Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 18 jan 2018 - 14:16

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Mouvement Femmes Valdôtaines Les Statuts

Les Statuts

Les principes

Article 1 
Femmes Valdôtaines est une association féminine composée d’adhérentes à l’Union Valdôtaine et de sympathisantes. Elles acceptent les principes et les buts du Mouvement ainsi qu’ils sont exprimés dans les articles 1 e 2 de ses Statuts. 

Les buts

Article 2 
Les buts de l’Association sont :
› La promotion sociale et culturelle de la femme valdôtaine ;
› La défense de l’identité et de la dignité du peuple valdôtain, de sa culture et de ses traditions;
› La diffusion de la langue française et des patois et, dans la Vallée du Lys de la langue allemande et des dialectes walser, au sein de la famille, à l’école et dans la vie quotidienne ;
› L’activité de formation politique de la femme valdôtaine aussi dans le contexte de la francophonie et de la mondialisation ;
› L’égalité des chances et la lutte contre la violence ;
› La promotion du rôle de la femme dans la vie politique active ;
› La lutte contre toutes les discriminations dont les femmes sont victimes. 

Article 3
En vue du progrès de la Communauté valdôtaine, l’Association conduit une action visant à proposer des solutions pour garantir l’égalités des chances dans tout les domaines et l’affirmation de la femme. 

Les activités

Article 4
L’Association participe à la vie politique du Mouvement (réunions des sections, activités de formation, Rendez-vous, etc.). Dans ce but, selon les statuts de l’UV, elle a le droit de nommer ses représentantes au sein des organes du Mouvement, outre aux femmes déléguées par les sections unionistes. Ces représentantes doivent être inscrites au Mouvement et sont élues par l’Assemblée des adhérentes à l’Association au moment du renouvellement des charges dans les organes de l’UV., ou lorsque un remplacement s’avère nécessaire. 

Les inscriptions

Article 5
L’inscription à l’Association est obligatoire aux fins du droit de vote et pour l’élection au sein du Comité de coordination. Ce dernier évalue toutes les fiches d’adhésion. L’appartenance à tout autre mouvement ou parti politique est incompatible avec la participation à l’Association.

Les organes

Article 6 
Les décisions prises au cours des assemblées et des réunions sont valables à la majorité des voix des présentes. Les Assemblée sont valide si au moins 1/3 des adhérentes est présent. L’Association se réunit ordinairement en assemblée chaque deux mois et :
› au début de l’année pour approuver son programme d’activité ;
› à la fin de l’année pour rédiger le compte-rendu et présenter le bilan qui sera contrôlé par les réviseurs aux comptes du Mouvement.
Elle se réunit en assemblée extraordinaire toutes les fois qu’une partie (au moins 10% des membres) des adhérentes le demande. De chaque assemblée doit être rédigé le procès-verbal.

Article 7
L’assemblée nomme un comité de Coordination composé de 5 membres (adhérentes à l’Union Valdôtaine), élu chaque année au mois de janvier, qui a la tâche de régler l’activité ordinaire de l’association et de tenir les contacts nécessaires avec les autres associations et mouvements féminins. Pour ce faire, le Comité de Coordination élit, dans son sein, une coordinatrice, une trésorière et une secrétaire. La coordinatrice a la signature sociale ainsi que la trésorière, tandis que la secrétaire rédige les procès-verbaux des séances et garde la documentation de l’association. En cas d’absence de la secrétaire, le procès-verbal est rédigé par un autre membre du comité de coordination. En cas d’empêchement de la trésorière, ses fonctions son remplies par la Coordinatrice. La coordinatrice, en cas d’empêchement temporaire, délègue une remplaçante choisie parmi les membres du comité. Lorsque le remplacement d’un membre s’avère nécessaire, l’assemblée pourvoit à son élection.

Article 8
Pour faciliter son action l’Association peut se réunir en groupes de travail (basse, haute et moyenne Vallée, communautés de montagne, sections ou commissions de travail du Mouvement) selon les exigences de ses adhérentes et des ses activités. Ces groupes soumettent le fruit de leur travail à l’assemblée ou, en cas d’urgence, au Comité de Coordination pour son approbation.

2 X mille

le coin du président10 Janvier 2018 - 14:38

2018: deux rendez-vous importants nous attendent 2018: deux rendez-vous importants nous attendent Cette année 2018 nous réservera deux rendez-vous importants sur le plan politique et administratif. D’ici peu nous serons appelés au vote pour les élections au Parlement italien. La législature qui suivra aura d’éléments d’extrême importance pour notre Pays d’Aoste. Tout en particulier il faudra régler, définitivement, les grands thèmes des rapports institutionnels et financiers entre la Vallée d’Aoste et l’Etat. La présence d’élus d’une aire Autonomiste et Fédéraliste, à l’intérieur du futur Parlement, sera indispensable pour atteindre de résultats positifs. Dans les mois à venir il y aura aussi le rendez-vous des élections régionales pour la formation du nouveau Conseil de la Vallée et de la majorité qui devra gouverner le Val d’Aoste dans les prochaines cinq années. Les Valdôtaines et les Valdôtains s’attendent une législature pouvant donner des réponses importantes et durables, soutenues par une action gouvernementale efficace. Cela ne sera possible qu’avec une majorité pouvant assurer la stabilité politique indispensable à toute action administrative. La législature qui vient de se conclure a été caractérisée négativement, par la conflictualité et l’instabilité du cadre politique qui a aussi touché et fragmenté l’aire Unioniste. Cela a produit des effets négatifs qui ne s’étaient jamais vérifiés avant, lorsque la force et l’unité de l’Union Valdôtaine avaient pu assurer la gouvernabilité, permettant ainsi de conduire une action administrative et politique efficace. Il est donc indispensable de pouvoir reconstituer un cadre politique solide pour franchir les difficultés qui ont caractérisé cette XIVème législature. Le Val d’Aoste a besoin de certitudes et d’assurances valides. Mais elle a surtout besoin de dépasser l’actuelle faiblesse du cadre politique et ce n’est qu’une l’Union Valdôtaine forte qui peut assurer cela. L’histoire de l’Union Valdôtaine, son engagement et le travail de ses élus, à tout niveau, sont la pour témoigner le bien fondé d’un engagement et d’une action politique et administrative qui ont accompagné la Vallée d’Aoste pendant des décennies, en assurant un développement et une qualité de vie importants. Cela a été fait en assumant des responsabilités et des engagements lourds, surtout dans les moments de difficultés. Et c’est aussi bien de rappeler qu’au moment où on a demandé à ses élus de faire des pas de côté ils l’ont fait de manière responsable pour éviter des paralysies négatives. Dans les prochains mois les électrices et les électeurs devront décider à qui confier la conduite du Pays d’Aoste dans les cinq années à venir. L’Union Valdôtaine considère prioritaire de continuer à se battre pour défendre la culture, le territoire, les langues qui caractérisent la spécificité pour continuer à maintenir vivants les principes de notre Autonomie. Une Autonomie qui doit continuer à s’affirmer si le Val d’Aoste veut avoir la force de décider son futur sans en déléguer les choix à d’autres. Pour ce faire il sera fondamentale de régler les rapports avec l’Etat en permettant l’affirmation, aux élections politiques, d’une coalition Autonomiste et Fédéraliste engagée pour la défense de nos prérogatives. Sur le plan régional il sera indispensable d’assurer la stabilité et la gouvernabilité nécessaire pour affirmer au Pays d’Aoste la possibilité de s’autogouverner. Cela ne pourra se faire qu’avec une Union Valdôtaine forte, qui, du haut de son expérience, de son histoire, de son sérieux, de son lien profond avec Pays d’Aoste, pourra assurer, comme elle l’a toujours fait, des résultats concrets et tangibles en ce sens. Il n’y pas de recettes miraculeuses, mais, celui-ci étant le moment du bon sens il faudra bien faire attention à ne pas se faire piéger par les déclarations d’intention de ceux qui préconisent de parcours quasi miraculeux, mais dont on a pu constater, lorsqu’on les a vus en actions, que les résultats n’ont certainement pas été à la hauteur des promesses.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071