Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 21 avr 2018 - 20:43

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Nouvelles Recherche

Communes19 Décembre 2017 - 10:13

Les contenus ou les méthodes?

imprimerpartager

Il arrive souvent qu’au Conseil municipal d’Aoste, qui aurait pas mal de chose desquelles s’occuper, tombent sur la table des initiatives de tout genre. Le cas échéant est celui de la résolution présentée par le groupe « l’altra VDA » Sur l’antifascisme.

Une initiative, qui, dans les intentions du proposant, aurait dû avoir un consensus unanime. Mais la motion n’a pas reçu les votes indispensables pour être approuvée. Et ce avec regret de la part de l’Union Valdôtaine, Mouvement issu de la lutte antifasciste et de la Résistance.

Un tel fait demande de s’interroger. Pourquoi la grande partie du Conseil, toutes forces politiques confondues, n’a pas voté cette motion ? Est-ce-que il y a, dans l’Assemblée municipale des extrémistes de droite ou des nostalgiques du « ventennio » qui se cachent?

Certes que non !

La question est une autre et elle ne concerne pas les contenus, mais les méthodes. Ça ne suffit pas de remplir de bonnes intentions une motion, de la présenter et de demander de la voter. Il faudrait avoir le bon ton d’essayer d’en partager les passages plus délicats, sans prétendre que tout le monde accepte tout ce qui est proposé les yeux fermés.

Se confronter avec les autres, étant disponibles à apporter des amendements au texte, aurait certainement permis de avoir un consensus beaucoup plus ample, probablement unanime.

Mais celui qui a proposé la motion considérait plus important d’avoir la primogéniture de sa présentation plutôt que son approbation en accueillant quelques propositions de modification.

Car nous sommes convaincus, en effet, que le véritable but n’était pas d’arriver à approuver la motion, mais celui de la faire repousser pouvant ainsi capitaliser les effets de ce refus.

imprimerpartager

CHERCHER

VENDREDI 20 avril 2018

11:16 Elections régionales 2018 Régionales 2018 Elections régionales 2018 Être valdôtains, aimer le territoire, travailler en Vallée d’Aoste. L’autonomie est le moyen indispensable pour donner des réponses concrètes aux besoins individuels et collectifs de la Communauté Valdôtaine. Le travail est au centre de tout: pour trouver ce qui manque et ce qui finit, ce qui doit être correctement rétribué, capable de valoriser les compétences, de créer un futur pour les familles, pour donner vie et confiance aux jeunes et aux couples. L’histoire, qui a vu l’Union Valdôtaine toujours en première ligne sur les grandes conquêtes communes, enseigne qu’il y a des moments dans lesquels il est nécessaire de redresser la tête, d’innover, de projeter de nouveaux scénarios et de commencer à construire avec force et énergie. Il y a des moments dans lesquels il est nécessaire de donner de l’élan aux idées qui regardent à l’avenir, de rester unis et de se battre, pour sauvegarder sa propre identité et unité.

MARDI 17 avril 2018

15:52 Comice d'Ouverture de la campagne électorale UV pour les Elections Régionales 2018 Régionales 2018 Comice d'Ouverture de la campagne électorale UV pour les Elections Régionales 2018 Le Comice d'ouverture de la campagne électorale de l'UV pour les Elections régionales 2018 se tiendra samedi 21 avril à 20h30 à l'Auditorium communal de Pont-Saint-Martin.

LUNDI 16 avril 2018

12:14 Conférence de Presse de présentation de la liste des Candidats pour les élections régionales 2018 Régionales 2018 Conférence de Presse de présentation de la liste des Candidats pour les élections régionales 2018 La conférence de Presse de présentation de la liste de l’Union Valdôtaine pour les prochaines élections régionales 2018 aura lieu jeudi 19 avril à 17h30 dans la Salle du Restaurant Ancien Braconnier de Sarre, loc. Beuvé n.8. La rencontre avec les journalistes sera l’occasion pour présenter les candidats de la liste, les thèmes du programme de l’Union Valdôtaine et l’organisation de la campagne électorale. Nos candidats 1. ANGLESIO Vittorio Stefano
 2. AVATI Domenico detto Mimmo
 3. BACCEGA Mauro
 4. BADERY Ornella
 5. BAROCCO Giovanni
 6. BIANCHI Luca
 7. BIELLER Riccardo Piero
 8. BOSONIN Lucio
 9. CARRADORE Patrizia
 10. CHABOD Osvaldo
 11. CHATILLARD Domenico
 12. COURMOZ Susanna
 13. CRETON Joël
 14. EVANGELISTI Raffaele
 15. FARCOZ Joël
 16. GALASSI Cristina
 17. GIORDANO Bruno
 18. GUIDI Katia
 19. LAVEVAZ Erik
 20. MACHET Cristina
 21. MERLIN Giacinta
 22. MEYNET Ivana
 23. MONGEROD Gianni
 24. MONTANARI Enrico Giuseppe
 25. MONTANELLI Moira
 26. MORET Riccardo
 27. MUNIER Françoise
 28. PEINETTI Flavio
 29. PRETTICO Nicola
 30. REGAZZONI Luciano
 31. RINI Emily Marinella
 32. ROLLANDIN Augusto
 33. SORBARA Marco
 34. TESTOLIN Renzo
 35. VIERIN Adriana 11:50 Présentation de la liste de l'UV pour les Elections régionales 2018 Régionales 2018 Présentation de la liste de l'UV pour les Elections régionales 2018 Hier, dimanche 15 avril 2018 ont été présentées au bureau électoral du Tribunal d’Aoste le symbole de la liste de l’Union Valdôtaine et la liste des candidats et des candidates pour les prochaines élections régionales du 20 mai 2018.

VENDREDI 13 avril 2018

11:58 Deuxième tour de colloques au Quirinale avec le Président Mattarella, pour le Sénateur Lanièce Sénat Deuxième tour de colloques au Quirinale avec le Président Mattarella, pour le Sénateur Lanièce Le Sénateur Lanièce avec les collègues du Groupe parlementaire Per le Autonomie, a participé à la deuxième rencontre au Quirinale à Rome, avec le Président de la République Sergio Mattarella pour les colloques sur la formation du nouveau Gouvernement Italien. « Pour la Vallée d’Aoste – a déclaré le Sénateur Lanièce en fin de rencontre - il est nécessaire un siège au Parlement Européen et prévoir le principe de la « previa intesa » entre l’Etat italien et la Région. Nous avons aussi exprimé notre préoccupation au Président Mattarella pour l’impasse gouvernementale. Il faut avoir un Gouvernement avec ses pleines fonctions. »

JEUDI 5 avril 2018

16:28 Il Sen.Lanièce sarà il componente della Commissione Speciale del Senato che affronterà i provvedimenti urgenti e il DEF Sénat Il Sen.Lanièce sarà il componente della Commissione Speciale del Senato che affronterà i provvedimenti urgenti e il DEF Albert Lanièce sarà il rappresentante del Gruppo per le Autonomie nella Commissione speciale del Senato, l’organismo temporaneo istituito dai capigruppo del Senato per esaminare il DEF e i provvedimenti rimasti in sospeso con la fine della passata legislatura.« In assenza del Governo e delle Commissioni parlamentari - siega il Sen. Lanièce - questa commissione ristretta avrà il delicato compito di garantire la continuità del Parlamento su quei provvedimenti che non possono essere rimandati a cominciare proprio dal Documento Economico Finanziario.Come ho ribadito al termine dei colloqui con il Presidente Mattarella al Quirinale, è importante che questa fase di incertezza non si dilunghi oltre il necessario. Il rischio è quello di mettere a repentaglio i dati positivi della nostra economia. Anche per questo dovremo lavorare su un DEF equilibrato , di buon senso, di tutela e attenzione per i conti del Paese e per il consolidamento della ripresa. » 15:52 Le Sénateur Lanièce au Quirinale pour les colloques sur la formation du nouveau Gouvernement Sénat Le Sénateur Lanièce au Quirinale pour les colloques sur la formation du nouveau Gouvernement « Les élections anticipées représentent une situation qui peut pénaliser notre pays » voici la première déclaration du Sénateur Albert Lanièce à la sortie de la rencontre avec le Chef de l’Etat Italien M. Sergio Mattarella.
Le Sén. Lanièce a rejoint le Palais du Quirinale a Rome avec les autres membres du Groupe parlementaire Per le Autonomie.
«En accord avec les représentants de notre groupe, nous avons souligné au Président Mattarella la nécessité de former un gouvernement. Pour notre part la protection des minorités linguistiques et le thème de l’Europe sont les conditions pour pouvoir dialoguer avec le Président du Conseil chargé de former le nouveau gouvernement.
« Nous avons confiance dans l’expérience du Président Mattarella – a ajouté M.me Juliane Unterberger ( SVP), Présidente du Groupe Per le Autonomie – afin de lui permettre de donner un mandat pour la formation d’un Gouvernement, qui puisse respecter ces valeurs d’Autonomie et de Fédéralisme. »

JEUDI 29 mars 2018

16:02 Conseil régional: approuvée la variation au bilan régional de prévision 2018-2020 Conseil de la Vallée Conseil régional: approuvée la variation au bilan régional de prévision 2018-2020 Au cours du dernier Conseil régional de cette législature une variation au bilan régional de prévision 2018-2020 a été approuvée avec 19 oui, 11 non et une abstention. Le dessin de loi prévoit d’utiliser 45 millions de revenus supplémentaires pour augmenter le chapitre "Concorso della Regione al riequilibrio della finanza pubblica” reduisant ainsi l’impact négatif sur le bilan régional provoqué par les dispositions de l’Etat Italien avec sa loi financière. Le chef de groupe UV Augusto Rollandin a signalé que: "d’importants emendements ont été présentés en particulier dans le domaine de l’école, de l’agriculture, des Communes. Il n’y a pas de secteurs en souffrance car ils sont tous largement à mème de disposer des fonds nécessaires. Les investissements faits dans ces secteurs – a dit Rollandin – ont apporté à la Vallée d’Aoste une situation d’excellence et on peut bien affirmer que notre Région a bien utilisé ses disponibilités financières. Avec cette variation on a reduit certaines voix du bilan, mais on ne va pas mettre en difficulté les dinamiques financières et en tous cas je suis sûr que beaucoup de secteurs pourront compter sur d’autres variations de bilan au cours de l’année.” L’assesseur régional au Bilan et Finances, Renzo Testolin a dit que: "la Vallée d’Aoste ne dispose pas d’une concertation solide et consolidée avec l’Etat Italien. Le Gouvernement régional s’est activé pour avancer ses droits par rapport à des décisions qui imposent de mettre à part des ressources importantes. Il s’agit d’un problème qui doit être resolu au plus vite. Avec cette variation de bilan, en fin de législature, on donne des reponses sur le territoire et on souligne l’importance des Communes pour ce qui est des services au citoyens. On a limité la réduction à 54 millions d’euros, au lieu de 99 millions, avec l’individuation de ressources supplémentaires. Avec cette variation on donne de l’ordre au bilan et on lance une perspective nouvelle aux ressources financières régionales qui pourront être utilisées au mieux en futur.

MERCREDI 28 mars 2018

15:57 Il Senatore Lanièce Firma la legge sul Caregiver Familiare. Sénat Il Senatore Lanièce Firma la legge sul Caregiver Familiare. "Questa mattina abbiamo presentato in Senato il disegno di legge, a prima firma Candiani, per dare pieno riconoscimento alla figura del caregiver familiare. È un impegno che ho personalmente assunto in campagna elettorale e su cui già nella scorsa legislatura, con l’approvazione di un emendamento alla Legge di Bilancio anche da me sostenuto, si era ottenuto il primo storico riconoscimento normativo di questa figura, con la messa a disposizione di risorse economiche per 60 milioni di euro.” Così in una nota il senatore del Gruppo per le Autonomie, Albert Lanièce. "Con questa proposta di legge – continua Lanièce – si vuole dare delega al Governo affinché si giunga a una vera e propria legge quadro, capace di garantire la tutela di questo non solo sotto il profilo del riconoscimento dell’attività svolta ma anche sotto quello della formazione del complesso di quei diritti soggettivi da esso derivanti. In questa cornice il ddl prevede l’adeguamento dei LEP e dei LEA, attraverso la definizione dei livelli essenziali delle prestazioni nel campo sociale che devono essere garantite ai caregiver familiari su tutto il territorio nazionale. Le misure di sostegno ed i servizi previsti in favore dei caregiver familiari – prosegue Lanièce - saranno assegnati sulla base graduatorie formate secondo principi di equità e ragionevolezza, che tengano conto della situazione generale socio-economica del nucleo familiare dell’assistito oltre che della valutazione della gravità della patologia e del grado di non autosufficienza. Tra le altre misure, quelle per la valorizzazione e il sostegno della conciliazione tra attività lavorativa e attività di cura e di assistenza, tra cui tra cui, di rilievo, l’adozione di norme utili per il riconoscimento dell’attività ai fini dell'adempimento dell'obbligo di alternanza scuola-lavoro di cui alla legge 107 del 2015. È un provvedimento importante e articolato. Il mio auspicio è che il Parlamento se ne faccia subito carico, per concludere al meglio il lavoro intrapreso su questo tema nella scorsa legislatura, grazie soprattutto all’impegno della ex senatrice Laura Bignami, cui va il mio personale ringraziamento.” Roma, 28 marzo 2018 15:36 Les lauréats de la 19ème édition du concours Abbé Trèves Nouvelles Les lauréats de la 19ème édition du concours "Abbé Trèves" Le Président du Conseil de la Vallée, Joël Farcoz, l'Assesseur régional de l'éducation et culture, Emily Rini, ont remis, samedi dernier, les prix de la 19ème édition du concours "Abbé Trèves" aux lauréats Federico Borre, Charlotte Lumignon, Martina Borney, Tommaso Davide Pennella, Martina Angela Sarto et Sveva Botrugno. La remise des prix a eu lieu ° la Bibliotèque règionale d’Aoste en présence aussi du Président de la Section valdôtaine de l'UPF, François Stévenin, la titulaire de la Chaire Senghor de l'Université de la Vallée d'Aoste, Teresa Grange, et le Vice-Président du Centre d'études Abbé Trèves d'Emarèse, Franco Trèves. Organisé dans le cadre des initiatives pour la Semaine de la Francophonie en Vallée d'Aoste, qui se fête chaque année autour du 20 mars, le concours visait à encourager les jeunes valdôtains à découvrir le monde du journalisme francophone et à approfondir la connaissance de l’histoire, de la culture et de l’actualité de la Vallée . Le concours s’articulait en deux volets concernant les élèves de 3ème des écoles moyennes et les résidents en Vallée d’Aoste âgés de 18 à 30 ans. Le Statut spécial de la Vallée d'Aoste le sujet choisi pour cette 19e édition était, afin de rendre hommage à son 70e anniversaire. Treize les candidatures reçues. Tommaso Davide Pennella d'Aoste (1er prix), Martina Angela Sarto de Gignod (2ème prix) et Sveva Botrugno de Sarre (3ème prix), élèves de l'école Eugénie Martinet d'Aoste, qui se sont inscrits au premier volet et tous âgés de 14 ans, ont remporté, respectivement, une tablette tactile, une dotation de livres d'une valeur de 300 et de 200 euros. Les trois autres jeunes lauréats ont participé au deuxième volet. Premier prix: Federico Borre, 19 ans de Sarre, étudiant en première année des relations internationales à l'Université de Genève, a gagné un stage d'un mois dans la rédaction d'un journal francophone (avec le remboursement des frais correspondant à 2.000 euros au maximum). Deuxième et troisième prix: Charlotte Lumignon, 19 ans de La Salle, inscrite à la dernière année du Lycée classique d'Aoste, et Martina Borney, 19 ans de Sarre et inscrite à la 5e année du Lycée scientifique Bérard d'Aoste, ont reçu une tablette tactile chacune. Aux autres jeunes inscrits - Marta Briglia, Valérie Gbedey, Sabrina Petey, Laura Pisano, Roberto Broccolato, Arianna Martin, Martina Zola – a été remise une attestation pour leur participation au concours.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071

Communes19 Décembre 2017 - 10:13

Les contenus ou les méthodes?

Il arrive souvent qu’au Conseil municipal d’Aoste, qui aurait pas mal de chose desquelles s’occuper, tombent sur la table des initiatives de tout genre. Le cas échéant est celui de la résolution présentée par le groupe « l’altra VDA » Sur l’antifascisme.

Une initiative, qui, dans les intentions du proposant, aurait dû avoir un consensus unanime. Mais la motion n’a pas reçu les votes indispensables pour être approuvée. Et ce avec regret de la part de l’Union Valdôtaine, Mouvement issu de la lutte antifasciste et de la Résistance.

Un tel fait demande de s’interroger. Pourquoi la grande partie du Conseil, toutes forces politiques confondues, n’a pas voté cette motion ? Est-ce-que il y a, dans l’Assemblée municipale des extrémistes de droite ou des nostalgiques du « ventennio » qui se cachent?

Certes que non !

La question est une autre et elle ne concerne pas les contenus, mais les méthodes. Ça ne suffit pas de remplir de bonnes intentions une motion, de la présenter et de demander de la voter. Il faudrait avoir le bon ton d’essayer d’en partager les passages plus délicats, sans prétendre que tout le monde accepte tout ce qui est proposé les yeux fermés.

Se confronter avec les autres, étant disponibles à apporter des amendements au texte, aurait certainement permis de avoir un consensus beaucoup plus ample, probablement unanime.

Mais celui qui a proposé la motion considérait plus important d’avoir la primogéniture de sa présentation plutôt que son approbation en accueillant quelques propositions de modification.

Car nous sommes convaincus, en effet, que le véritable but n’était pas d’arriver à approuver la motion, mais celui de la faire repousser pouvant ainsi capitaliser les effets de ce refus.