Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 1 sep 2015 - 16:14

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Culture10 Août 2015 - 10:03

Encore une réussite pour la Rencontre valdôtaine : plus de 450 personnes ont participé Encore une réussite pour la Rencontre valdôtaine : plus de 450 personnes ont participé La pluie battante du dimanche 9 août, n’a pas découragé les participants à la 40ème édition de la Rencontre valdôtaine, qui a eu lieu aujourd’hui à Fontainemore. Plus de 450 personnes – Valdôtains émigrés et Valdôtains du pays – ont en effet pris part au rendez-vous, animés par le désir de se rencontrer, de dialoguer, de passer ensemble une journée amicale. Comme l’a dit  le président de la Région, Augusto Rollandin, lors de son allocution « Cette année aussi nous sommes nombreux à cette occasion, ce qui témoigne de sa valeur et de l’attention que nous y portons. Je voudrais donc remercier toutes les personnes et les services de l’administration communale et régionale qui ont travaillé à son organisation. A’ ce propos, je désire tout d’abord rappeler le souvenir de Claudine Ottin-Pecchio, qui nous a quittés cette année. Claudine a suivi pendant de longues années l’organisation de la Rencontre, en y mettant tout son engagement et toute sa passion. Aujourd’hui, c’est la première année sans elle et je suis certain que son absence laisse un vide dans tous les cœurs  ». « La Rencontre représente l’occasion d’accueillir les émigrés, mais aussi les Valdôtains du pays, pour réfléchir sur le présent et sur l’avenir – a-t-il ajouté. – Ce qui nous fait dire que l’émigration, qui existe depuis toujours, représente actuellement un des thèmes les plus actuels et débattus. Aujourd’hui, ce sont des populations entières qui partent, pour fuir la guerre, la violence, la pauvreté, mais malheureusement l’Europe n’arrive pas à comprendre combien ce phénomène est complexe et délicat. Les Valdôtains ont toujours eu le sens du respect envers les autres. C’est un atout, tout comme l’attachement à notre culture et à nos traditions et notre sentiment d’accueil, qui doivent être mis en valeur pour gérer au mieux ce phénomène. Et ce sont ces mêmes valeurs qui nous invitent à poursuivre cette tradition de la Rencontre. Ce clair signe d’attachement à notre Région est un sentiment qui doit nous aider à respecter les autres  ». Et, a-t-il conclu « Je remercie sincèrement toutes les associations des émigrés, qui oeuvrent tout au long de l’année pour promouvoir et faire connaître la Vallée d’Aoste dans leurs villes d’adoption  ». De sa part, le syndic de Fontainemore, Speranza Girod, a ajouté «  Comme beaucoup d’autres villages de la Vallée, Fontainemore a connu une forte émigration au cours de son histoire. Les Fontainamorens partaient chercher du travail ailleurs et ils n’avaient pas peur de se remettre en question : paradoxalement, eux qui arrivaient d’un village où les routes carrossables étaient une exception, devenaient chauffeurs de taxis à Paris… Aussi, habitués à un territoire pierreux et très raide, ils ont depuis toujours appris à travailler la pierre. Voilà pourquoi, lorsqu’ils partaient chercher du travail ailleurs, ils exploitaient leurs compétences et se faisaient maçons, en France et en Suisse le plus souvent. Selon l’histoire, ce furent d’ailleurs des maçons de Fontainemore qui, loin de leur pays, trouvèrent les dépouilles de Saint-Grat et les ramenèrent en Vallée d’Aoste : c’est pour cette raison que ce sont quatre maçons de Fontainemore qui, chaque année, portent les dépouilles de saint Grat lors de la procession qui traverse les rues d’Aoste, le 7 septembre, lors de la fête patronale de la ville. En 1678, ce fut  Jean Pierre Aguettaz – un maçon de Fontainemore – qui fit une donation de mille écus pour que soit construite une école : c’est ainsi que la première école élémentaire publique de la Vallée d'Aoste ouvrit ses portes dans notre petit bourg. Les anciens avaient pressenti l’importance de la scolarité, un fait qui a fait la fierté de Fontainemore tout au long de l’histoire. Et en mémoire de ces hommes, qui durent partir si souvent de notre pays et travaillèrent comme maçons à l’étranger, nous avons choisi de donner la forme d’un petit mur à ce monument aux émigrés que nous inaugurons aujourd’hui, et qui restera dans le temps, en souvenir de cette journée  ». Hier, à Fontainemore, quelques 60 bénévoles ont contribué à l’accueil des participants ainsi qu’à la réalisation des différentes activités qui ont animé la journée.

partager

Communes11 Août 2015 - 09:18

Aosta città viva: bilancio positivo della serata Rossonera Aosta città viva: bilancio positivo della serata Rossonera Musica e animazioni le vie del centro storico fino a tarda notte: la serata Rossonera di sabato 8 agosto, organizzata dal Comune di Aosta, Assessorato al Turismo e Cultura, in collaborazione con Confcommercio e Aosta 2.0, ha riscontrato un grande successo. " Siamo molto soddisfatti del risultato ottenuto – ha commentato Antonella Marcoz, vicesindaco con competenza in materia di Attività produttive, Turismo, Cultura, Ufficio unico Manifestazioni – la città di Aosta ha evidenziato la sua vocazione turistica con le vie del centro colme di passanti fino a tarda sera. Un ringraziamento particolare per la riuscita di questa serata va alla collaborazione fattiva dei commercianti e gestori dei locali aostani. La sinergia ha permesso di rendere particolarmente viva la notte aostana. Un plauso in particolare anche al lavoro degli agenti della Polizia locale di Aosta che hanno vigilato sul buon andamento della festa fino a tarda notte, intervenendo dove necessario per garantire ordine e divertimento. Doveroso, inoltre, ringraziare anche la cittadinanza di Aosta, soprattutto coloro che abitano nelle vie centrali sopra ai locali che hanno organizzato i Dj Set, sappiamo che è stato un po’ disagevole per loro, ma sappiamo che hanno accolto tale occasione come momento di valorizzazione della città. Avevamo infatti avuto modo di informarli per tempo e condividere tale necessità. La sinergia quindi tra Comune, attività commerciali, Polizia locale e cittadini ci ha permesso di vivere Aosta in modo diverso e piacevole, tirando fuori quel carattere festoso e aggregativo che una città turistica deve avere ”. Il programma delle manifestazioni estive organizzate in collaborazione con il Comune di Aosta continua nei prossimi giorni con Strade del Cinema, con il Ferragosto in Piazza il 14 agosto dalle ore 18 alle 24, tra musica e animazioni a cura dell’associazione Patouè en Mezeucca. Il 15 e 16 agosto spazio a "Viaggi visivi” in Piazza Chanoux dalle ore 21 alle 23.30 con la selezione di film degli autori valdostani appartenenti all'Associazione dei professionisti dell'audiovisivo. Il 18 agosto sarà la volta di Shaker "Di Vino” A.I.B.E.S. seconda edizione della gara di cocktails tra barmen professionisti AIBES, gestori di bar e giovani baristi emergenti.

partager

Culture10 Août 2015 - 10:01

Emigrés : la Rencontre valdôtaine de l’année prochaine se tiendra à Aymavilles Emigrés : la Rencontre valdôtaine de l’année prochaine se tiendra à Aymavilles Come d’habitude, la Rencontre valdôtaine a été précédée par la traditionnelle table ronde au Palais régional, qui a réuni le président Rollandin, les assesseurs et les représentants des associations d’émigrés. A cette occasion, le vendredi 7 août dernier, le calendrier des Arbres de Noël a été établi. Ils se tiendront à Lausanne le 6 décembre, à Lyon le 13 décembre, à Grenoble le 10 janvier 2016 et à Paris le 23 janvier. Une nouveauté : l’Arbre de Noël de Séez sera déplacé au printemps – et prendra le nom de « Rassemblement des émigrés » – puisque son organisation en hiver présentait des problèmes considérables du fait des conditions météorologiques souvent difficiles. Lors de la table ronde, il a été également convenu que la Rencontre valdôtaine de l’année prochaine se tiendra à Aymavilles, le dimanche 7 août.

partager

Sénat 5 Août 2015 - 14:29

Lanièce richiede l'esenzione dal pagamento dell'IVA per il rimpatrio delle salme dei Caduti Lanièce richiede l'esenzione dal pagamento dell'IVA per il rimpatrio delle salme dei Caduti Il senatore valdostano Albert Làniece, vicepresidente del Gruppo Per le Autonomie, ha presentato un'interrogazione nella quale esorta il Governo a risolvere la problematica dei diritti applicati dai Comuni tedeschi in occasione della riesumazione delle salme dei soldati Italiani sepolti nei cimiteri Militari Italiani d'Onore ubicati in Germania ed esentare dal pagamento dell'IVA il rimpatrio delle salme dei Caduti in guerra, modificando, pertanto, il D.P.R. n. 633/1972. " Le famiglie dei nostri militari, che morirono per il loro pensiero, la loro religione e il loro "no" alla richiesta di combattere a fianco dei nazi-fascisti, ora si vedono costrette, beffardamente, a sborsare una cospicua somma di denaro per ottenere le spoglie dei propri cari ", lamenta il senatore. " La Germania, per la riesumazione per il rimpatrio dei nostri Caduti sepolti nei cimiteri Militari Italiani d'onore, applica una tassa cimiteriale particolarmente gravosa ed il costo complessivo per il rimpatrio dei resti mortali di un Militare I.M.I è considerevole e comprensivo dell'Iva al 19% ", spiega Lanièce ricordando che, dopo l'armistizio siglato dall'Italia l'8 settembre 1943 con gli anglo-americani, il numero dei militari italiani deportati e morti nei campi di concentramento nazisti ammontano a circa 16079. Negli anni '50 il Commissariato Generale per le Onoranze ai Caduti in Guerra del Ministero della Difesa riuscì a rintracciare le spoglie degli italiani sepolti in Germania, facendole traslare nei cimiteri militari italiani d'onore. Nel 1999, grazie alla legge n. 204/1951 fu possibile il rientro in Italia dei resti dei Caduti sepolti nei cimiteri militari italiani d'onore.

partager

Culture5 Août 2015 - 14:43

Rencontre valdôtaine, le rendez-vous avec la quarantième édition approche Rencontre valdôtaine, le rendez-vous avec la quarantième édition approche La Rencontre valdôtaine, qui fêtera cette année sa 40ème édition à Fontainemore, le dimanche 9 août, sera précédée de la traditionnelle « table ronde », qui aura lieu vendredi 7 août, à 11 heures, au Palais régional d’Aoste. Lors de la réunion, le président de la Région Augusto Rollandin et les assesseurs rencontreront les représentants des sociétés d’émigrés de France et de Suisse, pour un tour d’horizon sur les questions d’actualités concernant la région, ainsi que sur les activités menées au cours de l’année par les différentes associations. Ce rendez-vous demeure un moment important pour les émigrés qui peuvent poser des questions sur des thèmes divers et échanger des opinions avec les membres du Gouvernement régional. Dimanche 9 août, tous les regards seront tournés vers Fontainemore, où la Rencontre valdôtaine débutera à 9 heures, avec l’accueil des participants par le Corps philharmonique de Pont-Saint-Martin, sur la place du marché du chef-lieu. À suivre, la messe célébrée par l’évêque d’Aoste, monseigneur Franco Lovignana, puis les discours officiels du président de la Région et du syndic de Fontainemore, Speranza Girod, au Centre de visite du Mont-Mars, avec le dévoilement d’une plaque commémorative et le dépôt d’une gerbe à la mémoire de tous les émigrés. À 12h15, apéritif en musique et déjeuner convivial. Tout au long de la journée, les participants pourront visiter des expositions, participer à la promenade en car au Pian dou Coumarial, découvrir un marché de produits œnogastronomiques et d’artisanat typique ou danser sur les notes du groupe folk Erik et les Poudzo Valdoten . Il est encore possible d’acheter les billets pour le repas (adulte : 25 euros ; enfants de 7 à 14 ans : 12,50 euros ; moins de 7 ans : entrée gratuite), à Aoste, à l’Office de la langue française, au rez-de-chaussée du Palais régional (tél. 0165 273 622 – 273 624), ainsi qu’à Fontainemore, au Centre de visite du Mont-Mars (tél. 0125 832700 ou 832121). Dans la limite des places disponibles, les billets seront également vendus le dimanche 9 août, au chalet d’accueil de la Rencontre, place du marché, au chef-lieu de Fontainemore.

partager

Culture31 Juillet 2015 - 14:26

A Fontainemore tout est prêt pour accueillir la quarantième édition de la Rencontre Valdôtaine A Fontainemore tout est prêt pour accueillir la quarantième édition de la Rencontre Valdôtaine La Rencontre valdôtaine, le traditionnel rendez-vous qui réunit chaque été dans la région les Valdôtains du pays et les Valdôtains de l’extérieur, fête cette année sa quarantième édition : un important rendez-vous qui aura pour cadre la commune de Fontainemore, ce dimanche 9 août. Si les "Arbres de Noël” sont organisées par les différentes sociétés d’émigrés en Suisse et en France – et, notamment, à Paris – afin de recréer des occasions de rencontre amicales lors des fêtes de fin d’année, la Rencontre estivale représente, elle, depuis 40 ans, le moment d’union entre les émigrés qui reviennent en Vallée d’Aoste passer leurs vacances et les Valdôtains du pays : c’est d’ailleurs pour cette raison que le premier rendez-vous fut organisé, à Verrayes, en 1976. Le programme de la Rencontre de Fontainemore a été présenté aujourd’hui, vendredi 31 juillet, lors de la traditionnelle conférence de presse du vendredi, par le président de la Région, Augusto Rollandin, qui a précisé que «  nous attendons avec intérêt cette 40e édition, qui nous confirme que la Rencontre est désormais une tradition. C’est une occasion de se retrouver qui, chaque année, est organisée en collaboration avec une Commune de la Vallée – cette année c’est Fontainemore -, avec laquelle nous partageons la disponibilité et le plaisir d’accueillir les émigrés qui l’été reviennent dans notre région, pour un moment d’échange et d’amitié  ». Et le syndic de Fontainemore, Speranza Girod, a ajouté «  nous remercions l’Administration régionale d’avoir accepté notre candidature et d’avoir choisi Fontainemore pour organiser ce rendez-vous. Nous sommes une petite communauté, qui compte environ 450 habitants et qui s’est engagée à fond pour accueillir au mieux nos émigrés, ainsi que les Valdôtains qui voudront se joindre à nous. Pour nous, la Rencontre sera non seulement une occasion de replonger dans des événements significatifs et émouvants de l’histoire de notre pays, mais aussi une opportunité pour faire connaître les beautés de notre territoire  ». Le programme de cette année prévoit, à partir de 9 heures, l’accueil des participants par le Corps philharmonique de Pont-Saint-Martin, sur la place du marché du chef-lieu. À 9h30, le défilé partira pour l’église paroissiale Saint-Antoine abbé où, à 10 heures, la messe sera célébrée par l’évêque d’Aoste, monseigneur Franco Lovignana, et animée par la maîtrise de Fontainemore. À 11h15, au Centre de visite du Mont-Mars, le président de la Région, Augusto Rollandin, et le syndic de Fontainemore, Speranza Girod, prononceront leurs discours officiels puis, accompagnés des représentants des Sociétés d’émigrés, ils dévoileront une plaque commémorative et déposeront une gerbe à la mémoire de tous les émigrés.Toujours au Centre de visite du Mont-Mars, il sera possible tout au long de la journée de découvrir une exposition réunissant des photos, des objets et des textes, notamment de la correspondance, qui a été réalisée à la suite d’un concours, promu par l’Assessorat de l’éducation et de la culture, auquel ont participé diverses écoles de la région. Une partie de ses panneaux illustratifs sera clairement focalisée sur les histoires liées à l’émigration de Fontainemore, grâce au travail des 22 enfants de l’école primaire de la commune, qui ont aussi produit, sur ce même thème, une vidéo également proposée dans le cadre de l’installation. À côté des initiatives aménagées tout spécialement pour l’occasion, les participants à la Rencontre pourront aussi accéder à l’exposition permanente présentant la réserve et le territoire de Fontainemore.Un intermède musical précédera le déjeuner convivial sous le grand chapiteau. Puis l’après-midi sera animée par la musique du groupe folk Erik et les Poudzo Valdoten et par la présence d’un marché de produits œnogastronomiques et d’artisanat typique, alors qu’une promenade en car permettra de découvrir le magnifique panorama de la zone de Pian dou Coumarial. La Rencontre valdôtaine est organisée par la Présidence de la Région en collaboration avec la Commune de Fontainemore. Les billets pour le repas de la 40e Rencontre Valdôtaine (adulte : 25 euros ; enfants de 7 à 14 ans : 12,50 euros ; moins de 7 ans : entrée gratuite) sont en vente à Aoste, à l’Office de la langue française, au rez-de-chaussée du Palais régional (tél. 0165 273 622 – 273 624), ainsi qu’à Fontainemore, au Centre de visite du Mont-Mars (tél. 0125 832700 ou 832121), du vendredi 31 juillet au vendredi 7 août. Dans la limite des places disponibles, les billets seront également vendus le dimanche 9 août, au chalet d’accueil de la Rencontre, place du marché, au chef-lieu de Fontainemore.

partager

Autour de nous La Vallée d’Aoste au Salon du Livre de Montagne de Passy Le XXVème Salon du Livre de Montagne de Passy, en Haute-Savoie, ouvrira ses portes du vendredi 7 au dimanche 9 août prochain pour accueillir de nombreux visiteurs spécialisés en gravures et livres d’antan. Le thème de cette édition étant « L’eau des montagnes », le salon sera rythmé par nombreuses animations, conférences, tables rondes, diaporamas et animé par les libraires, les éditeurs et les passionnés provenant de tout l’arc alpin, mais aussi de l’Angleterre. La Vallée d’Aoste participera à cette initiative : «  Je suis particulièrement heureuse – commente l’assesseur régional à la Culture Emily Rini – que la Vallée d’Aoste participe au Salon du Livre de Passy, avec un stand aménagé par la structure Expositions de notre Assessorat, qui présente, dans la salle de l’auditorium, l’exposition Rus et barrages. Il s’agit d’une sélection de photographies historiques reflétant l’importance des rus, de l’industrialisation hydroélectrique et de l’irrigation des terrains dans notre région, considérés comme l’une des principales ressources économiques et agricoles au cours des siècles. Le thème de l’eau a été aussi présenté à l’Expo de Milan 2015, au cours de la semaine dédiée à la Vallée d’Aoste  ». À l’intérieur du stand, les visiteurs pourront apprécier les catalogues d’art édités à l’occasion des expositions organisées dans la région, mais aussi s’informer sur les expositions en cours et les rendez-vous culturels ou touristique que la Région propose pour l’été 2015.  Culture “Emigrés” : un livre sur l’histoire de l’émigration valdôtaine pour célébrer la quarantième Rencontre Afin de célébrer dignement la quarantième édition de la Rencontre Valdôtaine, un livre sur l’histoire de l’émigration valdôtaine a été réalisé avec le soutien de la Présidence de la Région et du Conseil de la Vallée, dans le cadre des Rendez-vous citoyens . Publié par l’Imprimerie Testolin, c’est le fruit d’une longue recherche coordonnée par Moreno Vignolini et menée par Michela Ceccarelli: celle-ci s’est penchée sur l’histoire personnelle de ces Valdôtains qui – dans le passé ou bien actuellement – ont quitté leur région. Comme l’a expliqué l’auteur lors de la conférence de presse d’aujourd’hui, vendredi 31 juillet, «  Autrefois, surtout entre le XIXe et le XXe siècle, des milliers de Valdôtains ont quitté leurs villages, à cause de la pauvreté ou des méfaits du régime fasciste, et se sont établis en France et en Suisse, mais aussi en Amérique et en Australie. Les conditions ont changé et aujourd’hui, l’on émigre à nouveau de la Vallée d’Aoste : mais ces nouveaux migrants sont des jeunes diplômés, qui partent pour bâtir leur carrière. Ce livre offre donc un aperçu de l’émigration valdôtaine, passée et présente : à travers des interviews et des enquêtes, les protagonistes, ou leurs descendants, une trentaine au total, nous racontent leurs expériences. Il existe toutefois un point commun entre toutes ces histoires – a conclu Michela Ceccarelli – et c’est le sentiment d’attachement à la Vallée d’Aoste en tant que terre d’origine  ». Et le président de la Région Augusto Rollandin a ajouté que : «  Il s’agit d’un livre très intéressant, qui, par une approche tout à fait originale, nous propose une réflexion profonde sur l’émigration et sur la façon de laquelle, dans notre petit contexte régional, elle a changé dans le temps  ». Tourisme La semaine de la Vallée d’Aoste à Expo Milano 2015 a remporté un vif succès La participation de la Vallée d’Aoste à Expo Milano 2015 a été un véritable succès : en effet, les présences enregistrées pendant ces 7 jours ont été presque 27 mille, démontrant ainsi un grand intérêt pour l’installation "Frozen” réalisée par la Région. «  Nous exprimons notre grande satisfaction pour le succès remporté pendant cette semaine – a souligné le président de ExpoVdA SpA Claudio Restano un succès obtenu grâce à l’engagement et à l’effort de tous les organismes qui ont collaboré pour présenter aux visiteurs une image unitaire de la Vallée d’Aoste  ».  Politique Réforme de la Constitution : quel avenir pour les Autonomies spéciales ? Demain, vendredi 31 juillet, à 20h30, le siège du Centre d'études "Abbé Trèves" d'Émarèse accueillera une conférence-débat sur la Réforme constitutionnelle, animée par les deux représentants valdôtains au Parlement italien, le sénateur Albert Lanièce et la député Rudi Marguerettaz, par l'ancien sénateur et président du Centre César Dujany et modérée par le journaliste Giacomo Sado. Le Centre a voulu fortement une telle conférence, afin que les citoyens et administrateurs valdôtains, ainsi que toute personne intéressée, deviennent de plus en plus les protagonistes d'un processus d'importance fondamentale pour une Vallée d'Aoste démocratique et véritablement autonome. 

le coin du président15 Juillet 2015 - 10:45

Conseil fédéral, Pastoret : «L’accord avec SA et PD est le prélude d’un projet politique important pour le futur» Conseil fédéral, Pastoret : «L’accord avec SA et PD est le prélude d’un projet politique important pour le futur» Nous publions ci-dessous un extrait du rapport sur la situation politique du président du Mouvement Ennio Pastoret au Conseil fédéral du mardi 14 juillet.  Nous nous retrouvons pour faire le compte rendu de l’activité conduite par le Comité Fédéral, par la Commission politique et par ce même Conseil Fédéral tout au long des derniers huit mois sur la base du mandat qui nous avait été confié per le Congrès du 29 novembre 2014 lorsque l’Assemblée avait réaffirmé : «  la validité du mandat, déjà confié par Conseil Fédéral au Mouvement et à son Président de maintenir la disponibilité à analyser et à partager, avec les différentes forces politiques, des parcours programmatiques pouvant assurer une stabilité plus ample et efficace dans ce moment de grande difficulté  ». C’est à partir de la que nous et nos alliés de SA nous avons longuement cherché de nous confronter avec toutes les forces politiques. Il est inutile de revenir aux faits qui sont largement connus par tout le monde. Le seul PD s’est assumé la responsabilité de vouloir conduire une confrontation politique sérieuse et engageante sur les thèmes et sur les questions plus urgentes et vitales en partageant une analyse politique sur les priorités et sur les programmes qui nous ont porté à envisager la possibilité de réaliser l’alliance Autonomiste de Centre Gauche à la Commune d’Aoste, qui a vu l’importante affirmation de la liste de l’UV et qui a permis à la coalition de remporter largement le score. Comme on l’avait dit, maintes fois, tout au long de la campagne électorale, on a aussi travaillé pour arriver à concrétiser une alliance politique aussi au sein du Conseil de la Vallée. Nous ne l’avons jamais caché. Ni l’a caché l’ensemble de la coalition. Nous l’avons dit et répété tout au long de la campagne électorale et les électrices et les électeurs nous ont primé parce qu’ils partageaient soit la proposition politique pour Aoste, soit la perspective d’un renforcement du cadre politique régional.Le vote sur Aoste a été aussi une investiture et une légitimation que nous avons reçue par les électeurs aussi pour cet élargissement de la majorité. D’ailleurs ceux qui avaient demandé un vote contre la majorité régionale et contre l’alliance UV, SA, PD ont été durement sanctionnés par les électrices et les électeurs. C’est ainsi que UV, SA et PD, le 9 de juin 2015, les résultats des municipales ayant été acquis, et ayant eu les mandats par les respectifs organes politique, ont concordé et signé un document politique. Il ne s’agissait pas d’une banale question de places ou de fauteuils comme on a souvent cherché de le faire apparaître : cela a été le partage d’une vision politique et de l’assomption d’une responsabilité commune pour le renforcement du cadre politique à la Région. Pour ce faire nous avons fixé des temps et des modalités d’action en prévoyant de pouvoir arriver à la convocation du Conseil Régional de mercredi 15 juillet 2015, pour assurer la réalisation des objectifs fixés. Les négociations sont toujours délicates, mais jamais, à aucun moment a été mis en doute le bien fondé du projet que nous avions décidé de bâtir puisque SA et PD ont été des partenaires fiables et francs. Certes chacun essaye de tirer des bénéfices dans une négociation et nous sommes conscient que la renonce de la part de SA pour arriver à composer n’à pas été facile. Nous le reconnaissons bien puisqu’il n’a pas été facile, même pour nous, à l’occasion des municipales, de renoncer au Syndic de la Ville d’Aoste. Ce n’a pas été facile pour ce Conseil Fédéral de nous faire confiance sur ça. Et ça n’a pas été facile de l’accepter par une partie de nos électeurs. Nous l’avons fait avec sens de responsabilité et également nous reconnaissons à SA d’avoir fait du même dans ces jours. Dans une négociation sérieuse il n’y a pas des vainqueurs et des vaincus, mais il y toujours la recherche d’une synthèse. Nous l’avons trouvée avant à la Commune d’Aoste, maintenant à la Région. Avec SA et PD nous avons pu travailler de manière franche et correcte, tout en respectant les idées des uns et des autres. Je pense que cela nous permettra de faire avancer un projet politique commun que nous avons essayé de bâtir avec beaucoup de patience et que nous voyons non pas comme un passage temporaire, mais comme le prélude d’un projet politique important pour le futur. Un projet politique et non pas un simple rajustement numérique de la majorité. 

agenda

twitter

vidéos

ElectionsAoste, la campagne
Municipales Aoste, les candidats
Antonella Marcoz
Fulvio Centoz
Accordo Trento
Conférence sur l'Autonomie
Claudio Restano
Augusto Rollandin
David Follien
Ego Perron
Leonardo La Torre
Présentation Congrès
L'A, B, C du Conseiller
Augusto Rollandin
Emily Rini
Antonio Fosson
Expo 2015 Leonardo La Torre
Batailles: la finale approche
Follien vice-président Conseil
Interview à Ego Perron
Rendez-vous valdôtain
La rencontre de football
Conseil fédéral
Conférence des administrateurs
Conférence des Présidents
Réformes constitutionnelles
Le nouveau site est en ligne!
Trophée Union Valdôtaine
70e Anniversaire
Conseil Fédéral
Conseil Fédéral
Le succès des Rencontres

images

2013 Congrès national

2012 Troisième fête d'hiver

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
siegecentral@unionvaldotaine.org
PI 80007410071