Rédaction

Mise à jour 6 jui 2020 - 17:24

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Histoire Les élections Régionales 2008

2008

La liste Union Valdôtaine

Gouverner les changements - Governare i cambiamenti
Nos dimensions réduites peuvent être une opportunité si l’on veut rendre plus rapides les décisions d’un monde en changement où il peut être capital d’arriver les premiers. La Région doit améliorer ses capacités de réponse. Il est par ailleurs essentiel de lancer un défi au système de concertation de la planification en transformant les pièges des nombreuses interdictions en cercles vertueux pour aplanir la route, nouer des liens, créer des réseaux, permettant ainsi aux entrepreneurs de saisir les opportunités et d’avoir le courage d’investir, même dans la recherche.

AGOSTINO  Turi
BIELER Mauro
BRUNOD Gioia
CAVERI Luciano
CERISE Albert
CÉSAL Guido
CHARLES Teresa
COLLOMB Daniele
CRÉTAZ Alberto
DANNA Emilio
DOMAINE Bruno
EMPEREUR Diego
FILETTI Laura
GÉRANDIN Elso
HERREN Remy
IMPÉRIAL Hélène
ISABELLON  Pino
LANIÈCE Albert
LAVÉVAZ Erik
MAQUIGNAZ Gabriele
MARGUERETTAZ Aurelio
NAUDIN Osvaldo
NORBIATO Carlo
PASTORET Ennio
PEINETTI Flavio
PELLISSIER Lucia
PRADUROUX Renato
PROLA Piero
RICCIO Ezio
RINI Emily
ROLLANDIN Augusto
ROSSET Andrea
VIÉRIN Adriana
VIÉRIN Laurent
ZUBLENA Manuela

Le programme

Le programme [92,11 KB]

Il programma [248,01 KB]

Les candidats

Les élus

AGOSTINO Salvatore
BIELER Mauro

CAVERI Luciano - passé à UVP 08/01/2013
CERISE Albert - Président du Conseil  décédé en septembre 2012
CRETAZ Albert
EMPEREUR Diego
IMPERIAL Hélène
ISABELLON Pino - Assesseur à l'Agriculture
LANIECE Albert - Assesseur à la Santé
MAQUIGNAZ Gabriele 
MARGUERETTAZ Aurelio - Assesseur au Tourisme
PASTORET Ennio - Assesseur aux Activités Productives
PROLA Piero
RINI Emily - Président du Conseil du 19/09/212
ROLLANDIN Auguste - Président de la Région
ROSSET Andrea- passé à UVP le 8/01/2013
VIERIN Laurent - Assesseur à la Culture - passé à UVP le 8/01/2013
ZUBLENA Manuela - Assesseur au Territoire


2 X mille

Politique4 Juillet 2020 - 16:13

Communiqué de presse Communiqué de presse Un chantage aux dépens de l’autonomie communale. Après presque deux semaines, entre débat en Conseil et suspension pour analyses techniques et financières des amendements déposés, le Conseil Régional a finalement approuvé la loi de tassement de budget, cette année quasiment complètement affectée aux mesures financières pour l’atténuation des effets de la crise économique sur les familles et les entreprises Valdôtaines. Une mesure qui a mis finalement en circulation plus de 160 millions d’euros pour l’économie valdôtaine. Le parcours a été long et complexe, avec les machinations et les entraves toujours prêtes sur le chemin quand les majorités n’existent pas et les numéros sont faibles. Hélas le résultat a été que le chapitre dédié aux collectivités locales a été complètement renversé par rapport aux engagements pris avec les Syndics et à la volonté du Gouvernement, qui visait, dans le cadre d’une vision réellement fédéraliste de l’autonomie communale, à donner totale liberté de décision aux administrations communales de mettre en œuvre les initiatives plus opportunes et plus urgentes, avec l’objectif, premièrement de faire repartir l’économie des petits villages. D’abord, en se cachant derrières le vote secret, quelqu’un a fait manquer les voix nécessaires pour approuver la mesure, au détriment des Communes et des accords pris, dans le sillon de la vieille politique et des pires tactiques. Sans doute des metteurs en scène d’expérience ont élaboré ses tactiques déplorables, pouvant compter sur des acteurs de troisièmes ordres. On a su faire encore pire, avec l’honteuse position du M5S qui a voulu imposer une absurde obligation d’affectation sur les transferts aux Communes, en imposant une question préjudicielle sur un aspect déjà débattu et sur lequel le Conseil s’était exprimé en sens inverse. Un forçage politique qui demande une prise de position rapide de la part des élus, pour tâcher de revoir cette absurdité, qui est tout d’abord un affront au travail sérieux de nos Syndics et des administrations communales et ensuite une contrainte qui risque même d’empêcher la réelle utilisation de ces ressources. L’Union Valdôtaine demande au Président Franco Manes et aux Syndics membres du conseil d’administration de vouloir retirer les démissions annoncées, et réaffirme la plus parfaite considération pour le travail accompli par le conseil permanent des collectivité locales et par tous les Syndics Valdôtains, qui restent un exemple de pragmatisme et de cohésion qui devrait être un exemple pour toute la politique. Le Comité Fédéral de l’Union Valdôtaine

agenda

twitter

vidéos

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071