Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 27 sep 2016 - 15:02

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Conseil de la Vallée26 Septembre 2016 - 12:25

Une rencontre entre le Groupe Alliance Européenne et les Institutions valdôtaines Une rencontre entre le Groupe "Alliance Européenne" et les Institutions valdôtaines Dans la matinée d’aujourd’hui, lundi 26 septembre, s’est déroulée la rencontre institutionnelle d’une délégation du Groupe "Alliance Européenne” du Comité des Régions, avec le président Augusto Rollandin, coordinateur du Groupe pour la Commission politique de cohésion territoriale et budget de l’Union Européenne (COTER) et, entre autres, les assesseurs Luca Bianchi et Renzo Testolin. La rencontre a porté sur la politique de cohésion pour les aires de montagne, sujet considérable, en raison du rôle que le Comité des Régions veut interpréter dans l’élaboration des politiques de l’Union Européenne. Pour le Groupe "Alliance européenne” étaient présents le président Stanislaw Szwabski, Tony Buchanan, Uno Silberg, Emil Draghici, Marc Hendrickx, Marc Trams, Keiran McCarthy e Enda Stenson, accompagnés par le secrétaire général du Groupe AE Micheal O’Conchuir et Endrik Marfia. "Le thème ‘Politique de cohésion européenne et aires de montagne’ remplit une remarquable importance pour la Vallée d’Aoste, région frontalière, bilingue et constituée par un territoire entièrement de montagne”. Par ces mots, le président Rollandin a salué la délégation européenne. "Ces caractéristiques – a ajouté le président de la Région – ont fait de façon que notre Région trouve sa collocation naturelle dans une dimension européenne, ainsi qu’une particulière vocation à la coopération transnationale, tout comme il est témoigné par les plus de 90 projets réalisés en coopération avec 59 régions de 20 États européens, dans la période de Programmation 2007/13”. "Pour la période 2014/20 – a expliqué Rollandin – le but de la politique régionale de développement, en ligne avec les priorités de la stratégie Europe 2020, définit trois macro-priorités: renforcer la compétitivité, l’innovation et la durabilité de l’économie valdôtaine; assurer la tutelle et la valorisation du territoire; promouvoir l’occupation et l’inclusion sociale et renforcer le capital humain. Cette stratégie régionale de développement est étroitement liée à la montagne, mais ce centre de gravité est partiellement manqué dans la définition et l’application des Programmes, en raison des contraintes règlementaires et des orientations imposées par la Commission et par l’État italien”. "Il faut donc que l’Union Européenne, dans la définition de la future Politique de cohésion – a conclu le président Rollandin – tienne en considération les spécificités des aires de montagne, en reconnaissant tant les différentiels des frais, liés à l’altitude et à la nature du territoire (frais de production, de transport, difficultés d’agrégation des activités et absence de masse critique), que les faiblesses des conditions pour l’installation des entreprises et des populations”. "Nous savons que la Politique de cohésion joue un rôle important pour la Vallée d’Aoste, ainsi que pour son développement économique et social. – a déclaré le président Szwabski - Malgré dans la nouvelle agenda urbaine de l’Union Européenne il y ait la tendance à déplacer l’attention vers les aires métropolitaines, nous réaffirmons, en tant que Groupe Alliance Européenne, la nécessité d’un développement équilibré, ainsi que le fait que les villes les plus petites et les aires rurales ne soient pas négligées, si nous voulons aboutir à la cohésion territoriale. Nous nous attendons que l’Union respecte les dispositions des Traités, qui reconnaissent un rôle spécial aux régions géographiquement désavantagées, comme les zones de montagne, et qu’elle se charge de fournir un soutien adéquat. Le Comité des Régions est en train de discuter le futur de la Politique de cohésion après 2020 et la rencontre d’aujourd’hui est importante afin de faire entendre notre voix et assurer que la Politique de cohésion continue à interpréter un rôle central pour le développement des régions aussi après 2020”. Info Groupe UV Conseil

partager

Jeunesse26 Septembre 2016 - 11:24

La Jeunesse Valdôtaine a célébré son 70e anniversaire, entre avenir et histoire La Jeunesse Valdôtaine a célébré son 70e anniversaire, entre avenir et histoire Grand succès, samedi dernier, 24 septembre, pour le Congrès de la Jeunesse Valdôtaine par lequel a été célébré le soixante-dixième anniversaire de notre Mouvement juvénile. Les travaux, s’étant déroulés dans la salle des conférences de "SkyWay” Mont-Blanc, au Pavillon du Mont Fréty, ont été partagés en deux moments: lors du premier, les autorités présentes ont tenu leurs allocutions et une vidéo, sur l’histoire de la Jeunesse et sur les personnages ayant caractérisé son chemin dans le temps, a été proposée. Tous les anciens "Animateur principal”, qui ont caractérisé différentes "époques” du Mouvement, ont été invités à la cérémonie et à chacun a été remis un parchemin. Dans la deuxième partie de la matinée, par contre, s’est déroulée la "Rencontre juvénile des minorités d’Europe”, qui était axée sur le débat et la confrontation avec d’autres Mouvement de jeunes valdôtains et d’hors notre région. A cette occasion, le débat a été alimenté par les "Giovani Padani”, "Giovani Democratici”, "Giovani di Stella Alpina” et "Pays d’Aoste Souverain”, pour ce qui est de la Vallée, tandis que les représentants d’autres minorités ont été "Occitania”, "Belluno Autonomia Regione Dolomiti”, Jura, "Patt (Partito Autonomista Trentino Tirolese”, "Junge Generation in der SVP”, "Ligue Savoisienne”, "Esquerra Republicana Catalana” et "Partito Sardo d’Azione”. Lors de cette deuxième phase de la matinée a également pris la parole l’ancien parlementaire européen et président du Gouvernement, Luciano Caveri. Au total, plus de 160 participants ont comblé la salle du Pavillon et la discussion a continué informellement et en amitié dans l’après-midi à Punta Helbronner, où les jeunes ont monté après le dîner ensemble. Grande la satisfaction du président Alexandre Bertolin, qui lance un appel à la jeunesse: "ça suffit avec les partages et les mécontentements. Si nous voulons sauvegarder notre région, nous devons travailler ensemble, tous les jeunes valdôtains unis dans la défense de notre Autonomie, en collaborant avec les réalités autonomistes telles la notre. Aujourd’hui, du toit d’Europe, nous avons lancé un signal important pour notre avenir”. Au terme de la journée, une ébauche de document a été présentée aux représentants des "peuples frères”, qui dans les prochains jours le soumettront aux respectifs mouvements, pour l’approbation. Par cette action, la Jeunesse se pose en tant que chef-de-rang pour une collaboration entre mouvements autonomistes et minorités linguistiques et culturelles d’Europe.

partager

Conseil de la Vallée23 Septembre 2016 - 15:48

Info Gouvernement – Les délibérations d’aujourd’hui Info Gouvernement – Les délibérations d’aujourd’hui Parmi les délibérations adoptées aujourd’hui par le Gouvernement valdotain, lors de sa séance hebdomadaire, en raison de leur importance nous signalons celles qui concernent: la participation du "Centre Europe Direct Vallée d’Aoste”, dans le cadre du Plan d’action 2016, à l’événement "Marché au Fort”, qui se déroulera auprès du Fort de Bard, le 9 octobre 2016, par l’aménagement d’un stand, afin de distribuer des matériaux d’information sur l’Union européenne et sur les activités déroulées par le centre même;  l’approbation des critères d’application et les modalités de présentation des requêtes d’octroi de subventions pour favoriser la recomposition foncière, de la part des micro-entreprises et des petites et moyennes entreprises qui répondent aux critères dont au règlement UE n° 702/2014, actives sur le territoire régional dans le domaine de la production agricole primaire, avec une allocation de dépense de 50mille euros;  le renouvellement des oasis de protection de la faune de La Thuile, du Grand Tournalin (Ayas), de Tirol (Torgnon et Antey-Saint-André), de Gaby (Gaby et Gressoney-Saint-Jean), du Mont Pioure (Brusson et Ayas) et de Chéarfière (Courmayeur);  la destination, pour la mise en route de l’avis public du 15 avril dernier, visant à l’attribution d’emprunts pour la transformation des constructions et des installations dans le domaine du bâtiment, d’autres 2 millions d’euros, en intégrant l’allocation financière déjà établie le 18 décembre 2015, à l’intention des collectivités locales et des particuliers propriétaires ou titulaires des droits réels sur l’immeuble faisant l’objet de l’action;  l’approbation, à l’égard de la Politique régionale de développement 2014/20 et des Programmes y afférents, du projet stratégique "Efficientamento energetico edifici pubblici”; l’approbation de l’ébauche de convention entre la Région Autonome Vallée d’Aoste, la fondation "Lycée Linguistique Courmayeur” et la commune de Courmayeur pour le fonctionnement du Lycée linguistique pour les années scolaires de 2016/2017 à 2020/2021, en engageant 284mille 250 euros pour 2016, 947mille 500 euros pour 2017 et 2018, ainsi que 947mille 500 euros pour chaque année de 2019 à 2012;  la participation de la Structure des expositions de l’Assessorat à l’éducation et culture à la manifestation "Librerie antiquarie di montagna”, qui se déroulera à Verrès du 24 au 25 septembre prochains, en donnant acte que lors de l’initiative seront en vente les catalogues d’art réalisés à l’occasion des expositions promues par l’Administration régionale;  la réalisation des premières actions de communication et d’information liées à la mise en route du Programme régional de prévention des ordures, parmi lesquelles la Semaine européenne pour la réduction des ordures 2016, au programme du 19 au 27 novembre.  Info Groupe UV Conseil  

partager

Conseil de la Vallée23 Septembre 2016 - 10:33

L’Assemblée parlementaire de la francophonie réunira à Saint-Vincent son assise européenne L’Assemblée parlementaire de la francophonie réunira à Saint-Vincent son assise européenne Mardi et mercredi prochains, 27 et 28 septembre, la Vallée d'Aoste accueillera les travaux de la 29e Assemblée régionale Europe de l'Assemblée parlementaire de la francophonie. Organisée par le Conseil de la Vallée, la session se tiendra à Saint-Vincent, au Centre des Congrès "Billia”: sont attendus quelque 70 parlementaires, issus d'une vingtaine de sections, qui se réuniront autour du thème de la Francophonie économique. La séance solennelle d'ouverture se tiendra le 27 septembre, à 9h45, dans la Salle Mont Blanc, avec les allocutions du Président du Conseil de la Vallée, Andrea Rosset, du Chargé de mission Europe de l'APF, Jean-Paul Wahl, du Président de la section valdôtaine de l'APF, Marco Viérin, et du Syndic de Saint-Vincent, Mario Borgio. Les travaux se poursuivront avec l'audition du Président de la Chambre valdôtaine des entreprises et des activités libérales, Nicola Rosset sur le thème des relations économiques en francophonie: le cas de la Vallée d'Aoste. Dans l'après-midi, à partir de 14h00, il y aura l'exposé du représentant permanent de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) auprès de l'Union européenne, Stéphane Lopez (la francophonie économique en région Europe: état des lieux, actions menées pour construire des communautés économiques régionales et enjeux), l'intervention du Président du Forum francophone des affaires, Steve Gentili (la stratégie économique de la Francophonie: point de vue et rôle du FFA), l'introduction du Recteur de l'Université de la Vallée d'Aoste, Fabrizio Cassella, à l'exposé du Professeur agrégé de sciences politiques l'UniVdA, Patrik Vesan, sur les jeunes, l’emploi et la réconciliation des finalités économiques et sociales dans l’espace francophone. La séance se terminera avec les réflexions des jeunes valdôtains ayant participé à un Parlement Jeunesse sur la francophonie économique, qui seront représentés par Elizabeth Pastoret, Isabella Petroz et Eloïse Villaz. Mercredi 28 septembre, à 9h30, les travaux reprendront avec l'exposé de l'économiste valdôtain Massimo Lévêque sur les opportunités et contraintes pour le développement des économies locales entre globalisation, UEM, innovation et spécialisation, auquel suivront les interventions de l'entrepreneur bulgare Dian Petkov (la problématique du développement économique et de l’entrepreneuriat en Europe centrale et orientale dans le cadre de l’espace économique francophone) et du représentant du Commonwealth, Yagambaram Soobramanien, sur les stratégies de l'association. Les interventions des sections porteront sur les réformes en matière de fluidification économique, sur les réponses à donner aux besoins évolutifs des PME, aux systèmes économiques locaux exposés à l’internationalisation. C'est la troisième fois que le Conseil de la Vallée accueille la Régionale Europe de l'APF, après les réunions de 1991 et 2004. Info Groupe UV Conseil

partager

Conseil de la Vallée22 Septembre 2016 - 11:57

Une Commission spéciale du Conseil abordera le thème des réformes institutionnelles Une Commission spéciale du Conseil abordera le thème des réformes institutionnelles Dans sa réunion d’aujourd’hui, jeudi 22 septembre, le Conseil de la Vallée a approuvé, à la majorité de ses voix, une résolution déposée par les Chefs de groupe de majorité (Union Valdôtaine, Union Valdôtaine Progressiste, Stella Alpina et Partito Democratico-SVdA), qui délibère la constitution d'une Commission spéciale pour les réformes institutionnelles, étant appelée à définir l'instrument, la méthode et les procédures les plus appropriés visant l'élaboration d'une proposition de révision du Statut spécial d'autonomie, en tenant compte de la norme qui ira discipliner le "principe de l'entente" et du référendum confirmatif de l'automne prochain. En établissant que la Commission soit composée de sept conseillers régionaux, dont deux exprimés par la minorité, le Conseil a nommé les conseillers Claudio Restano et David Folllien (Union Valdôtaine), Nello Fabbri (UVP), Jean-Pierre Guichardaz (PD-SVdA) et Marco Viérin (SA). Les forces d’opposition ont demandé de renvoyer la nomination des deux conseillers de minorité à une séance successive au référendum sur la proposition de réforme constitutionnelle. Le conseiller Claudio Restano a été nommé Président de ladite Commission. Le chef de groupe de l'UV, Joël Farcoz, a illustré l'initiative en soulignant qu'elle a une double valence: «Il s'agit d'une part de rechercher toutes les voies législatives pour discipliner le principe de l'entente et, d'autre part, de faire un raisonnement clair sur les contenus de notre Statut et sur notre rapport avec l'Etat, au vu aussi des normes d'application, et cela indépendamment du résultat du référendum sur la réforme constitutionnelle de l'automne prochain». Pour sa part, le Président de la Région, Augusto Rollandin, lors du débat a affirmé: «il s’agit d’un moment pour réfléchir sur notre Statut, afin d’arriver à une pleine application de notre Autonomie. La Commission spéciale ne peut pas être superposée à la première Commission et la réforme constitutionnelle est à l’attention des Régions, tout particulièrement celles à Statut spécial. Tous ont fait le possible afin qu’une attention spécifique soit consacrée aux Statuts dans cette phase. Nous ne croyons pas d’être en retard et nous ne voulons pas nous perdre dans des polémiques prétentieuses, qui ne rendent pas honneur à cette salle. Clairement, la Commission aura le soutien d’experts et elle concernera la société civile, par une confrontation ouverte». L'Assemblée a aussi décidé que la Commission spéciale soit assimilée aux Commissions permanentes du Conseil et a investi celle-ci du pouvoir d'accomplir toute activité aux fins de la réussite de la tâche qui lui a été confiée, en ayant le support des structures administratives du Conseil régional et en recourant, le cas échéant, à la collaboration d'experts en la matière nommés à cet effet par le Bureau de la Présidence du Conseil sur proposition de la Commission elle-même. Suite à son élection aux fonctions de Président, le conseiller Restano a «remercié tous ceux qui m’ont voté, ainsi que ceux qui n’ont pas participé à la votation. Je réaffirme ma disponibilité et demande la collaboration de tous pour faire avancer cet important projet». Info Groupe UV Conseil

partager

Vie de l'Union17 Septembre 2016 - 22:06

Prompt rétablissement, Tonino! Prompt rétablissement, Tonino! Le mouvement de l’Union Valdôtaine et le Groupe de l’U.V. au Conseil de la Vallée expriment leur proximité au conseiller Antonio Fosson, en lui souhaitant un prompt rétablissement et une pleine remise en santé.

partager

Conseil de la Vallée21 Septembre 2016 - 19:59

La majorité régionale s’engage à travailler pour un seul grand trail pour 2017 La majorité régionale s’engage à travailler pour un seul grand trail pour 2017 Le débat concernant le déroulement du "4K-Alpine Endurance Trail Vallée d’Aoste” et du "Tor des géants” s’est enrichi aujourd’hui d’une page fort significative. Les groupes de la majorité au Conseil de la Vallée (Union Valdôtaine, Union Valdôtaine Progressiste, Stella Alpina et Partito Democratico-Sinistra Valdostana) ont annoncé par un communiqué conjoint, dans l’après-midi, leur engagement à travailler afin que, en 2017, "se déroule un seul grand événement”. Le but de ce propos est "d’accroître le prestige international de ce genre de compétition et, par conséquent, de la Vallée d’Aoste toute entière”. A ce propos, les Groupes de la majorité estiment qu’il soit nécessaire "lors de l’organisation de cet événement” de créer les opportunes synergies, en évitant le plus possible les financements public”. "Une seule manifestation sportive - se conclut le communiqué de la majorité au Conseil de la Vallée - permettrait d’unir les forces afin de caractériser davantage l’offre promotionnelle et sportive de notre région”. Info Groupe UV Conseil

partager

Tourisme Skyway Mont Blanc: à octobre tarif réduit pour les résidents en Vallée d’Aoste Le nouveau télésiège "Skyway” du Mont Blanc, au terme de la haute saison estivale, proposera pour le mois d’octobre, en accord avec le Gouvernement valdôtain, un tarif spécial de 25 euros dans les jours fériés et de 30 euros dans les fin de semaine (samedi et dimanche), au lieux du prix ordinaire de 48 euros, pour les résidents en Vallée d’Aoste. "Nous souhaitons offrir aux Valdôtains - explique l’assesseur au Tourisme, Aurelio Marguerettaz - la possibilité d’utiliser le télésiège à un prix abordable, en savourant une expérience unique, grâce à une excellence technologique de haut niveau, dans un contexte environnemental qui ne nécessite pas de présentations”. "Nous souhaitons donc - ajoute l’assesseur Marguerettaz - que tous les valdôtains aient la possibilité, par une visite à Skyway Mont Blanc, de saisir le rôle stratégique que, en tant que Gouvernement valdôtain, nous avons voulu confier au nouveau télésiège, qui représente un point d’orgueil de notre offre touristique, tant côté de son fonctionnement, que de la sécurité de l’installation”. "Par la conscience qu’ils développeront sur ces éléments - conclut Aurelio Marguerettaz - nous souhaitons donc que les Valdôtains qui exploiteront cette chance puissent se faire protagonistes de la promotion de notre territoire au sein de leurs réseaux de connaissances, de façon à créer une synergie vertueuse qui ne pourra que favoriser le tourisme au Val d’Aoste”. Le tarif réduit sera reconnu, du 1er au 31 octobre prochains, à tous ceux qui se présenteront aux caisses de la gare de départ à Pontal d’Entraves (route nationale 26, n° 48, à Courmayeur) avec un papier d’identité valable. Info Groupe UV Conseil Conseil de la Vallée Migrants, le président Rollandin: "l’accueil ne relève pas des compétences de la Région" Le thème des migrants a été abordé pendant la séance d’aujourd’hui au Conseil de la Vallée, suite à une interpellation concernant le nouveau plan national de répartition de l’accueil et ses retombées. "Il faut rappeler - a dit à cet égard le président de la Région, Augusto Rollandin - que les modalités et les critères d’accueil des migrants ne relèvent pas des compétences de la Région qui, tout comme les autres Régions et Provinces autonomes, est amenée à participer à la mise en place de ce plan afin d’accueillir les demandeurs d’asile conformément à des décisions et à des politiques italiennes et européennes”. "A proposte du nouveau plan de répartition des migrants, sur lequel un débat a été ouvert par le Ministère de l’intérieur avec l’ANCI, - a ajouté le président Rollandin - aucune communication ne nous est parvenue à ce jour - ni en qualité de Région, ni en qualité de services préfectoraux - qui nous permette d’envisager des changements quant à la répartition actuelle ou quant à d’autres critères relatifs à l’accueil de migrants”. "A cet égard, au contraire - a commenté le Président de la Région - il faut signaler que la Conférence des Régions et des Provinces autonomes a demandé l’ouverture d’un siège de discussion conjointe avec l’ANCI et le Ministère afin d’approfondir ce nouveau plan avant qu’il soit approuvé”. En ce moment, les demandeurs d’asile présents en Vallée d’Aoste sont 309, pour 312 places disponibles au total, reparties sur 22 structures. Conformément à l’accord conclu lors de la Conférence Etat-Région du 10 juillet dernier, le quota théorique de notre région est aujourd’hui de 602. Quant aux requêtes d’asile des migrants, depuis 2014 et jusqu’à ce jour, 46 demandes ont été accueillies. Dix personnes ont bénéficié d’une protection internationale (le status de "réfugié politique), trois ont obtenu le status de "personne pouvant bénéficier de la protection subsidiaire” et à d’autres 33 ont été délivrés des permis de séjour pour des motifs humanitaires. Pour ce qui est des migrants présents actuellement en Vallée d’Aoste, 178 d’entre eux attendent d’être entendus par la Commission territoriale pour la reconnaissance de la protection internationale de Turin, tandis que treize autres ont déjà été auditionnés et attendent de connaitre la décision de cette même Commission. Enfin, 102 ressortissants étrangers ont déjà reçu une réponse négative de la Commission et tous ont introduit un recours auprès du tribunal de première instance. Parmi ceux-ci, douze doivent se présenter à leur première audience entre octobre 2016 et mars 2017. Soixante-neuf sont dans l’attente d’une date de convocation et trois attendent la sentence du tribunal. Par contre, dix-huit ressortissants étrangers, dont le recours a été rejeté par le tribunal de première instance, ont tous fait appel de cette décision. Pour onze d’entre eux, la date de la première audience a déjà été fixée, tandis que les autres attendent d’être convoqués. Info Groupe UV Conseil Conseil de la Vallée Le mot d’ordre dans la promotion de l’offre culturelle? Synergies entre organismes Les politiques de promotion de l’offre culturelle de la Vallée d’Aoste ont fait l’objet d’une intervention de l’assesseur à l’Education et à la Culture, Emily Rini, qui a répondu à une interpellation de l’opposition qui concernait la réduction sur le ticket d’entrée à l’aire mégalithique de Saint-Martin-de-Corléans pour les participants aux trails "Monte Rosa Walser” et "4K”. "Au cours de l’été - a dit l’assesseur - le Fort de Bard a proposé à l’Assessorat une collaboration, afin de contribuer à la consolidation de l’intégration de l’offre culturelle, historique et artistique, en la conjuguant à l’activité touristique et sportive. Nous avons cru que cette formule puisse représenter une opportunité pour faire connaitre et promouvoir le nouveau parc et musée archéologique, en cohérence avec la ligne que nous sommes en train de suivre, à savoir la synergie entre Assessorats et organisations publiques”. "Je rappelle en plus - a ajouté l’assesseur Rini - que des facilitations dans le tarifs sont appliqués à l’occasion d’événements particuliers, ou à différentes catégories de personnes. Il en est un exemple, entre autres, la dernière édition de ‘Commercianti in festa’, qui s’est déroulée au mois d’aout, tandis que pour ce qui concerne les catégorie des personnes, elles incluent les titulaires de ski-pass, membres de différentes associations culturelles et sportives avec lesquelles se développent des collaborations”. A cette occasion, l’assesseur a illustré les données relatives à l’aire mégalithique de Saint-Martin-de-Corléeans. "Au total - a-t-il affirmé - les visiteurs pendant les mois de juillet et aout ont fait enregistrer 6.396 présences. Les profits pour la meme période se chiffrent à 34.205 euros, tandis que les couts de gestion du site, du 15 juin jusqu’à la fin d’aout, la donnée est évaluée à 160mille euros environ”. En disant des "Journées européennes du Patrimoine”, l’assesseur Rini a commenté que "suite à la suppression de la part du Ministère de la ‘Semaine de la Culture’, l’Assessorat a remplacé cette initiative avec un nouveau rendez-vous au titre ‘Plaisirs de Culture en Vallée d’Aoste’, qui est en train de se dérouler dans ces jours”. "Le vaste cadre des propositions prévues pour cette manifestation, - a conclu l’Assesseur à la Culture - ainsi que les nombreux organismes et associations ayant collaboré à sa réalisation ont nécessité d’une organisation articulée, qui a conduit à la définition du programme le 26 aout dernier”. Info Groupe UV Conseil Conseil de la Vallée La révision des Statuts spéciaux discutée lors du Conseil de la Vallée Questionné par l’opposition, lors de la séance du Conseil de la Vallée en cours, sur ses évaluations sur ses évaluations quant à "l’ébauche de projet de loi constitutionnelle modifiant les Statuts spéciaux, conformément au principe de l’entente”, le président de la Région, Augusto Rollandin, a souligné avant tout que "pour le moment, ce n’est encore rien d’autre qu’un document de synthèse”. "Ce texte - a ajouté le Président - a été élaboré courant 2015 par le groupe de travail informel constitué, en accord avec toutes les Régions et Provinces autonomes, au sein du Ministère des Régions et chargé de réaliser une étude préliminaire des modalités et des procédures de révision des Statuts spéciaux, dans le cadre de la réforme constitutionnelle en cours”. "Ce groupe de travail avait pour mission de trouver une synthèse possibile entre toutes les Régions concernées, - a continué Augusto Rollandin - en vue d’une éventuelle proposition de loi constitutionnelle modifiant les cinq Statuts spéciaux, tout comme la loi constitutionnelle n° 2 du 31 janvier 2001 avait modifié la forme des différents gouvernements régionaux”. Suite à la nomination, en janvier 2016, du nouveau ministre des Régions, la Coordination des Régions a Statut spécial et des Provinces autonomes de Trente et de Bolzano s’est réunie en juin dernier et, à l’issue de la rencontre, "il a été décidé d’approfondir la question centrale de l’équilibre entre les compétences du Parlement avec sa faculté d’adopter une loi constitutionnelle et la préservation du principe de l’autonomie”. Côté procédure, le président a rappelé qu’"aucune décision n’a encore été prise quant à la présentation de l’éventuel projet de loi constitutionnelle: dans la mesure où il s’agit de modifier simultanément les différents statuts, celui-ci pourrait aussi bien faire l’objet d’une initiative parlementaire que d’une initiative conjointe des Régions à Statut spécial”. Quant à l’avis sur le fond de la question, le président Rollandin a souligné que "nous sommes, bien entendu, en faveur d’une procédure renforçant le principe de l’entente préalable, en l’introduisant dans la loi constitutionnelle et, donc, en l’insérant directement dans notre Statut spécial, et ce, avant même que celui-ci soit remanié de nouveau et plus en profondeur”. "Cette démarche - a commenté le Président de la Région - constituerait sans aucun doute pour nous une garantie supplémentaire et décidément plus solide que la simple mention de ce principe dans le treizième alinéa de l’article 39 de la Réforme constitutionnelle Boschi-Renzi, laquelle doit encore être sanctionnée par ce référendum dont on parle tant. Il est donc bien évident que la présentation d’un projet de loi portant application du principe de l’entente préalable est subordonnée à l’entrée en vigueur effective de la réforme constitutionnelle, au lendemain dudit référendum”. Info Groupe UV Conseil
2XMILLE

le coin du président27 Septembre 2016 - 10:59

L’allocution du président Pastoret lors du Congrès de la Jeunesse Valdôtaine L’allocution du président Pastoret lors du Congrès de la Jeunesse Valdôtaine C’est avec un grand plaisir que je participe à cette Assemblée de la Jeunesse Valdôtaine, Mouvement Juvénile de l’Union Valdôtaine, qui fête, cette année, son 70ème. Je vous apporte mes salutations cordiales et les souhaits de bon travail de la part du Comité Fédéral de l’Union Valdôtaine. Un bonjour et une bienvenue amicale aux représentants des Mouvements juvéniles des Peuples et des Mouvement frères qui honorent par leur présence cette journée. Se retrouver aujourd’hui, ici, dans cette salle comblée par si tant de militants de la Jeunesse Valdôtaine c’est un message d’espoir pour le futur de notre Pays d’Aoste et des idéaux qui lient si étroitement la Vallée d’Aoste et l’Union Valdôtaine de par cet « Amour pour le Pays » qui continue à être, plus que jamais, la devise du Mouvement auquel vous êtes associés. Un « Amour pour le Pays » qui doit se baser sur l’engagement et le travail pour être partie prenante de l’actualité et des problématiques de notre Pays d’Aoste. Nous vivons dans un temps où il est de plus en plus rare, de voir des gens qui ont la volonté et le courage, de s’engager dans une société complexe comme celle de nos jours. Mais c’est en ce moment que les femmes et les hommes de la Vallée d’Aoste ont davantage besoin de pouvoir compter sur des sujets actifs pour la sauvegarde et le développement de notre et de votre Patrie Valdôtaine. Les Valdôtaines et les Valdôtains ont besoin d’être aimés, d’être soutenus, d’être défendus dans leur vie, dans leurs espoirs, dans le désir qu’ils ont pour l’avenir de leurs fils et des générations à venir. Nous nous trouvons souvent face à de gens qui se renferment sur elles même et perdent les sens de l’appartenance et des vraies raisons de vie du monde et du Pays dans lequel ils vivent. Il est nécessaire de combattre ces aptitudes en s’engageant davantage pour renforcer un esprit communautaire indispensable à la vie de notre Peuple Valdôtain. Vous, par votre engagement, vous pouvez œuvrer dans ce sens. En ce qui vous concerne, en tant qu’individus, je pense et je souhaite, que cette expérience, que vous êtes en train de vivre au sein de la Jeunesse Valdôtaine, puisse contribuer à faire de vous des citoyennes et des citoyens capables de faire des choix importants, pour votre vie et pour le futur de notre pays d’Aoste. Certes, pour vous, comme pour ceux qui vous ont précédé dans cette expérience, ce n’est pas et ça n’a pas toujours été facile de partager, avec d’autres, les sens de la militance et de l’engagement au sein de la JV, surtout lorsque cela est regardé, assez souvent, avec indifférence si non pas avec un certain suspect. Ne vous en faites pas ! Cela ne peut pas amoindrir le sens et l’importance de votre engagement. Pour vous celui-ci est le bon moment. Vous êtes dans le segment de la vie où la soif du savoir et la chaleur de la passion vous accompagnent vers le futur. Quelqu’un d’entre vous, peut être, dans le temps, dédiera sa vie à la politique. D’autres feront d’autres choix. Il y parmi vous ceux qui, par les trajectoires imprévisibles de vie, seront projetés ailleurs dans le monde. Cependant personne d’entre vous n’oubliera la fascination des enthousiasmes muris dans les années de militance au sein de la Jeunesse Valdôtaine. Ce Mouvement Juvénile est là depuis 70 ans. C’est un mérite à tous ceux qui l’on perpétué au fil du temps s’il existe encore et s’il contribue et s’il contribuera encore, dans les années à venir, à diffuser les idéaux d’Emile Chanoux, de la Jeune Vallée d’Aoste et de l’intramontanisme Valdôtain, en défendant les principes de liberté, de justice qui demeurent encore vivant dans l’histoire et dans l’action fédéraliste de l’Union Valdôtaine et des Valdotaines et des Valdôtains qui aiment le Pays d’Aoste. N’oubliez cette expérience dans la Jeunesse Valdôtaine. Qu’elle puisse toujours vous donner l’élan pour travailler pour votre Pays d’Aoste, n’importe où vous serez et n’importe ce que vous ferez. J’espère que vous puissiez toujours travailler en rappelant à tous ceux que vous rencontrerez le plaisir et l’importance formative de votre militance dans ce Mouvement juvénile. Bon travail à vous toutes et à vous tous. Vive la Jeunesse Valdôtaine, vive le Pays d’Aoste.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
siegecentral@unionvaldotaine.org
PI 80007410071