Rédaction

Mise à jour 6 jui 2020 - 17:24

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Élus Communes Arnad

Arnad

Communes12 Avril 2017 - 11:55

Elections communales Arnad - La Liste et le programme Elections communales Arnad - La Liste et le programme Les candidats de la  Liste Autonomie Communale  1.  BONEL Pierre candidat syndic, 46 ans, géomètre et syndic sortant  2.  ROLLAND Celeste Maria candidate syndic adjoint, 62 ans, retraitée  3.  AMERIO Maycol, 29 ans, employé, ingénieur mécatronique et conseiller sortant  4.  BERTOLIN Alexandre, 22 ans, étudiant universitaire et animateur de la Jeunesse Valdôtaine  5.  BONIN Ethel, 34 ans, employée  6.  BORDET Daniela, 47 ans, maîtresse d’école  7.  BOSINI Denise, 25 ans, étudiante universitaire, employée et conseiller sortant  8.  CRÉTIER Renzo, 59 ans, boucher  9.  JANIN Enrica, 46 ans, employée 10.  JANIN René, 45 ans, ouvrier et conseiller sortant 11.  JANIN Thérèse, 40 ans, employée 12.  JOLY Corinna, 46 ans, pharmacienne et conseiller sortant 13.  JOLY Ivo, 44 ans, géomètre, président de la cave coopérative "La Kiuva”, assesseur sortant 14.  JOLY Yannick, 34 ans, employé et conseiller sortant 15.  VUILLERMOZ Silvio, 41 ans, professeur de musique, titulaire d’un diplôme au conservatoire ******** Gli indirizzi generali di governo della lista "Autonomie Communale – Arnad Gli indirizzi generali di governo, alla base del programma della lista "Autonomie Communale”, tenuto conto del peculiare periodo economica e di condizione sociale, promuovono in primo luogo una politica di contenimento dei costi, mantenendo al tempo stesso inalterati i servizi di base di cui la cittadinanza ha goduto negli ultimi anni, attraverso l'uso consapevole e senza sprechi delle risorse di comunità; una responsabilità che la lista intende prendere su di sé per favorire la massima ottimizzazione delle potenzialità del territorio e la crescita di tutti i settori cardine del Paese (agricoltura, lavori pubblici, urbanistica, turismo e sport, cultura e welfare). "Autonomie Communale” declina questo impegno con una prospettiva di governo incentrata sia sull'incentivazione della fruizione dei servizi del territorio, sia sulla condivisione degli obiettivi con gli enti locali e l'amministrazione regionale. Risulta cruciale, nell’ambito dei rispettivi ruoli e competenze, la collaborazione con la Région autonome Vallée d'Aoste, l'Unité des Communes Evançon e soprattutto con il Comune di Issogne, realtà limitrofa con la quale è condivisa la gestione associata di serie di funzioni e servizi cruciali, in ottemperanza alla necessità del contenimento dei costi amministrativi, senza gravare ulteriormente sui cittadini. Al tempo stesso, il metodo di lavoro che la lista "Autonomie Communale” si propone di adottare intende garantire ad ogni cittadino la massima disponibilità di ogni componente dell'Amministrazione, sottolineando l'importanza di una pubblica amministrazione trasparente e ligia ai suoi impegni nei confronti della cittadinanza. La squadra che intende governare Arnad nei prossimi 5 anni s'impegna a garantire il sostegno e l'ascolto delle fasce più deboli della popolazione, attraverso la collaborazione interna ed esterna agli uffici comunali; a sviluppare una rinnovata cultura turistica, coscienti delle straordinarie potenzialità del nostro territorio, quali l'enogastronomia, il particolarismo rurale locale e l'attrattività del vicino Forte di Bard; ad aumentare le sinergie con le Forze dell'Ordine, perché il diritto alla sicurezza dei cittadini sia garantito anche attraverso un potenziamento dei mezzi e delle strutture a disposizione del territorio di Arnad. Il programma completo di governo della lista "Autonomie communale” sarà reso noto nel corso dell’incontro con la popolazione, previsto per venerdì 5 maggio 2017, alle ore 20:30 presso il salone comunale. Tutte le famiglie ne riceveranno una copia nei prossimi giorni.

partager

Nos élus

Pierre Bonel
Membre élu
Alexandre Bertolin
Conseiller
René Janin
Conseiller
Silvio Vuillermoz
Conseiller

2 X mille

Politique4 Juillet 2020 - 16:13

Communiqué de presse Communiqué de presse Un chantage aux dépens de l’autonomie communale. Après presque deux semaines, entre débat en Conseil et suspension pour analyses techniques et financières des amendements déposés, le Conseil Régional a finalement approuvé la loi de tassement de budget, cette année quasiment complètement affectée aux mesures financières pour l’atténuation des effets de la crise économique sur les familles et les entreprises Valdôtaines. Une mesure qui a mis finalement en circulation plus de 160 millions d’euros pour l’économie valdôtaine. Le parcours a été long et complexe, avec les machinations et les entraves toujours prêtes sur le chemin quand les majorités n’existent pas et les numéros sont faibles. Hélas le résultat a été que le chapitre dédié aux collectivités locales a été complètement renversé par rapport aux engagements pris avec les Syndics et à la volonté du Gouvernement, qui visait, dans le cadre d’une vision réellement fédéraliste de l’autonomie communale, à donner totale liberté de décision aux administrations communales de mettre en œuvre les initiatives plus opportunes et plus urgentes, avec l’objectif, premièrement de faire repartir l’économie des petits villages. D’abord, en se cachant derrières le vote secret, quelqu’un a fait manquer les voix nécessaires pour approuver la mesure, au détriment des Communes et des accords pris, dans le sillon de la vieille politique et des pires tactiques. Sans doute des metteurs en scène d’expérience ont élaboré ses tactiques déplorables, pouvant compter sur des acteurs de troisièmes ordres. On a su faire encore pire, avec l’honteuse position du M5S qui a voulu imposer une absurde obligation d’affectation sur les transferts aux Communes, en imposant une question préjudicielle sur un aspect déjà débattu et sur lequel le Conseil s’était exprimé en sens inverse. Un forçage politique qui demande une prise de position rapide de la part des élus, pour tâcher de revoir cette absurdité, qui est tout d’abord un affront au travail sérieux de nos Syndics et des administrations communales et ensuite une contrainte qui risque même d’empêcher la réelle utilisation de ces ressources. L’Union Valdôtaine demande au Président Franco Manes et aux Syndics membres du conseil d’administration de vouloir retirer les démissions annoncées, et réaffirme la plus parfaite considération pour le travail accompli par le conseil permanent des collectivité locales et par tous les Syndics Valdôtains, qui restent un exemple de pragmatisme et de cohésion qui devrait être un exemple pour toute la politique. Le Comité Fédéral de l’Union Valdôtaine

agenda

twitter

vidéos

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071