Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 26 sep 2017 - 10:41

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Mouvement Jeunesse Valdôtaine Le Comité de coordination

Les organes

Les organes de la Jeunesse Valdôtaine sont l’Animateur principal (Président), le Comité de coordination et l'Assemblée générale. Seules les décisions prises par l'Assemblée générale et par le Comité de coordination engagent la responsabilité de la Jeunesse Valdôtaine. Elles sont prises à la majorité simpledes membres présents. Les délégations ne seront pas acceptées. Le vote a lieu à main levée, sauf dans le cas de questions concernant les personnes physiques, ou si un tiers des membres présents en fait requête.

    Le Comité de coordination

    Le Comité de coordination est composé par l’Animateur principal (Président), le Secrétaire trésorier, le Secrétaire verbalisant et six autres membres proposés à l’Assemblée par l’Animateur principal (Président). 
    L’éventuel élu au Parlement Valdôtain est membre de droit. Au sein du Comité se forment deux Commissions permanentes qui s’occupent du journal et du site internet. 
    L’Animateur principal (Président) désigne les responsables des zones à l’intérieur du Comité et a la faculté de former d’autres Commissions ou de déléguer des tâches particulières aux différents membre du Comité de coordination. 
    Le Comité de Coordination se réunit au moins tous les quinze jours sur convocation de l’Animateur principal (Président) ou d’un tiers de ses membres. 
    (art. 15 du Statut)

    Le Comité de coordination est l'organe exécutif de la Jeunesse Valdôtaine. Il est chargé d'organiser le travail selon les lignes d’actions tracées par l'Assemblée générale

    Le Comité de coordination : 
    › propose à l'Assemblée générale les représentants au Congrès National ; 
    › propose à l'Assemblée générale l’éventuel candidat aux élections régionales et auxélections administratives de la ville d’Aoste ; 
    › au cas où l'Assemblée générale ne pourrait pas être convoquée à temps, a la faculté deprendre des décisions, sans mandat impératif. Toutes les décisions prises par le Comité de coordination doivent respecter les lignes principales des Statuts de la JeunesseValdôtaine ; 
    › peut proposer à l'Assemblée générale la formation de différentes Commissions de travail. Elles seront coordonnées au moins par un membre du Comité de coordination.
    (Art. 16 du Statut)

    Alexandre Bertolin
    Animateur principal 
    Edoardo Mezzaro 
    Trésorier
    Andrea Matteri
    Secrétaire 
    Alain Clusaz
    Membre 
    Gabriele Osio
    Membre
    Martine Peretto
    Membre 
    Davide Petroz
    Membre 
    Simone Roveyaz
    Membre 
    Richard Zublena 
    Membre

    Joël Farcoz
    Membre de droit

    Elizabeth Pastoret et
    Ingrid Vuillermin
    Responsables des rapports
    internationaux

    L'Assemblée générale

    L'Assemblée générale de la Jeunesse Valdôtaine est l'ensemble de tous ses membres, adhérents et sympathisants. Elle est présidée par l’Animateur principal (Président), qui la convoque au moins trois fois par an en séance ordinaire et toutes les fois que le Comité de Coordination ou un tiers des membres ayant droit de vote à l'Assemblée le demande, en séance extraordinaire, pour débattre de questions particulièrement importantes. 
    (art. 9 du Statut) 

    Les Assemblées ont habituellement lieu à Aoste, au siège de la Jeunesse Valdôtaine, mais peuvent être aussi convoquées ailleurs sur décision du Comité de Coordination.
    (art. 10 du Statut)

    L'Assemblée est réunie valablement si au moins 50 % des membres est présent en première convocation et 30 % en deuxième convocation.
    (art. 11 du Statut)

    L'Assemblée modifie et révise les Statuts de la Jeunesse Valdôtaine à la majorité des 2/3 des membres présents ayant droit de vote. Elle tranche les différends entre ses membres et assure l'interprétation authentique des présents Statuts. 
    (art. 12 du Statut)

    Elle élit chaque année, sur proposition du Comité de coordination, parmi les membres de la Jeunesse Valdôtaine: l’Animateur principal (Président) ; le Comité de coordination ; Elle élit aussi, tous les 5 ans, les représentants de la Jeunesse Valdôtaine au sein du Congrès national. 
    (art. 13 du Statut) 

    2 X mille

    Vie de l'Union12 Septembre 2017 - 11:28

    Le souhait pour nos 72 ans: un effort et une volonté communs Le souhait pour nos 72 ans: un effort et une volonté communs Le 13 septembre 1945, au lendemain de la promulgation des "Décrets du Lieutenant du Royaume", un groupe de personnes courageuses et clairvoyantes, convaincues que le pouvoir d'autogouvernement attribué au Val d’Aoste par ces actes était trop faible, fonda l’Union Valdôtaine. Ces devanciers, qui tenaient à la défense du caractère ethnique et linguistique de notre communauté, s’unirent pour créer un Mouvement qui rassembla des autonomistes, de toutes tendances politiques, se rattachant à l'idéal du martyr de la Résistance valdôtaine Emile Chanoux. L’Union Valdôtaine fut gérée par Comité provisoire dont les membres étaient: Albert Deffeyes, Lino Binel, Paul-Alphonse Farinet, Ernest Page, Victor Rosset, Mgr Joconde Stévenin, Robert Berton, Amédée Berthod, Félix Ollietti, Séverin Caveri, Maria Ida Viglino, Flavien Arbaney et Aimé Berthet. Depuis ce 13 septembre 1945, tout au long de son d’histoire, l’Union Valdotaine a consacré sa vie au Val d’Aoste et à sa Communauté, par son engagement, par les sacrifices, les joies, les douleurs, les querelles, les divisions et les grands moments d’unité qu’elle a vécu. Pendant les 72 ans de vie du Mouvement des femmes, des hommes des personnes âgées et des jeunes se sont engagés pour l’Union, pour l’idéal qu’elle représentait, charmés pour l’amour envers le Pays d’Aoste que l’Union Valdôtaine a toujours affirmé et démontré. L’Union Valdôtaine a eu des poussées inoubliables de succès et de croissances, mais aussi des abandons et des déchirures douloureuses. Elle a vécu cela en traversant un long moment d’histoire, qui a vu la dissolution des partis politiques en Italie et de profondes transformations des agrégations historiques en Europe. Malgré ça, ce grand Mouvement populaire est encore vif et vivant, malgré les difficultés d’un cadre politique qui est soumis à des séismes qui contribuent à en augmenter la fragmentation. Les points de repère traditionnels sont mis en crise par des nouvelles formations politiques qui font de l’agressivité leur devise et qui cherchent à s’affirmer, un peu partout, selon des formules et des propositions qui produisent souvent des clameurs écrasantes, mais qui ne durent que l’espace de quelque jour. D’ailleurs la politique actuelle a pris davantage l’habitude de chatouiller les esprits de revanche plutôt qu’essayer d’offrir des propos raisonnables et réalisables. On ne sait pas jusqu’à quand, mais, certainement, cela ne peut pas continuer longtemps sans mettre en crise toute forme de gouvernabilité. Dans ces jours au Val d’Aoste est en acte une tentative de réunir les forces unionistes, autonomistes et fédéralistes. Après des années de querelles et de partages il s’agit d’un essai important. Des colloques ont été conduits. D’autres s’ensuivront. Reste, pour le moment le fait, qu’une volonté commune a, jusqu’à présent, permis de se parler, de se confronter en laissant de côté tout esprit de revanche. Face à la confusion et à l’éparpillement idéal et programmatique de la politique actuelle on ne peut que saluer favorablement cette tentative qui, en quelque sorte, rappelle, comme en a été le 13 septembre 1945, que pour les Valdôtains, le seul espoir de s’en sortir des moments des difficultés est celui de unir les forces. Sans aucune prétention de faire des comparaisons improposables on souhaite que, ce 13 septembre 1945 puisse marquer l’affirmation d’un effort et d’une volonté commune entre les forces politiques unionistes, autonomistes et fédéralistes pour le futur du Pays d’Aoste. Ennio Pastoret

    agenda

    twitter

    images

    2016 Rencontres sul le territoire

    2015 Congrès des 3 et 4 octobre

    Union Valdôtaine

    29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
    TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
    siegecentral@unionvaldotaine.org
    PI 80007410071