Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 19 jui 2018 - 16:33

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Mouvement Femmes Valdôtaines Les Statuts

Les Statuts

Les principes

Article 1 
Femmes Valdôtaines est une association féminine composée d’adhérentes à l’Union Valdôtaine et de sympathisantes. Elles acceptent les principes et les buts du Mouvement ainsi qu’ils sont exprimés dans les articles 1 e 2 de ses Statuts. 

Les buts

Article 2 
Les buts de l’Association sont :
› La promotion sociale et culturelle de la femme valdôtaine ;
› La défense de l’identité et de la dignité du peuple valdôtain, de sa culture et de ses traditions;
› La diffusion de la langue française et des patois et, dans la Vallée du Lys de la langue allemande et des dialectes walser, au sein de la famille, à l’école et dans la vie quotidienne ;
› L’activité de formation politique de la femme valdôtaine aussi dans le contexte de la francophonie et de la mondialisation ;
› L’égalité des chances et la lutte contre la violence ;
› La promotion du rôle de la femme dans la vie politique active ;
› La lutte contre toutes les discriminations dont les femmes sont victimes. 

Article 3
En vue du progrès de la Communauté valdôtaine, l’Association conduit une action visant à proposer des solutions pour garantir l’égalités des chances dans tout les domaines et l’affirmation de la femme. 

Les activités

Article 4
L’Association participe à la vie politique du Mouvement (réunions des sections, activités de formation, Rendez-vous, etc.). Dans ce but, selon les statuts de l’UV, elle a le droit de nommer ses représentantes au sein des organes du Mouvement, outre aux femmes déléguées par les sections unionistes. Ces représentantes doivent être inscrites au Mouvement et sont élues par l’Assemblée des adhérentes à l’Association au moment du renouvellement des charges dans les organes de l’UV., ou lorsque un remplacement s’avère nécessaire. 

Les inscriptions

Article 5
L’inscription à l’Association est obligatoire aux fins du droit de vote et pour l’élection au sein du Comité de coordination. Ce dernier évalue toutes les fiches d’adhésion. L’appartenance à tout autre mouvement ou parti politique est incompatible avec la participation à l’Association.

Les organes

Article 6 
Les décisions prises au cours des assemblées et des réunions sont valables à la majorité des voix des présentes. Les Assemblée sont valide si au moins 1/3 des adhérentes est présent. L’Association se réunit ordinairement en assemblée chaque deux mois et :
› au début de l’année pour approuver son programme d’activité ;
› à la fin de l’année pour rédiger le compte-rendu et présenter le bilan qui sera contrôlé par les réviseurs aux comptes du Mouvement.
Elle se réunit en assemblée extraordinaire toutes les fois qu’une partie (au moins 10% des membres) des adhérentes le demande. De chaque assemblée doit être rédigé le procès-verbal.

Article 7
L’assemblée nomme un comité de Coordination composé de 5 membres (adhérentes à l’Union Valdôtaine), élu chaque année au mois de janvier, qui a la tâche de régler l’activité ordinaire de l’association et de tenir les contacts nécessaires avec les autres associations et mouvements féminins. Pour ce faire, le Comité de Coordination élit, dans son sein, une coordinatrice, une trésorière et une secrétaire. La coordinatrice a la signature sociale ainsi que la trésorière, tandis que la secrétaire rédige les procès-verbaux des séances et garde la documentation de l’association. En cas d’absence de la secrétaire, le procès-verbal est rédigé par un autre membre du comité de coordination. En cas d’empêchement de la trésorière, ses fonctions son remplies par la Coordinatrice. La coordinatrice, en cas d’empêchement temporaire, délègue une remplaçante choisie parmi les membres du comité. Lorsque le remplacement d’un membre s’avère nécessaire, l’assemblée pourvoit à son élection.

Article 8
Pour faciliter son action l’Association peut se réunir en groupes de travail (basse, haute et moyenne Vallée, communautés de montagne, sections ou commissions de travail du Mouvement) selon les exigences de ses adhérentes et des ses activités. Ces groupes soumettent le fruit de leur travail à l’assemblée ou, en cas d’urgence, au Comité de Coordination pour son approbation.

2 X mille

Jeunesse19 Juin 2018 - 14:04

Communiqué de Presse Communiqué de Presse La Jeunesse Valdôtaine PREND ACTE des résultats des élections régionales du 20 mai dernier, qui ont conduit l’UV à une victoire à la Phyrrus, ayant perdu la moitié des voix par rapport à 2013, tout en restant le premier parti. S’ÉTONNE face aux déclarations de M.me Rini, qui, quatrième élue dans la liste de l’Union Valdôtaine, vient d’exprimer sa volonté de quitter le Mouvement. SOULIGNE que ce comportement n’est pas respectueux de l’engagement pris avec les électeurs il y a un mois. CONSTATE que, si le mandat impératif demeure nul, ces changements de parti continuels, qui caractérisent la politique à tout niveau, sont moralement injustifiables et ne font qu’augmenter la haine pour la politique qui caractérise déjà nombre de citoyens. SOULIGNE que les électeurs qui ont donné confiance à M.me Rini ont voté la liste de l’Union Valdôtaine , sûrs, hélas, que les élus n’auraient pas changé de parti, vu l’engagement moral pris par tous les candidats de la liste UV. OBSERVE que la sortie de M.me Rini du Mouvement arrive seulement au début du troisième mandat consécutif, très probablement pour se sauver de l’interdiction du quatrième mandat, prévue par les Statuts de l’UV. PRÉSENTE la candidature de M.me Rini pour le Guinness des Records, catégorie : «Changement de parti avant la première séance d’une Assemblée législative » REMARQUE que la Lega-Salvini Premier, qui à Rome a inséré à l’intérieur du « Contratto di Governo » ce qui suit : "Occorre introdurre forme di vincolo di mandato per i parlamentari, per contrastare il sempre crescente fenomeno del trasformismo. Del resto, altri ordinamenti, anche europei, contengono previsioni volte a impedire le defezioni e a far sì che i gruppi parlamentari siano sempre espressione di forze politiche presentatesi dinanzi agli elettori”, au niveau régional se dit prête à créer un gouvernement grâce à l’apport déterminant d’une "trasformista”. SOUHAITE bonne chance à la coalition qui vient de naître, en espérant qu’elle puisse sauvegarder l’autonomie et donner des réponses au Peuple Valdôtain, sans qu’elle devienne un Gouvernement style « Prodi II », concentré seulement sur les vétos internes et sur le partage des places de pouvoir. RAPPELLE à M.me Rini que, si elle désire vraiment le changement à l’intérieur de l’UV, elle sera la bienvenue pour travailler avec tous ceux qui (JV comprise) croient qu’à travers un dialogue réel et une confrontation sincère on puisse finalement révolutionner le Mouvement.

agenda

twitter

vidéos

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071