Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 20 jan 2017 - 12:48

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Conseil de la Vallée20 Janvier 2017 - 12:44

En plus des délibérations : Casinò, séisme et ouvrages de dépuration des eaux En plus des délibérations : Casinò, séisme et ouvrages de dépuration des eaux En plus de l’approfondissement sur les actes adoptés par l’Exécutif à l’occasion de sa séance de ce matin, lors de l’habituelle rencontre du vendredi avec les journalistes, le président de la Région, Augusto Rollandin, s’est exprimé sur la situation de la Maison de jeu de Saint-Vincent. « Les prochains pas qu’on a à accomplir – a-t-il dit – sont conséquents aux orientations émergées. La première chose qu’il faut faire, cependant, est de rendre au Casinò les fonds liés à la loi 49, pour les œuvres qui ont été effectuées. Dans le passé, on n’a pas versé ce chiffre car, en partie, on n’en disposait pas et, également, le Pacte de stabilité était en vigueur ». En considération de la situation de la Maison de jeu, « le temps à notre disposition n’est plus de mois », le dossier devient urgent. « Ensuite, - a ajouté le Président – il faudra prendre les choix liés à l’avenir : si l’on veut procéder à une privatisation, il faut élaborer un avis. Autrement, le cas est de repérer un expert à même de s’occuper de la situation. Le monde du jeu a changé, la clientèle a changé : les slot-machines, source de profits, sont dans les bar. Il n’y a rien d’autre a ajouter ». En plus de ce thème, le président Rollandin a rappelé sa participation à la Conférence des Présidents, hier à Rome. En raison de l’absence du ministre de l’intérieur Minniti, le dossier des migrants n’a pas été abordé. La Conférence s’est, en tout cas, penchée sur les aides aux zones frappées par le séisme et le mauvais temps. « Nous avons les moyens prêts pour une nouvelle urgence liée à la neige, - a souligné le Président - mais à cet instant nous ne devons pas encore les envoyer ». La coordination avec les autorités compétentes se poursuit, à cet égard. L’autre dossier d’intérêt pour la Vallée d’Aoste à concerné l’hypothèse de nomination d’un Commissaire pour les région défaillantes au sujet des œuvres de dépuration des eaux. « Sur notre territoire – a commenté Augusto Rollandin – il existe la situation de Courmayeur, mais les phases sont individuées et les travaux commencés et à conclure. Aucun besoin d’un Commissaire. On a donc proposé à l’Etat un amendement, qui a été accepté, pour éviter toute discussion inutile entre le sujet nommé et l’Assessorat aux Travaux publics, qui est compétent pour cette œuvre ».

partager

Conseil de la Vallée20 Janvier 2017 - 12:06

Info Gouvernement – Les délibérations d’aujourd’hui Info Gouvernement – Les délibérations d’aujourd’hui Parmi les délibérations adoptées aujourd’hui par le Gouvernement valdôtain, nous signalons – en raison de leur importance – celles qui concernent : l’adoption du plan opérationnel 2017 pour la programmation, l’organisation et la gestion du système d’information régional, tout comme les orientations pour les attributions à la société « in house » InVa ;  le versement des subventions consacrées aux différentes associations des émigrés pour le déroulement d’activités à effectuer pendant l’année en cours ;  l’expression d’un avis favorable au projet de loi portant nouvelles dispositions au sujet des collectivités locales, en ce qui concerne la renouvelée discipline de l’exercice associé de fonctions et services communaux ; l’approbation du document définissant le Plan de la performance 2017/19 du Gouvernement régional, ainsi que le Plan triennal régional de prévention de la corruption ;  l’adhésion de la Région à un avis pour la réalisation de projets de recherche et développement. Cette initiative a pour but de permettre la participation d’entreprises valdôtaines qui ne se sont jamais associées à des pôles d’innovation du Piémont ;  l’octroi d’emprunts au soutien de l’internationalisation du système productif régional en faveur d’une entreprise artisane et d’une industrielle ;  la décision de modifier partiellement les critères d’application pour le déroulement des cours pour l’apprentissage de techniques de travail artisanales (dont à la loi n° 2 de 2003), en établissant qu’on pourra financer davantage de deux cours tenus par le même instructeur seulement au cas où il soit expressément démontré que, pour l’absence de disponibilité d’autres instructeurs dans la même catégorie, le cours ne pourrait pas être mis en marche. Aux fins de la participation aux foires, les instructeurs pourront quand-même tenir d’ultérieurs cours, à condition que ceux-ci soient respectueux des dispositions et autorisés aux préalables par la Région ;  l’approbation de nouveaux critères et modalités pour la concession, la liquidation et la révocation des subventions prévues dans la loi régionale en matière d’actions au soutien des petites et moyennes entreprises, pour des initiatives en faveur de la qualité, de l’environnement, de la sureté et de la responsabilité sociale ;  l’approbation de la réalisation d’une activité de formation, consacrée au spectre autistique, qui concernera les enseignants des écoles secondaires de deuxième degré, y comprises les écoles paritaires ;  l’approbation de la convention entre Université de la Vallée d’Aoste et Surintendance aux études, pour le déroulement de stages auprès les institutions scolaires de l’école primaire et de la secondaire de premier et deuxième degré, prévus dans le cadre de la formation pour l’obtention de la spécialisation pour les activités de soutien ;  la décision de définir les orientations et les buts de santé et de fonctionnement des structures du Service sanitaire régional pour 2017, en vue de la définition du protocole d’entente 2017 et pour la successive adoption du budget 2017 et pour le triennat 2017-2019 ;  la résolution consensuelle avancée du contrat entre le Directeur général de l’Unité Sanitaire Locale de la Vallée d’Aoste, Massimo Veglio, et la Région. En même temps, l’attribution temporaire des fonctions de directeur général a été approuvée, en faveur de l’actuel directeur sanitaire de l’Entreprise, Marina Tumiati. Le Gouvernement a également approuvé l’avis public pour la mise à jour de la liste des candidats appropriés à la nomination à la charge de Directeur général de l’Usl de la Vallée d’Aoste, tout comme des critères pour l’aptitude;  l’approbation du plan de répartition des subventions consacrées aux associations des sports traditionnels régionaux et à la « Federaxon sport de nohtra tera », pour le soutien à l’activité sportive institutionnelle pour 2017 ;  l’organisation, au cours de 2017, de voyages de familiarisation en Vallée d’Aoste pour journalistes, opérateurs des médias, bloggers, opinion leaders, influencers et opérateurs touristiques italiens et étrangers, pour une dépense globale de 80mille euros .   

partager

Environnement17 Janvier 2017 - 14:49

Lutte à la processionnaire du pin : les résultats 2016 et les actions prévues Lutte à la processionnaire du pin : les résultats 2016 et les actions prévues En 2016, un plan d’action a été mis en route par l’Assessorat de l’Agriculture et ressources naturelles, afin de contrecarrer l’infestation de la processionnaire du pin dans le territoire de la Vallée d’Aoste. Ces activités ont concerné le Corps Forestier Valdotain, ainsi que les structures Flore, faune, chasse et pêche et Forêts et sentiers et production végétales, systèmes de qualité et services phytosanitaires de l’Assessorat. Dans notre région, les forêts de pins (pin noir et pin Silvestre) couvrent une superficie totale de presque 9mille 600 hectares. Dans le 50% environ de ces aires, des dommages de défoliation ont été remarqués, dont l’intensité varie de légère à très forte, conséquents aux attaques de la processionnaire. L’activité de contrôle pendant le printemps 2016 a mis en évidence que les défoliations « très fortes » (76-100% de chute des feuilles) ont concerné une superficie de 45 hectares, à savoir 1% des forêts attaqués, tandis que 10% des mêmes forêts a subi des défoliations « fortes » (entre 51% et 75% de perte de feuilles). Les attaques les plus significatives ont été remarquées dans les communes de Morgex, Sarre et Saint-Pierre. Malgré les défoliations, dans aucune des forêts ont été observes des cas de mort des plantes et le sapins ont démontré des bonnes capacités de reprise. Le contrôle a également consisté dans la surveillance, par l’emploi de pièges à phéromone, des peuplements concernés par cet insecte. Le réseau de contrôle, constitué par presque 300 pièges, a fonctionné du 15 juin à l’11 septembre. Au total, 150mille adultes de processionnaire ont été capturés et les résultats obtenus ont fourni les indications utiles à définir l’arc temporaire optimal pour effectuer les traitements, ayant consisté dans l’irroration de formulations à base d’une bactérie toxique pour la processionnaire. Les traitements, commencés à la fin d’août et conclus au début d’octobre, ont concerné 95 kilomètres de routes, pour une superficie globale de quelque 340 hectares de forets. Ces actions – conduites également grâce à la collaboration de l’Assessorat des ouvrages publics, défense du sol et logements sociaux – ont été programmées de façon à frapper les larves pendant leur deuxième stade de développement, moment au cours duquel elles sont plus sensibles à la bactérie. En plus de cela, dans deux forets, à Sarre et Saint-Nicolas, a été mise en route une lutte "à confusion sexuelle”, par l’emploi de phéromones sans pièges. Les approfondissements sur l’efficacité des traitements ont mis en évidence, dans les zones traitées, une remarquable diminution de la présence de nids. Outre la lutte biologique, différentes actions de récolte mécanique des nids ont été effectuées, avec des interventions forestières (des coupures, surtout dans les communes de Sarre et Quart) et des interventions en endothérapie sur les aires vertes publiques de propriété régionale ou communale (132 plantes à Aoste et 116 entre Pollein, Introd, Villeneuve, Sarre et Saint-Pierre). Pendant le mois de décembre dernier, une nouvelle appréciation de l’intensité de l’attaque a été conduite, par l’estime du nombre de nids présents sur les plantes des forêts attaquées. Au delà d’une légère augmentation de la superficie concernée (+13%), on estime une diminution de 16% des nids. Les attaques très fortes ont diminué de 5%, celles fortes de 17%. Des attaques importantes continuent dans les communes de Sarre, Saint-Pierre, Morgex, Aoste et La Salle, où se concentreront les principales actions de lute. Les activités sont en train de poursuivre, dans ces semaines, par la récolte mécanique des nids et par des coupures forestières effectuées par des équipes de bûcherons. Dans les prochains jours, on continuera avec des actions de la part de la Structure forêts et sentiers, dans les zones signalées par le Corps Forestier Valdotain, tout particulièrement avec des coupures à Sarre et Champdepraz, ainsi que la récolte des nids dans les aires vertes publiques. A Aoste et La Salle est prévue, en plus de cela, la lutte balistique, par la destruction des nids, le long des sentiers les plus fréquentés. Enfin, en ce qui concerne la communication et la divulgation, les personnels du Corps Forestier poursuivra avec l’activité de didactique forestière dans les écoles de premier degré, en donnant aux élèves les informations sur les problèmes causés par la processionnaire du pin.

partager

Culture13 Janvier 2017 - 16:21

Double exposition fin janvier à la Maison du Val d’Aoste: Franco Pinet et Bobo Pernettaz Double exposition fin janvier à la Maison du Val d’Aoste: Franco Pinet et Bobo Pernettaz Vitrine des traditions de notre région, la Maison du Val d’Aoste de Paris accueillera à partir du 21 janvier 2017, à son siège institutionnel de la rue des Deux Boules, l’exposition conjointe des artistes Franco Pinet et Bobo Pernettaz « Maîtres de la matière », organisée par la Présidence de la Région autonome Vallée d’Aoste en collaboration avec l’Assessorat régional de l’éducation et de la culture. Le vernissage aura lieu vendredi 20 janvier, à 19h, lors de la soirée d’ouverture des initiatives prévues dans le cadre de l’Arbre de Noël 2017. « Cette exposition conjointe qui inaugure la saison d’hiver 2017 à la Maison du Val d’Aoste répond pleinement à l’exigence de raconter et de valoriser l’authenticité de la Vallée d’Aoste au-delà de nos frontières » commente le Président de la Région Augusto Rollandin. « Bobo Pernettaz et Franco Pinet sont deux Valdôtains complémentaires et très différents à la fois, mais l’un comme l’autre interprète la matière avec une grande modernité. Ils sont décidément ouverts à l’expérimentation, ainsi qu’à la relecture des savoir-faire traditionnels et de la manière de décrire les sujets abordés ». Cette exposition valorise la recherche de style, ainsi que l’extraordinaire habileté technique et artistique de ces deux grands noms de l’artisanat valdôtain. Né en 1950 à Issogne, où il vit et travaille, Franco Pinet est autodidacte et s’est toujours distingué par son expérimentation constante sur les formes et les volumes, ainsi que par la fluidité et la douceur des lignes de ses œuvres qui tendent à l’essentiel. Il a été l’un des premiers sculpteurs valdôtains à s’éloigner des schémas classiques, pour créer un nouveau style original, porté par une grande passion. Né à Aoste en 1952, Roberto « Bobo » Pernettaz commence à dessiner dès l’âge de 16 ans et aime à se définir comme un « couturier de vieilles pièces de bois ». Ses œuvres sont un assemblage de morceaux de bois récupérés et colorés, transformés avec une grande maîtrise en personnes, objets, animaux ou scènes de vie. Il forme des compositions qui allient l’esthétique à l’introspection psychologique, l’ironie à l’inquiétude, poursuivant un cheminement intérieur qui lie la vie et l’art d’une manière indissociable. L’exposition « Maîtres de la matière » sera aménagée au premier étage de la Maison du Val d’Aoste et ouverte au public du mardi au samedi, de 10h à 17h30.

partager

Sections13 Janvier 2017 - 10:29

Dîner social de la Section de Pont-Saint-Martin Dîner social de la Section de Pont-Saint-Martin La section de l’Union Valdôtaine de Pont-Saint-Martin organise un dîner social le   Samedi 28 Janvier 2017, à 20h00,  au restaurant «CRABUN».     La soirée est ouverte à tous, inscrits et sympathisants, qui désirent s’amuser lors d’une soirée plaisante et conviviale. Le prix est de € 27,00. Pour les réservations, dernier délai jeudi 26 Janvier 2017, s’adresser au Président de la section, M. Dario Fabiole, tél. 340 7158828 ou au siège périphérique de Pont-Saint-Martin, téléphone 0125 19 69 000.

partager

Vie de l'Union17 Janvier 2017 - 17:28

L’Union Valdôtaine en marche vers le Congrès L’Union Valdôtaine en marche vers le Congrès Se poursuit la phase préparatoire du Congrès Unioniste du février prochain, à Pont-Saint-Martin. Hier, lundi 16 janvier se sont réunies, dans trois rencontres, les Sections de différentes zone de la Vallée d’Aoste. Se sont retrouvées à Gaby les Sections de Lillianes, Issime, Fontainemore, Gaby, Gressoney ; à Gressan celles de Brissogne, Charvensod, Gressan, Jovençan, Pollein et à La salle celles de Morgex, La Thuile, Pré-Saint-Didier, Courmayeur, La Salle. Des membres du Comité et des élus ont introduit les différentes soirées dans le sillon des thèmes que le Congrès veut évoquer : l’engagement et la responsabilité administrative et le développement. Il a été rappelé l’engagement de l’Union Valdôtaine pour essayer d’assurer la gouvernabilité dans une législature difficile et ce merci au sens de responsabilité des ces élus qui ont tenu les propos des engagements programmatiques et administratifs pris avec les électrices et les électeurs. Une politique de proximité, la centralité des collectivités locales et l’engagement des élus dans les assemblées sont les facteurs de référence dans les différentes interventions qui se portent aussi sur la sélection de la classe politique et de sa fiabilité. L’actualité politique, avec les tourbillons qui ont caractérisée ces années a été au centre de l’attention. De plusieurs part sont arrivées des considérations concernant les alliances et les collaborations entre forces politiques. Le territoire et ses contenus, les savoir-faire qui s’en dégagent, la nécessité de le valoriser et de maintenir, comme valeurs importantes, la culture et les langues qui en sont l’expression ont aussi fait l’objet de nombre d’interventions. Le premier tour de soirées continuera encore jusqu’à quand toutes les Sections auront été consultées.

partager

Agriculture Requêtes pour les aides en agriculture de la mesure 4.1.1 : les instructions Jusqu’à vendredi 31 mars prochain, il sera possible de déposer les requêtes pour l’octroi des aides relatives à la mesure 4.1.1. "Soutien aux investissements dans les entreprises agricoles”. L’accès à cette subvention est possible pour les agriculteurs, singulièrement ou en forme associée, ainsi que pour les jeunes agriculteurs, s’étant installés pendant la programmation 2007-2013, dont le plan l’entreprise a été approuvé avant le 31 décembre 2015. Cette mesure prévoit des aides, dans la forme d’emprunts, pour une disponibilité globale de 8 millions d’euros, dans un pourcentage de 35%, qui monte jusqu’au 45% pour les actions réalisés dans le domaine primaire par les jeunes agriculteurs, ainsi que pour les actions collectives, toujours dans le domaine primaire, concernant ces typologies de frais : Achat, construction, réaménagement, élargissement et modernisation de bâtiments ruraux et des installations s’y rattachant ;  Achat d’installations, meubles (fonctionnels à la commercialisations des produits de l’entreprises) et équipements, y inclus les logiciels informatiques ;  Achat de machines et outils agricoles ;  Réalisation et amélioration des installations pour la production, dans les limites de l’autoconsommation, d’énergie électrique (biogas, éolique, photovoltaïque et hydroélectrique), ou thermique (solaire et « biomasse ») ;  Actions d’amélioration de la voirie rurale, y comprise la construction et la réfection de monorails, de télésièges et de câbles qui remplacent la voirie rurale ;  Réaménagement et amélioration des terrains agraires visant à assurer la mise en régime des eaux, la stabilité des versants, ainsi que la praticabilité des machines, y comprise la voirie interne de l’entreprise ;  Installations de cultures pluri-annuelles (vignobles et fruits) ;  Achat de terrains, dans la limite du 10% de la dépense totale admissible de l’action considérée et dépenses de notaire pour les amalgamations foncières ;  Construction et réaménagement de canaux d’irrigation, installations d’irrigation et de fertilisation-irrigation ; Réalisation et aménagement de réseaux hydriques ruraux à emploi potable et pour le larmoiement du bétail ; Dépenses générales liées aux frais ci-dessus.   Les requêtes doivent être présentées au Guichet unique agriculture de l’Assessorat (du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h, ou en fixant un rendez-vous), au lieu-dit Grande Charrière n° 66, à Saint-Christophe (tél. 0165 275259), qui est également à disposition pour calculer les valeurs de production standard propédeutiques à la détermination des montants maximaux des frais admis, fondamentaux pour la programmation des investissements.  Pour davantage d’informations, il est possible de consulter cette page web . Vie de l'Union En route vers notre Congrès national L’Union Valdôtaine a convoqué à Pont-Saint-Martin, le 18 février son Congrès National. Le Congrès du 18 février se tiendra à la veille d’une série de moment importants, tels que les élections municipales des Communes de Valsavarenche, de Arnad et de Issime au printemps, celles de Courmayeur en automne du 2017, les élections politiques et les régionales de 2018. En vue du Congrès National du 18 février 2016, pour l’UV la phase préparatoire a déjà démarré et les Sections de différentes zones de la Vallée d’Aoste ont été convoquées pour une série de réunions qui seront tenues par les membres du Comité Fédéral. Après le premier cycle de rencontres se réunira la Conférence des Présidents des Sections pour organiser les thèses ressorties dans les différentes soirées. Au commencement du mois de février se tiendra une ultérieure série de rencontres pour faire état de la situation politique, pour donner des réponses aux questions et aux exigences posées dans cette première phase, pour approfondir les contenus des thèses, pour débattre de la présentation d’éventuels documents à soumettre à l’approbation du Congrès. Mercredi 11 janvier une première série de rencontres se sont tenues à Arvier, Châtillon et Verrès avec les Sections des respectives zones. Les premières réflexions qui sont ressorties ont porté sur la nécessité de valoriser ultérieurement le territoire, en réaffirmant l’importance d’une action de proximité à partir des collectivités locales qui représentent le lien fondamental avec les respectives Communautés. De plusieurs parts est arrivée la requête au Mouvement de s’interroger davantage sur le mode de recrutement d’une classe dirigeante responsable, enracinée sur le territoire et dans la Société valdôtaine et à même de respecter les engagements avec le Mouvement et ses électeurs. Tout au long de ces premières soirées sont aussi ressortis les thèmes de la responsabilité administrative et gestionnaire, du développement, du travail, des territoires, de l’économie, ainsi que du sens d’appartenance à la Vallée d’Aoste, à sa culture à ses langues. Conseil de la Vallée Projet d’entrepôt fiscal: une mise au point au Conseil de la Vallée Une mise au point sur le projet de réalisation d’un entrepôt fiscal a été effectuée aujourd’hui, au Conseil de la Vallée, par le président de la Région, Augusto Rollandin. En répondant à une interpellation de l’opposition, qui portait surtout sur les dispositions prévues par la loi budgétaire de l’Etat 2017, le Chef de l’Exécutif a expliqué que l’examen de ces prévisions a été effectué "avec Finaosta et il a été vérifié que les nouveautés introduites par la loi de finance de l’Etat existaient déjà dans la discipline prévue par les circulaires de l’Agence des Douanes et des Monopoles”. Cette situation porte a conclure que "les nouvelles dispositions, donc, ne semblent pas avoir des conséquences sur la réalisation du projet de entrepôt fiscal”, autorisé par la loi régionale n. 15 du 2 août 2016. A l’égard des temps de réalisation du projet, le président Rollandin a expliqué que "Finaosta nous a informé que le dossier est en cours de rédaction définitive et sera bientôt transmis à l’Administration régionale pour les déterminations suivantes”. "A cet égard, - a-t-il rappelé le Président - il faut rappeler que la loi régionale 15 du 2016 prévoit que la réalisation du projet fera l’objet d’un mandat spécifique, attribué par délibération du Gouvernement régional après avis de la compétente Commission du Conseil”. Enfin, quant à l’hypothèse d’une révision du projet, ainsi que de ses buts, d’après les nouvelles dispositions de la loi budgétaire de l’Etat 2017-2019, le Président a souligné que "le cadre normatif en question comporte encore des difficultés d’interprétation qui sont encore objet d’évaluation”. "En tous cas, - a été la conclusion - il faut préciser que l’Administration régionale est orientée, en termes prudentiels, à devenir actionnaire seulement de sociétés que soient déjà autorisées à gérer un entrepôt fiscal”. Vie de l'Union Une soirée pour rappeler Walter Riblan La section de l’Union Valdôtaine d’Arvier organise, pour samedi 14 janvier prochain , une soirée en souvenir de Walter Riblan, unioniste fidèle pendant toute sa vie, fonctionnaire qui a offert une contribution remarquable au SAVT et ancien syndic de la Commune. La soirée pour le rappeler sera caractérisée par la projection du film-hommage voulu par ses enfants et ses amis, au titre « Un homme juste, honnête et sincère ». Le rendez-vous est pour 20h30, dans la Salle polyvalente des écoles d’Arvier.

Vie de l'Union19 Janvier 2017 - 12:31

L’Union en marche vers le Congrès : le cycle de soirées sur le territoire s’est achevé L’Union en marche vers le Congrès : le cycle de soirées sur le territoire s’est achevé Deux soirées de rencontres en vue du Congrès du 18 février à Pont-Saint-Martin : avant-hier, mardi 17 janvier, pour les Sections unionistes de Donnas, Champorcher, Hone – Bard, Perloz, Pont - Boset, Pont-Saint-Martin à Donnas et à Nus pour les Sections de Chambave, Fénis, Saint Marcel, Saint Christophe, Quart et Nus.  hier, mercredi 18 janvier à Challand-Saint-Victor pour les Sections d’Ayas, Brusson, Challand-St-Anselme et Challand-St-Victor ; à Aoste pour les Sections d’Arpuilles-Excenex, Signayes, Porossan, Saint-Martin de Corléans, Aoste Ville et Pont de Pierre ; à Gignod pour les Sections de Bionaz, Oyace, Ollomont, Valpelline, Roisan, Doues, Allein, Etroubles, Saint-Oyen, Saint-Rhémy-en-Bosses et Gignod.  Encore, tout comme dans les précédents rendez-vous, la présentation des soirées de la part de membres du Comité fédéral et des débats à suivre. Les thèmes des contributions à la discussion se répètent de soirée en soirée. Toujours d’actualité les interventions qui évoquent le sens d’appartenance, la fidélité et l’engagement des Unionistes, ainsi que les critères et les modalités de sélection de la classe dirigeante et politique Valdôtaine. L’importance de l’engagement politique, du territoire et des collectivités locales a encore été soulignée. Les participants et les intervenants reconnaissent et évaluent positivement l’engagement des élus dans toutes les assemblées. Encore une fois, c’est ressortie la requête à l’Union Valdôtaine, et à ses élus, à ne pas être les seuls à assumer des responsabilités pour assurer stabilité et gouvernabilité. Nombreuses ont aussi été les invitations à ne pas permette d’abuser hors limite du sens de responsabilité des élus Unionistes dans le débat politique, rappelant que le silence que parfois ils s’imposent pour sens de responsabilité n’est pas à confondre avec la résignation. Le cycle de soirées s’est ainsi terminé et ce sera maintenant la Conférence des Présidents des Sections qui se réunira pour définir les ultérieures activités préparatoires en vue du Congrès.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
siegecentral@unionvaldotaine.org
PI 80007410071