Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 27 mar 2015 - 16:03

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Conseil de la Vallée26 Mars 2015 - 14:12

Amministratori locali: il Consiglio regionale approva le modifiche alle indennità Amministratori locali: il Consiglio regionale approva le modifiche alle indennità Con 33 voti a favore e 2 astensioni (M5S), il Consiglio Valle ha approvato, nella seduta di oggi, giovedì 26 marzo, la proposta di legge che contiene disposizioni in materia di funzione e gettoni di presenza degli amministratori dei Comuni e delle Unités des Communes valdôtaines. Il provvedimento legislativo disciplina ex novo l'attribuzione dei compensi agli amministratori locali della Valle d'Aosta: in particolare, viene determinato che ai Sindaci è attribuita un’indennità mensile lorda di funzione e una diaria mensile rispettivamente di 1.250 e 500 euro per i Comuni fino a 1.000 abitanti; di 1.500 euro e 600 euro per i Comuni da 1.001 a 3.000 abitanti; di 2.200 euro e 700 euro per i Comuni da 3.001 a 5.000 abitanti; di 3.030 euro e 700 euro per i Comuni da 5.001 a 15.000 abitanti; di 4.300 euro e 1.200 euro per i Comuni con popolazione superiore a 15.000 abitanti. Al Vicesindaco e agli Assessori dei Comuni con popolazione fino a 15.000 abitanti è assegnata un’indennità mensile lorda di funzione non superiore rispettivamente al 55 e al 40 per cento dell’indennità del Sindaco, mentre al Vicesindaco e agli Assessori dei Comuni di oltre 15.000 abitanti spetterà un’indennità mensile lorda di funzione non superiore rispettivamente all'80 e al 75 per cento dell’indennità del Sindaco.Inoltre, nei Comuni fino a 15.000 abitanti, ai Consiglieri è attribuito un gettone di presenza per la partecipazione ad ogni seduta dell'Assemblea comunale, il cui ammontare lordo non può essere superiore al 5 per cento dell'indennità del Sindaco, mentre nei Comuni di oltre 15.000 abitanti l'indennità mensile lorda non supera il 20 per cento dell'indennità del Sindaco. Infine, al Sindaco che riveste la carica di Presidente della corrispondente Unité des Communes, oltre all'indennità di funzione e la relativa diaria, spetta un ulteriore compenso mensile di 600 euro. Il capogruppo dell’Union Valdôtaine Joël Farcoz ha spiegato che " Le nuove disposizioni tengono conto delle novità legislative introdotte in materia di funzioni associate e della rideterminazione del numero dei componenti i Consigli e le Giunte comunali.Questa proposta di legge è la sintesi delle diverse sensibilità politiche presenti in Consiglio regionale ”. La discussione è stata chiusa dal presidente della Regione Augusto Rollandin che ha sottolineato che: " Il gruppo di lavoro ha fatto una valutazione comparata di quanto succede a livello italiano e il risultato è che le indennità proposte sono in linea con la media nazionale, valutando il delicato ruolo dei Sindaci, che non è soltanto chiamato a gestire l'ente ma deve assumersi una serie di responsabilità che fino a qualche tempo non erano così pesanti, anche nei piccoli Comuni ”.

partager

Culture27 Mars 2015 - 15:06

Castelli e monumenti: nuovi orari di apertura per favorire il turismo Castelli e monumenti: nuovi orari di apertura per favorire il turismo L’orario di accesso al pubblico di tutti i castelli e siti di proprietà dell’Amministrazione sarà uniformato e, durante il periodo estivo, sarà esteso fino alle ore 20: la decisione è stata presa nel corso della riunione della Giunta regionale di oggi, venerdì 27 marzo. " La decisione è stata assunta a seguito di una approfondita analisi dei dati sui flussi turistici, per permettere una più ampia fruizione del patrimonio culturale valdostano ai turisti presenti in Valle – ha spiegato l’assessore regionale alla Cultura Emily Rini – e per valorizzare l’offerta regionale nell’eccezionale periodo dell’Expo 2015 di Milano. I nuovi orari permetteranno, contestualmente, di organizzare eventi collaterali e iniziative, già allo studio dell’Assessorato, per promuovere ulteriormente la conoscenza e la fruizione dei beni regionali ”. I siti interessati sono il castello Sarriod de la Tour (Saint-Pierre), il castello di Sarrecastello di Verrès, castel Savoia (Gressoney-Saint-Jean), il castello di Issogne, il castello di Fénis e back office, il castello Gamba (Châtillon), il sito archeologico di San Lorenzo (Aosta), il sito di Pont D’Aël. L’orario di apertura sarà il seguente: da aprile a maggio, dalle ore 9 alle 19, nl periodo giugno-agosto, dalle ore 10 alle 20, e a settembre, dalle ore 9 alle 19. Per i castelli di Issogne e di Fénis è stata inoltre resa possibile, nei mesi di giugno e agosto, l’apertura anticipata alle ore 9 per i gruppi organizzati, anche nell’ottica di agevolare il lavoro delle guide turistiche.

partager

Culture26 Mars 2015 - 10:38

Printemps Théâtral : pour la troisième soirée, les jeunes montent sur l’estrade Printemps Théâtral : pour la troisième soirée, les jeunes montent sur l’estrade Pour sa troisième double représentation, le samedi 28 mars, au Théâtre Splendor, le Printemps Théâtral propose La Pégna Rigolada (mèinoù) de Gignod avec « Anfitéatro Valdotèn » et Le Gantaléi avec « Lo féyàn de Plonta ». La Pégna Rigolada, la petite sœur de La Rigolada ! , est une troupe d’enfants (mèinoù) de Gignod créée en 2000, par la volonté de Gabriella Farcoz, pour élever des jeunes acteurs et garantir un futur à La Rigolada née en 1976. Le but de cette initiative est d'offrir aux jeunes gens du pays l'occasion de se retrouver et de se former, car le théâtre en patois, en plus d'être une forme artistique, est aussi une expression culturelle et linguistique. Malheureusement, cette année certains jeunes acteurs, après cette pièce, devront quitter la compagnie en raison de leur âge, mais leur aventure théâtrale pourra continuer avec les acteurs adultes ! Le nom Le Gantaléi signifie « eun que l'ou pa moouréi », un éternel enfant. Dans ce groupe d'amis autodidactes chacun met son savoir-faire parce que « C'est l'union qui fait le spectacle! » et la bande ne refuse jamais l'occasion de faire la fête!Certains des acteurs ont suivi des cours de théâtre et cette expérience leur a donné l’idée de faire du « théâtre itinérant » et de jouer les pièces en été pour faire connaître traditions, coutumes et histoire du pays aux touristes…mais les Vagrezèn sont aussi toujours présents !La compagnie joue des pièces amusantes. ..parce que « pour pleurer on a toujours le temps ». Le Théâtre Splendor ouvrira au public à 20 h 30, la première pièce commencera à 21 heures.Entrée 8 euros par personne, mais elle est gratuite pour les jeunes âgés de moins de 14 ans.

partager

Conseil de la Vallée25 Mars 2015 - 10:18

Postes : le plan de rationalisation tiendra compte des caractéristiques propres à chaque territoire Postes : le plan de rationalisation tiendra compte des caractéristiques propres à chaque territoire Lors de la séance du Conseil régional d’aujourd’hui, mercredi 25 mars, le président de la Région a illustré à l’Assemblée le plan de rationalisation de Poste Italiane. «  Le 10 mars dernier, avec les membres du Conseil d’administration du Celva, j’ai rencontré les responsables de l’Aire Nord-Ouest de Poste Italiane, ainsi que la directrice de la filiale d’Aoste, dans le cadre d’une réunion sur le Plan de rationalisation de l’entreprise lequel, pour ce qui est de la Vallée d’Aoste, ne prévoit pas le fermeture de bureaux de poste, mais bien la réduction des horaires d’ouverture hebdomadaire des guichets dans les 8 Communes suivantes : Ayas, Challand-Saint-Victor, Doues, Fontainemore, Torgnon, Champoluc, Bard et Saint-Oyen  ». «  À cette occasion, nous avons invité Poste Italiane à revenir sur les mesures qu’elle envisage de prendre et – au contraire – à renforcer son activité durant les périodes où l’affluence touristique est la plus forte, étant donné que les bureaux de poste constituent un point de référence important, y compris sur le plan social, pour les personnes qui vivent en montagne  ». Le président Rollandin a expliqué que le 18 mars dernier, Poste Italiane a publié un communiqué de presse annonçant que la société ne mettrait en œuvre son Plan de rationalisation qu’à l’issue du dialogue amorcé avec les Régions à propos de sa présence sur le territoire, et ce, compte tenu du rôle social que joue le réseau des bureaux de poste. «  Ce n’est qu’à ce moment là, affirme Poste Italiane, que commencera la mise en place des mesures visant à transformer l’entreprise, tout en conciliant les exigences de celle-ci avec les requêtes et les caractéristiques propres à chaque territoire. Nous ne pouvons qu’exprimer notre profonde satisfaction face à cette décision de reporter l’application de son Plan de rationalisation prise par Poste Italiane, décision qui prend en considération aussi nos observations quant au rôle social et à la présence diffuse des bureaux de poste sur le territoire  », a conclu le président de la Région.

partager

Vie de l'Union24 Mars 2015 - 15:11

Soutenez notre Mouvement, ne laissez pas le 2 pour mille à l’État Soutenez notre Mouvement, ne laissez pas le 2 pour mille à l’État Le système de financement des partis a changé radicalement : après l’entrée en vigueur du décret 149/2013, les revenus des partis italiens, et donc de notre Mouvement également, seront basés uniquement sur ​​les recettes provenant du 2 pour mille et sur les contributions volontaires (qui seront déduites à hauteur de 26 % sur l’Irpef).  L’Union Valdôtaine a été à nouveau insérée par l’Agenzia delle Entrate dans la liste des partis italiens qui pourront être les bénéficiaires du 2 pour mille dans la prochaine déclaration d’impôts. Au moment de remplir votre déclaration, vous pouvez choisir d’allouer le 2 pour mille de l’Irpef à l’Union Valdôtaine. La contribution ne comporte aucun frais par le contribuant déclarant et, dans le cas où on n’indique rien dans la destination du 2 pour mille, la quote-part sera perçue par l’État. Soutenir notre Mouvement en allouant cette somme à l’Union Valdôtaine est une action qui ne coûte rien, mais à travers laquelle on peut donner un soutien et un élan important pour notre activité.

partager

Jeunesse23 Mars 2015 - 09:13

La Thuile: la Jeunesse Valdôtaine a rencontré les jeunes du pays La Thuile: la Jeunesse Valdôtaine a rencontré les jeunes du pays Une soirée pour faire connaître la Jeunesse Valdôtaine et pour rapprocher les jeunes de la politique : le samedi 21 mars dernier, une délégation de la Jeunesse Valdôtaine a rencontré à La Thuile une vingtaine de jeunes pour leur illustrer les idéaux et les activités du mouvement juvénile. «  Nous sommes satisfaits – a commenté l’animateur principal Michel Savin – parce qu’un grand nombre de jeunes se sont rapprochés pour la première fois de la Jeunesse participant à cette initiative. Les réponses positives que nous recueillons nous encouragent à poursuivre notre travail d’enracinement sur le territoire par l’organisation d’autres rencontres  ».

partager

Agriculture A Pont-Saint-Martin, la première éliminatoire de la 58ème édition du concours des Batailles de Reines La première éliminatoire de la 58ème édition du concours des « Batailles de Reines » a eu lieu dimanche 22 mars dernier à Pont-Saint-Martin, suivie par un nombreux public de passionnés.Etaient présentes 133 bovines au total, dont 31 représentant la première catégorie, 40 la deuxième et 62 la troisième catégorie. Toutes les éliminatoires du printemps sont caractérisées par la qualification de douze bovines pour chaque rencontre. Concernant la catégorie des poids lourds, victoire bien méritée pour Charmante de Davide Nones de Pont-St-Martin (qui était aussi la vache la plus lourde de la journée, avec ses 770 kg) qui en finale a eu le dessus face à Bijou d’Italo Lazier de Fontainemore. Ces deux vaches avaient battu, en demi-finale respectivement Tarzan de Elio Cerisey de Gignod et Merelyn de Livio Charles de Valgrisenche. S’agissant de la deuxième catégorie, succès de Poblanc de Mario Clerin de Pont-St-Martin sur Vespa de Piero Busso de Donnas. A la troisième et à la quatrième place se sont respectivement qualifiées Sirena de Joël Follin d’Antey-St-André et Sirène de Ernesto Lazier de Lillianes. En troisième catégorie a remporté le bosquet C’est la vie de Mario Clerin de Pont-St-Martin qui en finale a éliminé Princesse de la Soc. La Borettaz de Gressan. Se sont également classées pour la Finale régionale du mois d’octobre Saphir de Joël Follin d’Antey-St-André et Belleville de Michele Bionaz de Brissogne. Le prochain rendez-vous avec les « Batailles de Reines » est fixé pour dimanche 29 mars prochain, à Saint-Marcel. Agriculture Batailles de Moudzon: a Nus, le aspettative del pubblico non sono state deluse Sono due le regine incoronate nella prima categoria nel corso delle Batailles de Moudzon di sabato scorso, 21 marzo, a Nus: Marquisa, di Daniel Berriat, manza di 400 chili, e Monella, sua compagna di stalla. Una sola reina onora, invece, la categoria delle manze di un anno: Violetta, dell'allevatore Fabio Berriat, ha avuto la meglio si Zara, di proprietà del fratello, Daniel Berriat. La battaglia dei manzetti ha caratterizzato la terza categoria con trenta minuti di combats Maginbù, dell'allevatore Didier Gheller, vittoriosa su Champisse, della stalla di Luca Elex. La quinta giornata della diciannovesima edizione delle Batailles de Moudzon, promossa dai Compagnons Batailles de Moudzon, è fissata per sabato 28 marzo a Saint Christophe e ad Arpuilles.  Tourisme Expo VdA : Claudio Restano est le nouveau président Suite à la démission de Leonardo La Torre, le conseiller de l’Union Valdôtaine Claudio Restano est le nouveau président de la société Expo VdA. Le vendredi 20 mars dernier, le Gouvernement régional a nommé Restano qui, ensuite, a été élu président de la société par le Conseil d’administration. «  J’accueille cette charge avec un grand enthousiasme et une grande détermination – a commenté Claudio Restano – il s’agit d’une tâche très importante et je suis conscient de l’engagement qui m’attend. Je commencerai tout de suite à me pencher sur les dossiers : il faudra travailler en pleine synergie avec les Assessorats afin de pouvoir diffuser nos savoirs et notre image dans le monde. Notre objectif est de faire connaître notre Région, valorisant nos produits, notre territoire et nos particularités  ». Conseil de la Vallée Aicha Belco Maiga è la vincitrice del Premio internazionale "La Donna dell'anno" Nata a Tessalit, Mali, attiva su molteplici fronti in favore delle donne, occupandosi dei diritti umani, dello sviluppo culturale ed economico, del diritto alla libertà e all'uguaglianza di fronte alla legge, sostenendo la nascita politica di donne leader, Aicha Belco Maiga è la vincitrice della diciassettesima edizione del Premio internazionale "La Donna dell'anno" è stata assegnata a lei sono andati i 30.000 euro da destinarsi all'attività e all'azione che hanno determinato l'attribuzione del riconoscimento stesso. Il Premio, promosso dal Consiglio regionale della Valle d'Aosta, in collaborazione con il Soroptimist international Club Valle d'Aosta, con l'Adesione del Presidente della Repubblica e sua Medaglia di rappresentanza e con il Patrocinio della Camera dei deputati, del Ministero degli affari esteri e della cooperazione internazionale e del Dipartimento per le pari opportunità-Presidenza del Consiglio dei ministri, è stato consegnato nel tardo pomeriggio di venerdì 20 marzo al teatro Splendor di Aosta. Questa la motivazione della Giuria, presieduta da Camilla Beria di Argentine, Direttore generale del Centro nazionale di prevenzione e difesa sociale: « Presque tout le secret des grands cœurs est dans ce mot: perseverando, écrivait Victor Hugo. Persévérance est bien le maître mot qui a guidé Aicha Belco Maiga dans son combat pour le respect, la dignité et la liberté de l'être humain. La persévérance a inspiré son action dans les domaines de l'éducation et de la santé: deux piliers fondamentaux pour le développement durable d'une communauté. Aicha est aussi courageuse. Courageuse parce qu'elle est issue d'un Pays, le Mali, qui est déchiré par des rébellions et des conflits sans fin, et œuvre pour défendre les droits des enfants, des filles et des femmes, premières victimes des violences. Aicha nous rappelle qu'on ne combat pas la violence par la violence, l'injustice par l'injustice; elle se bat en respectant le droit pour que les droits soient respectés. Le seul chemin pour faire triompher les libertés, la démocratie et la paix ». Anche quest'anno, il pubblico è stato attivamente coinvolto: grazie alla votazione via web, una "giuria popolare" ha infatti decretato il riconoscimento "Popolarità", attribuito, con il 62% delle preferenze, a Alessandra Morelli, specializzata nel campo della protezione e assistenza a sfollati, rifugiati e rimpatriati e attualmente delegata per la Somalia dell'Alto Commissariato dell'ONU per i rifugiati. Ha ricevuto 20.000 euro per proseguire nell'attività per cui è stata segnalata. La terza finalista, alla quale sono stati assegnati 10.000 euro, è stata l'imprenditrice indiana Shruti Kapoor, impegnata nei servizi per la sicurezza per donne e ragazze del suo Paese. Il Premio Soroptimist International Club Valle d'Aosta, del valore di 2.500 euro, è stato assegnato a Selene Biffi, giovane imprenditrice sociale ed esperta di social innovation.Questa la motivazione: " Determinata, volitiva, eclettica, entusiasta, Selene Biffi è un vulcano in continua eruzione che ti affascina e conquista. Il suo credo? Cercare, conoscere e sperimentare nuove vie, per aprire ai giovani di ogni paese, soprattutto a quelli meno fortunati, il mondo del lavoro. I suoi strumenti? Le nuove tecnologie, questo universo che ci pervade, ma che pochi sfruttano in modo giusto e che lei invece sa esplorare con tanto ingegno e capacità. Il suo obiettivo? Far crescere i giovani attraverso l'istruzione, la conoscenza e il cambiamento di mentalità e di approccio ai problemi. Il suo punto debole? L'amore per l'Afghanistan cui dedica una parte importante del suo lavoro ”.

le coin du président17 Février 2015 - 12:04

Un moment historique Un moment historique On l’avait dit dans nos derniers Congrès, le Conseil Fédéral l’avait souhaité dans ses résolutions, le Comité Fédéral l’avait sollicité et, enfin, en y travaillant au jour le jour, on a concrétisé ce moment important dans l’histoire des Autonomies. En effet, lundi 16 février à Trento, il y a eu une rencontre entre les responsables politiques du PATT (Partito Autonomo Trentino Tirolese), de l’SVP (Sudtiroler Volkspartei), de l’UV (Union Valdôtaine) et du UAL (Union Autonomista Ladina), qui ont signé un important document politique en défense de leurs prérogatives autonomistes. J’ai eu l’honneur de signer ce document avec le sénateur Franco Panizza, secrétaire du PATT, avec Philipp Achammer, obmann de SVP, et avec Manuel Farina, secrétaire de l’UAL. Il s’est agi d’un rendez-vous d’énorme importance auquel s’en suivront d’autres. L’unité entre les Autonomies des Alpes et de la montagne est désormais impérative. Seulement ensemble nous pourrons avoir quelques espoirs de résister contre les vagues centralistes qui sont aujourd’hui à la une en Italie et en Europe. C’est pourquoi à la rencontre était également présent Herbert Dorfmann, élu au Parlement européen en 2014, lorsque les forces Autonomistes de la Région de Trento et Bozen ont su trouver l’unité pour élire leur représentant à Bruxelles. En effet l’élection de Dorfmann a été le résultat d’une vision sage des différentes forces politiques, qui ont superposé l’intérêt de leur communauté aux partages et aux querelles personnelles, contrairement à ce qui s’est passé ici au Val d’Aoste. Le document qu’on a signé représente la base d’une réflexion commune. Mais il a déjà été partagé aussi par d’autres forces politiques et d’autres réalités autonomistes. Quelques unes d’entre elles étaient déjà présentes à la rencontre, d’autres en ont été sensibilisées et d’autres encore, dont peut-être nous ignorons même l’existence, sont en train de se mettre en marche et nous rejoindront. En effet, si les contenus de ce document sont importants, il est encore plus déterminant le fait que l’on se soit groupés pour lancer un message qui sera davantage partagé par ceux qui considèrent le fédéralisme, l’autogouvernement et la subsidiarité les bases élémentaires d’un vivre commun civil et responsable. Hier, tous ensemble, nous l’avons remarqué : c’est seulement à travers le parcours des responsabilités, qui découlent de l’exercice de l’autonomie, que les Communautés s’épanouissent et progressent. Et ce, parce que les autonomies sont les antennes qui mieux et avant tout perçoivent les changements et les besoins des communautés et des territoires. Voilà pourquoi, à Trento, on a parlé d’Autonomie responsable et d’Autonomie en devenir. Ce que, d’ailleurs, n’est ni un slogan, ni un souhait, mais une condition de développement de laquelle les Autonomies alpines on su donner bonne épreuve jusqu’à présent.  Ennio Pastoret  Président de l'Union Valdôtaine 

agenda

twitter

vidéos

Accordo Trento
Conférence sur l'Autonomie
Claudio Restano
Augusto Rollandin
David Follien
Ego Perron
Leonardo La Torre
Présentation Congrès
L'A, B, C du Conseiller
Augusto Rollandin
Emily Rini
Antonio Fosson
Expo 2015 Leonardo La Torre
Batailles: la finale approche
Follien vice-président Conseil
Interview à Ego Perron
Rendez-vous valdôtain
La rencontre de football
Conseil fédéral
Conférence des administrateurs
Conférence des Présidents
Réformes constitutionnelles
Le nouveau site est en ligne!
Trophée Union Valdôtaine
70e Anniversaire
Conseil Fédéral
Conseil Fédéral
Le succès des Rencontres

images

2013 Congrès national

2012 Troisième fête d'hiver

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
siegecentral@unionvaldotaine.org
PI 80007410071