Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 22 jui 2018 - 11:01

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Histoire Les élections Régionales 1998

1998

La liste Union Valdôtaine

L'amour pour le pays 
L’histoire de l’Union Valdôtaine est longue de plus de cinquante ans. Pendant cette période, nous n’avons jamais ménagé nos efforts en vue de l’essor du Val d’Aoste et du peuple valdôtain et nous avons rempli avec responsabilité les différentes tâches qui nous ont été confiées au fil des années : lorsqu’on a rempli des fonctions de Gouvernement, nous avons assuré la stabilité politique de la Région et fait des choix courageux de développement ; pendant les années de l’opposition, nous avons exercé un contrôle administratif précis et ponctuel, mais aussi un rôle de proposition significatif. 

AGNESOD Gino 
BAVASTRO Marco 
BIONAZ Augusto 
BLANCHOD Lino 
BORRE Fedele 
CERISE Alberto 
CHARLES Teresa 
CHUC Remo 

COTTINO Aldo 
CUC Giuseppe 
DUC Laure 
FAVRE Elviro 
FERINA Carlo 
JACCOD Ettore 
LOUVIN Roberto 
LUGON Lea 
MAQUIGNAZ Federico 
MELLO SARTOR Luigi 
MILLERET Carlo 
OTTOZ Eddy 
PASTORET Ennio 
PERRIER Ovidio 
PERRIN Carlo 
PERRON Ego 
PRADUROUX Renato 
RINI Emilio 
ROLLANDIN Augusto 
ROTA Roberto 
ROVEYAZ Luigi 
RUFFIER Mauro 
SUSANNA Maura 
VALLET Franco 
VICQUÉRY Roberto 
VIÉRIN Dino 
VIÉRIN Ettore 

Le programme

Les candidats

Les élus

AGNESOD Gino - Assesseur aux Finances
BIONAZ Augusto
BORRE Fidèle
CERISE Albert
CHARLES Teresa
COTTINO Aldo
CUC Beppe
LOUVIN Robert - Président du Conseil du 30/06/1998 au 18/12/2002 - Président de la Junte du 18/12/2002 au 7/07/2003
PASTORET Ennio - Assesseur à l'Instruction Publique
PERRIN Carlo - Assesseur à l'Agriculture
PERRON Ego - Président du Conseil du 18/12/2002
PRADUROUX René
RINI Emilio
ROLLANDIN Auguste
VALLET Franco - Assesseur au Territoire
VICQUERY Robert - Assesseur à la Santé
VIERIN Dino - Président de la Junte jusqu'au 18/12/2002


2 X mille

Jeunesse19 Juin 2018 - 14:04

Communiqué de Presse Communiqué de Presse La Jeunesse Valdôtaine PREND ACTE des résultats des élections régionales du 20 mai dernier, qui ont conduit l’UV à une victoire à la Phyrrus, ayant perdu la moitié des voix par rapport à 2013, tout en restant le premier parti. S’ÉTONNE face aux déclarations de M.me Rini, qui, quatrième élue dans la liste de l’Union Valdôtaine, vient d’exprimer sa volonté de quitter le Mouvement. SOULIGNE que ce comportement n’est pas respectueux de l’engagement pris avec les électeurs il y a un mois. CONSTATE que, si le mandat impératif demeure nul, ces changements de parti continuels, qui caractérisent la politique à tout niveau, sont moralement injustifiables et ne font qu’augmenter la haine pour la politique qui caractérise déjà nombre de citoyens. SOULIGNE que les électeurs qui ont donné confiance à M.me Rini ont voté la liste de l’Union Valdôtaine , sûrs, hélas, que les élus n’auraient pas changé de parti, vu l’engagement moral pris par tous les candidats de la liste UV. OBSERVE que la sortie de M.me Rini du Mouvement arrive seulement au début du troisième mandat consécutif, très probablement pour se sauver de l’interdiction du quatrième mandat, prévue par les Statuts de l’UV. PRÉSENTE la candidature de M.me Rini pour le Guinness des Records, catégorie : «Changement de parti avant la première séance d’une Assemblée législative » REMARQUE que la Lega-Salvini Premier, qui à Rome a inséré à l’intérieur du « Contratto di Governo » ce qui suit : "Occorre introdurre forme di vincolo di mandato per i parlamentari, per contrastare il sempre crescente fenomeno del trasformismo. Del resto, altri ordinamenti, anche europei, contengono previsioni volte a impedire le defezioni e a far sì che i gruppi parlamentari siano sempre espressione di forze politiche presentatesi dinanzi agli elettori”, au niveau régional se dit prête à créer un gouvernement grâce à l’apport déterminant d’une "trasformista”. SOUHAITE bonne chance à la coalition qui vient de naître, en espérant qu’elle puisse sauvegarder l’autonomie et donner des réponses au Peuple Valdôtain, sans qu’elle devienne un Gouvernement style « Prodi II », concentré seulement sur les vétos internes et sur le partage des places de pouvoir. RAPPELLE à M.me Rini que, si elle désire vraiment le changement à l’intérieur de l’UV, elle sera la bienvenue pour travailler avec tous ceux qui (JV comprise) croient qu’à travers un dialogue réel et une confrontation sincère on puisse finalement révolutionner le Mouvement.

agenda

twitter

vidéos

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071