Trésorier : JANIN Daniele

1998 - cinquièmeCongrès National

Président : ROLLANDIN Auguste
Vice-président : RIVOLIN Joseph
Vice-président : GUICHARDAZ Patrizia
Trésorier: JANIN Daniele

1997 - Conférence Nationale

Président : PERRIN Carlo
Vice-président : ANDRIONE Etienne après démissions MORELLI Patrizia
Vice-président : GUERRAZ Ivo
Trésorier : SAPINET Livio

1993 - quatrième Congrès National

Président: BETEMPS Alexis
Secrétaire général : PERRIN Carlo
Secrétaire administratif: CERISE Pino

1989 - troisième Congrès National

Président : BETEMPS Alexis
Secrétaire Général : GRIMOD Guy
Vice-secrétaire Vicaire : NIGRA Umberto
Vice-secrétaire : STEVENIN François
Vice-secrétaire : GHIGNONE Jean-Pierre

1984 - deuxième Congrès National

Président : BETEMPS Alexis
Vice-Président : NIGRA Humbert
Secrétaire Général : TAMONE Léonard
Vice-Secrétaire : VIERIN Dino

1979 - premier Congrès National

Président : PERRIN Joseph-César
Vice-président et Trésorier : TAMONE Léonard

1976

Président : PERRIN Joseph-César
Vice-président : ROVEYAZ Pierre
Vice-président : VIETTI Pierre

1975

Président : PERRIN Joseph-César
Vice-président : FOSSON Pierre
Vice-président : TAMONE Léonard

1974

Président : ANDRIONE Mario
Vice-président : PERRIN Joseph-César
Vice-président : FOSSON Pierre
Secrétaire administratif : VOYAT Ugo

1973

Secrétaire régional : ANDRIONE Mario
Vices-secrétaires : CAVERI René et STEVENIN François

1967 - Charges Sociales

Président : CAVERI Sévérin
Vice-président : MARCOZ Oreste
Vice-président : FOSSON Pierre
Secrétaire : ROLLANDIN Georges
Trésorier: BERTON Robert

1963 - Charges Sociales (élues par le comité central)

Président : CAVERI Sévérin
Vice-Président : FOSSON Pierre
Secrétaire : ROSSET Victor
Trésorier : BERTON Louis

1956 - Comité exécutif provisoire

Président : CAVERI Sévérin
Vice-président : FOSSON Pierre
Vice-président : BREAN Joseph
Vice-président : GENS Pierre-Constant
Vice-président : MORISE Lucien
Vice-président : VALLAISE Auguste
Secrétaire général : ROSSET Victor
Vice-secrétaire: CORNIOLO Eugène
Vice-secrétaire : PERRON Maurice
Directeur du journal: PROMENT Emile
Trésorier : CUAZ Charles

1946 - Charges Sociales (élues par le Comité central)

Président : CAVERI Sévérin
Vice-président : DEFFEYES Albert
Secrétaire Trésorier : ROSSET Victor
Caissier : CUAZ Charles

1945 - Comité Provisoire de Direction

OLLIETTI Félix - Syndics
CAVERI Sérévin - Syndics
VIGLINO Ida - Syndics
ARBANEY Flavien - Caissier
BERTHET Aimé - Secrétaire

2 X mille

le coin du président10 Janvier 2018 - 14:38

2018: deux rendez-vous importants nous attendent 2018: deux rendez-vous importants nous attendent Cette année 2018 nous réservera deux rendez-vous importants sur le plan politique et administratif. D’ici peu nous serons appelés au vote pour les élections au Parlement italien. La législature qui suivra aura d’éléments d’extrême importance pour notre Pays d’Aoste. Tout en particulier il faudra régler, définitivement, les grands thèmes des rapports institutionnels et financiers entre la Vallée d’Aoste et l’Etat. La présence d’élus d’une aire Autonomiste et Fédéraliste, à l’intérieur du futur Parlement, sera indispensable pour atteindre de résultats positifs. Dans les mois à venir il y aura aussi le rendez-vous des élections régionales pour la formation du nouveau Conseil de la Vallée et de la majorité qui devra gouverner le Val d’Aoste dans les prochaines cinq années. Les Valdôtaines et les Valdôtains s’attendent une législature pouvant donner des réponses importantes et durables, soutenues par une action gouvernementale efficace. Cela ne sera possible qu’avec une majorité pouvant assurer la stabilité politique indispensable à toute action administrative. La législature qui vient de se conclure a été caractérisée négativement, par la conflictualité et l’instabilité du cadre politique qui a aussi touché et fragmenté l’aire Unioniste. Cela a produit des effets négatifs qui ne s’étaient jamais vérifiés avant, lorsque la force et l’unité de l’Union Valdôtaine avaient pu assurer la gouvernabilité, permettant ainsi de conduire une action administrative et politique efficace. Il est donc indispensable de pouvoir reconstituer un cadre politique solide pour franchir les difficultés qui ont caractérisé cette XIVème législature. Le Val d’Aoste a besoin de certitudes et d’assurances valides. Mais elle a surtout besoin de dépasser l’actuelle faiblesse du cadre politique et ce n’est qu’une l’Union Valdôtaine forte qui peut assurer cela. L’histoire de l’Union Valdôtaine, son engagement et le travail de ses élus, à tout niveau, sont la pour témoigner le bien fondé d’un engagement et d’une action politique et administrative qui ont accompagné la Vallée d’Aoste pendant des décennies, en assurant un développement et une qualité de vie importants. Cela a été fait en assumant des responsabilités et des engagements lourds, surtout dans les moments de difficultés. Et c’est aussi bien de rappeler qu’au moment où on a demandé à ses élus de faire des pas de côté ils l’ont fait de manière responsable pour éviter des paralysies négatives. Dans les prochains mois les électrices et les électeurs devront décider à qui confier la conduite du Pays d’Aoste dans les cinq années à venir. L’Union Valdôtaine considère prioritaire de continuer à se battre pour défendre la culture, le territoire, les langues qui caractérisent la spécificité pour continuer à maintenir vivants les principes de notre Autonomie. Une Autonomie qui doit continuer à s’affirmer si le Val d’Aoste veut avoir la force de décider son futur sans en déléguer les choix à d’autres. Pour ce faire il sera fondamentale de régler les rapports avec l’Etat en permettant l’affirmation, aux élections politiques, d’une coalition Autonomiste et Fédéraliste engagée pour la défense de nos prérogatives. Sur le plan régional il sera indispensable d’assurer la stabilité et la gouvernabilité nécessaire pour affirmer au Pays d’Aoste la possibilité de s’autogouverner. Cela ne pourra se faire qu’avec une Union Valdôtaine forte, qui, du haut de son expérience, de son histoire, de son sérieux, de son lien profond avec Pays d’Aoste, pourra assurer, comme elle l’a toujours fait, des résultats concrets et tangibles en ce sens. Il n’y pas de recettes miraculeuses, mais, celui-ci étant le moment du bon sens il faudra bien faire attention à ne pas se faire piéger par les déclarations d’intention de ceux qui préconisent de parcours quasi miraculeux, mais dont on a pu constater, lorsqu’on les a vus en actions, que les résultats n’ont certainement pas été à la hauteur des promesses.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071