Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 24 fév 2017 - 17:56

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Histoire Les élections Communales 1980

Elections communales 1980

AOSTA

Une nouvelle manière d'administrer

Nous avons toujours été favorables à la décentralisation administrative. Nous l'avons prouvé en faisant en sorte que, contre la volonté de tous les partis, les Conseils de hameaux soient élus directement par les citoyens. Et nous avons obtenu ainsi que ces organismes soient l'expression de la volonté et de la réalité locales et non pas une émanation du Conseil communal. C'est notre objectif de renforcer ces structures de participation et de décentralisation administrative dans l'intérêt de la population d'Aoste, qui doit participer toujours plus activement à l'administration de la chose publique.

1. BARMASSE Giovanni Giuseppe
2. BARON Ferruccio
3. BERARD Fiorentino
4. BERTOLDO Renato
5. BONIFACE Renée
6. BORRE Fedele
7. BREUVE Ernest
8. BUS Oscar
9. CASAGRANDE Ugo
10. CERISE Auguste
11. CHANTEL Henry
12. CHIARIGLIONE Siro
13. CLOS Adolphe
14. COMETTO Franco
15. COSSARD Italo
16. CUAZ Abele
17. CUAZ Pierre
18. DEGIOZ Pierre
19. DUJANY Guido
20. FERINA Carlo
21. FOSSON Jeannette
22. GERBELLE Justin
23. GNEMAZ Charles
24. GRIMOD Fabiano
25. JORIOZ Giorgio
26. LOUVIN Roberto
27. MUNIER Attilia
28. NOUSSAN Emile
30. PIEROPAN Jean
29. PELLISSIER Eva
31. QUENDOZ René
32. RIVOLIN Joseph
33. ROUX Roger
34. SAPINET Livio
35. SERINI Luciano
36. TOUSCOZ Ugo
37. TROSSELLO Charles
38. VICQUERY Sergio
39. VIETTI Pierre
40. VIGNA Claudio

Les documents

Le programme [1,21 MB]

Les candidats

le coin du président24 Février 2017 - 09:09

Pluralisme et participation Pluralisme et participation Samedi 18 février, à Pont-Saint-Martin l’Union Valdôtaine a célébré son Congrès. Les observateurs moins attentifs on peut être considéré ce moment comme la répétition d’une espèce de rite, avec les habituelles interventions de routine. Le rendez-vous de samedi, au de la de la grande participation, a aussi été caractérisé par des rapports et des propositions variées et nombreuses de la part de Congressistes et de groupes de Sections. Les différentes interventions ont témoigné la richesse et l’ampleur d’un débat interne à l’Union Valdôtaine que le Comité Fédéral a lancé et soutenu en préparation de ce Congrès. Ca fait désormais quelques années que l’Union Valdôtaine est en train de conduire un nombre important d’activités, de rencontres et de produire des documents pour introduire des moments de réflexions dans les Sections et sur le territoire. Pour ce faire nous avons lancé un grand nombre de rencontres, à tout niveau, avec les différents organes du Mouvement, dans le signe du pluralisme en essayant de prendre en charge toutes les opinions et toutes les options. L’Union Valdôtaine a une architecture démocratique qui s’exprime et travaille avec : un Congrès (annuel), un Conseil Fédéral, un Comité Fédéral, une Conférence des Présidents des Sections, une Conférence des Administrateurs, 70 Sections avec des Présidents et des Comités de Direction. Tous ces organes sont régulièrement élus sur la base de règles statutaires en vigueur, fixées par acte notarié et déposée à la « Commisssione di garanzia degli statuti e per la trasparenza dei partiti politici». Dans nos Statuts dont inscrites les règles et les principes de la transparence, du pluralisme, de l’éthique des comportements. Les réunions de nos organes sont ouvertes et, en effet, sont rares les moments de vie de l’Union Valdôtaine qui échappent à l’attention des medias et de l’opinion publique. L’Union Valdôtaine est consciente du fait que la politique vit une période difficile. Voilà pourquoi le Mouvement a voulu mettre en marche un procès dialectique qui a ouvert une saison de partage, d’écoute en demandant une assomption de responsabilité des Unionistes dans la conduite de ce parcours. Des dizaines et des dizaines de rencontres avec les Sections et avec le territoire ont lancé un processus de discussion, d’information et, enfin, de volonté de collaboration pour le futur. Les résultats concrets de tout ça on les a aperçus au Congrès de Pont-Saint-Martin. Le document final contient des points qui ont été, en large mesure, des synthèses des débats et des rencontres qui ont précédé l’Assemblée du 18 février. Aussi le rapport que j’ai présenté en ma qualité de Président est le résultat de l’ensemble des réflexions qui sont ressorties dans nos réunions sur le territoire où nous avons conduit une large activité d’écoute. Nous avons vu, tout au long de cette période qu’il y plein de monde, sur le territoire qui souhaiterait entendre parler de ses problèmes et d’entendre des messages positifs visant à construire et à donner des perspectives pour le futur. Voilà pourquoi, dans toutes ces soirées, comme d’ailleurs dans notre Congrès, nous avons essayé de ne pas gaspiller notre temps à dire mal des autres. Nous avons essayé de jeter un regard sur les grands changements mondiaux qui nous touchent de près. Nous avons parlé de nous, de nos activités, de nos espoirs, de nos criticités, des problèmes que les gens ressentent, de notre territoire, puisque nous sommes conscients qu’après le temps des bavardages viendra aussi le moment de se présenter aux femmes et aux hommes de la Vallée d’Aoste pour leur demander de nous renouveler leur confiance. Ce n’est qu’avec des messages et des contenus partagés, concrets et positifs que nous pourrons le faire.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
siegecentral@unionvaldotaine.org
PI 80007410071