Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 22 jui 2017 - 16:33

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Nouvelles Mouvement Vie de l'Union

Vie de l'Union21 Juin 2017 - 12:20

Châtillon, le Comité a rencontré les Présidents des Sections

imprimerpartager

Se poursuivent les rencontres du Comité Fédéral de l’Union Valdôtaine avec les Présidents des Sections. Lundi 19 juin se sont retrouvés, à Châtillon, avec le Comité, les représentants des Sections de Gressan, Charvensod, Pollein, Brissogne, Saint-Marcel, Fénis, Quart, Jovençan, Nus, Châtillon, Verrayes, Valtournenche, Torgnon, La Magdeleine, Antey-Saint-André, Emarèse, Saint-Vincent et Saint-Christophe.

Le chef de groupe au Conseil de la Vallée, Ego Perron à fait état de la situation politique, suite à la réunion du Groupe des élus qui s’était tenue dans l’après-midi, en faisant un rapport sur la réunion de la IIème commission du Conseil avec les organisations syndicales du Casino.

La proposition de loi électorale, inscrite au Conseil de la Vallée de ces jours, a également été illustrée.

Dans les prochains mois, l’Union Valdôtaine sera engagée à conduire des activités sur le territoire et à organiser le parcours pour aboutir aux rendez-vous électoraux de 2018.

Le Comité Fédéral et le Conseil Fédéral de l’Union Valdôtaine définiront les modalités pour arriver aux élections. Les Sections, organisées par zone, seront la cheville ouvrière de la construction du parcours qui conduira le Mouvement à s’organiser à cette occasion.

En même temps le Mouvement, avec ses organes de direction et ses Sections et la société civile, s’engagera à proposer à la communauté valdôtaine un projet pour la Vallée d’Aoste. Il y a aujourd’hui la nécessité, urgente et essentielle, d’aller au de la de l’état de conflit permanent et de remettre au centre du débat culturel, social et politique la condition du Pays d’Aoste, de son Peuple et de sa Communauté, qui est en évolution continuelle.

Confrontés à la globalisation et à la nécessité de s’interroger sur leur futur, les Valdôtains ont besoin de voir reprendre le parcours d’une Autonomie qu’aujourd’hui est appelée à se confronter avec un monde en pleine et totale évolution.

imprimerpartager

MouvementVie de l'Union

LUNDI 19 juin 2017

16:55 Comité et Présidents des Sections: ce soir à Châtillon l’avant-dernière rencontre Comité et Présidents des Sections: ce soir à Châtillon l’avant-dernière rencontre Se poursuivent les rencontres du Comité fédéral avec les Présidents des Sections de l’Union Valdôtaine. Aujourd’hui, lundi 19 juin, à 18h, ce sera au tour de l’avant-dernier rendez-vous au programme. A Châtillon, le Comité rencontrera les Présidents de la Valtournenche et des alentours d’Aoste, de Gressan, jusqu’à la moyenne Vallée. Les rencontres du Comité avec les Présidents se veulent un moment d’information par rapport aux thèmes d’actualité de la politique régionale (voire loi électorale et Maison de jeu), mais aussi pour faire le point par rapport à la vie du Mouvement (eu égard, notamment, aux critères pour la formation de la liste unioniste aux prochaines régionales), ainsi qu’aux activités à mettre en marche, de la part des Sections, dans les prochains mois.

JEUDI 15 juin 2017

15:55 Se poursuivent les rencontre entre le Comité et les Présidents des Sections Se poursuivent les rencontre entre le Comité et les Présidents des Sections Se poursuivent les rencontres programmées par le Comité Fédéral de l’Union Valdôtaine avec les Présidents des Sections. Après la pause effectuée afin de permettre la réunion du Conseil Fédéral de lundi 12 juin, hier, mercredi 14 juin, se sont réunis avec le Comité Fédéral les Présidents des onze Sections Unionistes de la zone "Grand Combin”. L’actualité politique a introduit la réunion. Tout particulièrement ont été présentés les éléments de la proposition de loi électorale qui est actuellement à l’examen au Conseil de la Vallée. Les propositions de l’Union Valdôtaine, par rapport au texte base ont été donc illustrées et approfondies. Par la suite, les retombées sur l’organisation des prochaines élections régionales ont été examinées, notamment en ce qui concernera l’organisation de la liste de l’Union Valdôtaine, des choix et des propositions des candidatures. Le Mouvement considère importante la représentativité territoriale et la présentation de candidatures issues du territoire. Dans le futur immédiat, le Comité Fédéral sera engagé à la mise en place d’un système de sélection, qui puisse concerner de manière ample les Sections, leur connaissance du territoire, des militants, des sympathisants et de l’ensemble des communautés dans lesquelles elles sont enracinées. Pour ce faire, dans les prochains mois l’Union Valdôtaine sera engagée pour conduire une politique de proximité, avec une écoute privilégiée du territoire à l’aide des Sections qui proposeront les thèmes et les contenus des activités à conduire.

MARDI 13 juin 2017

15:16 Conseil fédéral: bilan, loi électorale et formation de notre liste “à la une” Conseil fédéral: bilan, loi électorale et formation de notre liste “à la une” Le Conseil fédéral de l’Union Valdôtaine s’est réuni dans la soirée de hier, lundi 12 juin 2017, dans l’auditorium de la bibliothèque de Saint-Martin-de-Corléans, afin d’aborder un ordre du jour composé notamment par le bilan du Mouvement et par la situation politique. A l’égard du premier point, le rapport du trésorier Federico Perrin a fait état d’un document comptable qui témoigne, suite à une action de rationalisation des frais, et avec une inversion de tendance par rapport aux exercices précédents, de comptes au résultat positif. L’importance de ce résultat économique a été soulignée également par le président de l’Union Valdôtaine, Ennio Pastoret, qui a remercié pour l’action d’assainissement conduite par le responsable financier. Côté politique, la réunion a été presque intégralement consacrée à deux aspects. Le principal a été celui de la définition de la nouvelle loi électorale pour le renouveau du Conseil de la Vallée. A cet égard, tant le président Pastoret que le conseiller Augusto Rollandin ont informé l’assemblée des propositions issues de la Commission du Conseil chargée de ce dossier et de la position de l’Union Valdôtaine, qui diffère notamment sur les aspects concernant le prix de majorité et le nombre de préférences. Les rapports avaient valeur d’information pour les membres du Conseil fédéral, afin qu’ils puissent en relater aux respectives sections d’appartenance, mais les négociations à l’échelon de la Commission se poursuivent. Etroitement liée à cette question est l’établissement des critères qui seront suivis par le Mouvement en vue de la définition de la liste pour les prochaines élections régionales.Sur ce volet, également, il s’agit d’un chemin complètement à emprunter et à évaluer de la part des organes compétents de l'UV, mais le point fixe est représenté par la volonté de composer l'équipe unioniste par une méthode telle à respecter l'organisation de notre Mouvement, ainsi que la volonté d'assurer la représentativité du territoire et de la communauté. Pour ce qui est, efin, de la vie de l’Union, le Conseil a été fait part du processus que le Comité fédéral est en train de conduire, avec des réunions avec les présidents des Sections, groupés en zones. Les rendez-vous avec les Présidents de la basse vallée et d’Aoste se sont déjà déroulées. Suivront les rencontres pour les zones du Grand-Combin, de la moyenne Vallée et de la Valdigne. Ces réunions ont pour but, en plus d’informer les responsables des Sections sur les actions du Mouvement, de recueillir des exigences et des opinions des unionistes qui vivent le territoire chaque jour, en vue de préparer une reprise, à septembre où le Mouvement retrouve l’élan nécessaire pour relever sa mission naturelle de porte-parole des instances et des ambitions de la communauté valdôtaine.

MARDI 6 juin 2017

11:15 La première rencontre entre Comité et Présidents des Sections s’est déroulée La première rencontre entre Comité et Présidents des Sections s’est déroulée Lors de la rencontre entre Comité Fédéral et les Présidents de Sections de la Basse Vallée, hier à Pont-Saint-Martin, ils ont été discutés de nombreux points. Tout en particulier, il a été fait état de l’actualité politique et des activités en cours de la part du Mouvement, des Syndics et des élus Unionistes au Conseil de la Vallée. Il a été abordé, en tout premier, le thème Casino, rappelant les coupables retards par lesquels le dossier a été abordé, ainsi que les recours couteux à un vaste groupe de consultants, ayant conduit la Société à se faire charge de lourdes dépenses supplémentaires. Sur le thème Casino, l’aptitude des responsables de la Maison de jeu de ne pas avoir arrêté la procédure qui prévoit la fin du rapport de travail pour 267 travailleurs a été évaluée très négativement. La réunion a aussi constaté, sur la base des données, que malgré les déclarations fortement optimistes de l’Administrateur unique et de M.eur Chatrian, sur des soi-disants résultats positifs du Casino, les données du mois de mai ont fait état d’un ultérieur déficit. L’action administrative ne peut pas se baser uniquement sur des annonces, en négligeant les faits. Ceux-ci disent que les affirmations optimistes, avec lesquelles Messieurs Chatrian et Marquis avaient essayé de dorloter l’opinion publique, sont totalement fausses. L’Assemblée a rappelé qu’à partir du mois d’octobre 2016 Marquis et Stella Alpina avaient commencé à utiliser, de manière instrumentale, les dossiers Casino pour manigancer le « ribaltone ». Ils se sont opposés à toute initiative et avec la complicité de Chatrian ils ont provoqué la paralysie politique, qui a mené à l’actuelle situation dramatique de la Maison de jeu. La réunion s’est poursuivie en abordant des thèmes ayant trait au territoire et à l’activité des Collectivités Locales. L’action de la Table des Syndics a été illustrée, tout particulièrement sur les financements pour le plan pour la première enfance et sur la politiques des déchets. Jean Barocco représentant des Collectivités locales dans le Comité Fédéral a résumé les raisons qui ont porté, respectivement, à bouler et renvoyer les deux propositions soumises à l’attention du CELVA par le gouvernement régional. Vaste marge de temps a été dédié au débat sur la proposition de loi électorale. Le chef de groupe Ego Perron a présenté les observations de l’Union Valdôtaine en Commission sur le texte base et a mis en évidence le parcours et les procédures nécessaires pour l’approbation de la loi. Les Présidents et le Comité on abordé le point des prochains rendez-vous électoraux en concordant sur le fait qu’on ne peut pas encore imaginer de fixer des procédures définitives pour l’organisation des listes et des candidatures avant l’éventuelle approbation d’une nouvelle loi électorale. Enfin ont fait objet d’évaluation les questions d’organisation des Sections dans les différentes zones et des activités à prévoir et conduire sur le territoire dont les premiers thèmes ont été esquissés. Pour ce qui est encore de la communication et de l’information le Comité et le Mouvement se sont engagés à organiser un système qui puisse permettre au Mouvement de mieux interagir avec les adhérents et le territoire.

LUNDI 5 juin 2017

17:19 Journée mondiale de l'Environnement: nos tracas quant à la décision des Etats-Unis Journée mondiale de l'Environnement: nos tracas quant à la décision des Etats-Unis Le 5 juin 1972, tout juste il y a 45 ans, se tenait à Stockholm la conférence des Nations Unies sur l’environnement. A partir de là il y a eu une série de passages importants qui ont contribué à accroitre l’attention mondiale pour les thèmes environnementaux. Un des moments remarquables de la volonté de sauvegarder le patrimoine terrestre a été, 25 ans après Stockholm, celui de la conférence de Kyoto en 1997, avec l’approbation du protocole qui porte le nom de la ville japonaise. Tout récemment, en décembre 2015, à Paris se sont réuni 195 Pays pour la 21ème conférence des parties (COP21) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Après dix jours de travail les représentants politiques ont validé un ACCORD INTERNATIONAL SUR LE CLIMAT. Il s’est agi d’un résultat remarquable, cependant tout le long travail qui avait porté à ce résultat est aujourd’hui lourdement menacé par la décision, annoncée par les Etats-Unis, de reculer de cet accord signé il y a 18 mois. L’Union Valdôtaine évalue négativement la décision du Président des Etats-Unis de vouloir se retirer de l’engagement de décembre 2015, qui avait porté les USA à co-signer avec d’autres 194 Pays du monde l’accord sur le climat. La discussion sur les possibles effets sur le réchauffement de la planète, en conséquence de la pollution et de l’effet serre ne fait pas encore l’unanimité chez les scientifiques. Cependant il est bien de rappeler que l’accord de Paris prévoyait d’atteindre en 2030 une réduction de 69 à 56 milliard de tonnes des émissions de dioxyde de carbone. Il s’agissait d’une décision importante pour l’état de santé de la Terre et de ses habitants, puisque, au de là des conséquences du réchauffement globale, il est hors discussion le fait que la pollution est désormais un véritable fléau qui nous touche tous. Il est évident que les grandes décisions n’appartiennent pas aux petites réalités et aux individus qui les habitent, comme en est le cas pour nous, au Val d’Aoste. Mais cela ne doit pas nous empêcher de faire part les autres de nos pensées et d’adresser des messages de soutient à ceux qui travaillent pour le bien commun. L’Union Valdôtaine depuis son existence a fait de l’amour pour le Pays et pour son territoire la devise de son action. Préserver et remettre aux générations futures un terroir habitable et vivant est désormais partout une priorité et l’Union Valdôtaine profite de cette journée internationale de l’environnement, pour rappeler avec force ce principe.

JEUDI 1 juin 2017

10:48 Le Comité Fédéral se déplace: début des rencontres avec les Présidents des Sections Le Comité Fédéral se déplace: début des rencontres avec les Présidents des Sections Lors de sa prochaine réunion de lundi 5 juin, le Comité Fédéral se déplacera d’Aoste à Pont – Saint – Martin pour rencontrer, à 20h30, les Présidents des Sections Unionistes de la Basse Vallée. L’ordre du jour de la soirée prévoit un compte rendu de la situation politique et des activités en cours. La rencontre sera aussi l’occasion pour débattre la nécessité de renforcer les sentiments Autonomistes des Valdôtains face aux dangers des actuelles tendances globalisatrices et centralisatrices. En vue de la proximité du rendez-vous des élections régionales seront examinées les modalités pour organiser des consultations préalables pour l’organisation des candidatures. La rencontre entre Comité et Présidents sera aussi un moment d’écoute et de partage des exigences du territoire, afin de mettre à point des thèmes et des arguments de débat, qui feront l’objet de rencontres spécifiques avec la population, dans différentes réalités de la zone, sur des thèmes d’actualité. Dans la même séance le Comité fixera l’agenda des prochaines rencontres avec les Présidents des Sections qui devront se terminer avant la fin du mois de juin.

MARDI 30 mai 2017

11:15 Communiqué de presse: se mettre en marche en vue des élections Communiqué de presse: se mettre en marche en vue des élections Le Comité Fédéral de l’Union Valdôtaine, réuni lundi 29 mai, a délibéré la convocation du Conseil Fédéral pour lundi 12 juin pour l’approbation du bilan et pour l’analyse de situation politique. Dans ce moment de grande confusion et de faiblesse politique et institutionnelle, l’Union Valdôtaine considère que la Vallée d’Aoste a davantage besoin de retrouver un message de cohérence avec ses traditions historiques et autonomistes. Le Comité Fédéral relevant l’exigence de conduire une action politique incisive et à l’encontre des gens sur le territoire a prévu de fixer des rencontres dans différentes zones de la Vallée d’Aoste. Une première phase sera consacrée à des réunions avec des regroupements de ses 74 Sections pour commencer à examiner des modalités et des critères préparatoires pour les prochaines élections régionales. Ces moments de partage avec les Sections permettront aussi une écoute plus directe en préparation des futures rencontres avec la population sur différents thèmes d’actualité. Aoste, le 30 mai 2017

LUNDI 22 mai 2017

15:18 Rendez-vous Valdôtain à Runaz d’Avise: un beau après-midi unioniste Rendez-vous Valdôtain à Runaz d’Avise: un beau après-midi unioniste Samedi 20 mai dernier, l'aire à Runaz d'Avise a accueilli le Rendez-vous Valdôtain, qui s'est déroulé pour la première fois en haute Vallée. Un beau après-midi unioniste, bâti sur un programme de culture (la visite guidée à l’hameau et à la Maison de Mosse), tradition (le défilé de nos drapeaux, largement présents), histoire (une conférence par Joseph Rivolin, directeur des archives historiques régionales), politique (le débat auquel ont participé Denise Alleyson des sections de la zone, Vittorio Anglesio en tant que représentant des administrateurs locaux, Etienne Merlet pour la Jeunesse Valdôtaine, le sénateur Albert Lanièce, le chef du groupe de l’UV au Conseil de la Vallée, Ego Perron, et le conseiller Augusto Rollandin, ainsi que le président du Mouvement, Ennio Pastoret) et envie de rester ensemble et de s'amuser (le dîner et la soirée dansante), dressé par les Sections des Unités des Communes "Grand Paradis" et "Valdigne". En vous renvoyant à la page Facebook du Mouvement pour un album photo complet de l’après-midi , nous publions de suite l’allocution de bienvenue prononcée à Runaz par Denise Alleyson, présidente d’Arvier et représentant des Sections ayant promu l’initiative, qui raconte le chemin parcouru pour arriver à accueillir la communauté unioniste, samedi dernier. La chronique d’un succès. * * *   Chers amis unionistes, je vous souhaite la bienvenue. Je suis vraiment heureuse de voir tous ces drapeaux qui représentent nos sections et le peuple tout entier de l’ Union valdotaine. Et je suis encore plus heureuse de pouvoir représenter, lors de ces salutations initiales, toutes les sections des Unités des Communes "Grand Paradis” et "Valdigne Mont Blanc”. Notre rencontre d’aujourd’hui est liée à plusieurs moments de notre histoire et je veux en souligner quelques-uns. C’est la première fois, aujourd’hui, que tout le peuple unioniste de la haute Vallée se retrouve sous un drapeau commun, qui est notre "Rendez vous”. J’espère, nous espérons, que ce moment est le début d’un parcours profitable et significatif. C’est la première fois aussi que, après les évènements politiques récents du mois de mars, nous nous retrouvons si nombreux, pour nous parler, pour débattre et pour comprendre, ensemble, quel parcours nous devons entreprendre. Nous avons choisi Avise-Runaz, pour une raison logistique avant tout, mais aussi pour nous rassembler dans une commune qui, autrefois, avait une forte empreinte liée à l’Union Valdotaine, pour être aux cotés de tous ceux qui désirent, aujourd’hui à nouveau, faire ensemble un bout de chemin. ……Il était août 2016 et on commençait, parmi nous les présidents des Sections, à dresser des projets en commun. L’arrivée de la saison estivale, avec de nombreux engagements pour tous, ainsi que les temps raccourcis de l’organisation, nous portèrent à renvoyer à la fin de l’année le projet, en décidant de se revoir et d’en parler plus concrètement. C’est ainsi qu’au mois d’octobre on se retrouva, tous les dix-huit présidents, avec le président Pastoret, dans la « Tor d’Auveuse » pour « uenna mordua » et parler de Rendez-vous. Voilà l’idée qui fut partagée par tous : un Rendez-vous en haute Vallée, le premier. Avec enthousiasme, on s’est réunis périodiquement pour donner corps à l’initiative qu’aujourd’hui nous permet de nous rassembler, de rassembler nos Sections, nos élus locaux, nos conseillers régionaux. Au fur et à mesure où l’organisation progressait, les Sections étaient concernées et le consensus augmentait. De même, l’entente parmi nous croissait. Je ne vous cache pas que de l’anxiété s’empara de nous tous lorsque les premières adhésions tardaient à arriver, mais chacun de nous, dans son cœur, n’a pas perdu l’esprit et il a tenu bon. Une détermination qui a été primée, car aujourd’hui il n’existe personne plus heureuse de nous. Aujourd’hui, ici, nous sommes plus de 250 personnes : on fêtera, on parlera de politique, on dansera. Tout cela, à l’intérieur de cette merveilleuse structure de Runaz… Aujourd’hui, c’est une fête, un jour que nous, les unionistes, aimons vivre ensemble pour partager nos opinions et pour rappeler notre passé, mais surtout pour regarder vers l’avenir, pour apprendre à bien gérer ce qui nous attend, qui est forcément nouveau et différent de ce qui a été. Et aujourd’hui est un jour de fête pour les amis et pour ces citoyens qui ont une vision politique différente de la notre; qu’ils soient les bienvenus, afin que tous puissent apporter leur contribution au bien être et au développement de notre Vallée et de notre Autonomie. Nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont supportés jusqu’à présent : l’Union et son Président, la Commune d’Avise et le Comité d’Avise pour la précieuse collaboration, l’AVAS et Madame Quattrocchio qui nous permettent de connaître Avise et son musée des télécommunications. Bref, tous ceux qui, de quelque façon, ont permis ce moment, qui nous est particulièrement cher. Merci a tous pour votre présence et pour votre contribution à cette belle journée.

JEUDI 18 mai 2017

16:57 Chanoux: le message des Syndics de la Table Chanoux: le message des Syndics de la Table La Table des Syndics de l’Union Valdôtaine, à l’occasion du 73ème anniversaire de la disparition d’Emile Chanoux, s’associe au Mouvement dans le souvenir de l’exemple et du message du personnage qui a gravé son nom à jamais dans l’histoire de la Vallée d’Aoste. Notamment, en raison des fonctions administratives que les Syndics remplissent, nous ne pouvons pas nous passer de rappeler la façon dont Chanoux fut le premier théoricien de l’autonomie communale dans notre région. A cet égard, ses idées étaient tout à fait claires et le portèrent à développer une vision, remise à ses écrits, d’après laquelle la Commune représentait « après la famille, le premier organisme social qui lie l’homme à l’homme et qui lui fait sentir sa nature d’être sociable ». Une fonction clé qui, de nos jours encore, est le pivot du système des Autonomies en Vallée d’Aoste. Un système dans lequel le niveau plus proche aux citoyens, les Communes en fait, répondent aux exigences de la communauté, tandis qu’à l’échelon supérieur, celui représenté par l’Administration régionale, reviennent la programmation et le contrôle. Un système visant non seulement à garantir le bien-être de la population valdôtaine, par l’unité d’intentions de ses différents niveaux et acteurs, mais aussi à perpétuer un modèle dont les racines historiques sont si importantes que son actualité sur le plan institutionnel. Un système dans lequel l’Union Valdôtaine a investi, par l’attention de ses élus, par des processus de réforme visant à le rendre toujours plus moderne et en ligne avec les défis de l’époque contemporaine, ainsi que par des dotations économiques à la hauteur de la situation. Un système dans lequel les Syndics de l’Union Valdôtaine continuent à croire, en restant sur le territoire et en assurant leur engagement quotidien, car cela également signifie appliquer l’enseignement de Chanoux, sans se limiter à une célébration périodique côté purement théorique. Un système qui, cependant, pourra survivre seulement si également l’autre niveau le composant, à savoir la Région, fera épreuve de sérieux et d’engagement concret, par l’attribution des ressources nécessaire à le faire fonctionner convenablement, ainsi que par une assomption de responsabilité par rapport à la révision de règles et modèles, dans une logique partagée et d’efficacité. Le maintien de ce propos demeure le principal souhait des Syndics de la Table dans cette journée, afin qu’on contribue collectivement à l’épanouissement du modèle théorisé par Emile Chanoux.
2 X mille

Vie de l'Union21 Juin 2017 - 12:20

Châtillon, le Comité a rencontré les Présidents des Sections Châtillon, le Comité a rencontré les Présidents des Sections Se poursuivent les rencontres du Comité Fédéral de l’Union Valdôtaine avec les Présidents des Sections. Lundi 19 juin se sont retrouvés, à Châtillon, avec le Comité, les représentants des Sections de Gressan, Charvensod, Pollein, Brissogne, Saint-Marcel, Fénis, Quart, Jovençan, Nus, Châtillon, Verrayes, Valtournenche, Torgnon, La Magdeleine, Antey-Saint-André, Emarèse, Saint-Vincent et Saint-Christophe. Le chef de groupe au Conseil de la Vallée, Ego Perron à fait état de la situation politique, suite à la réunion du Groupe des élus qui s’était tenue dans l’après-midi, en faisant un rapport sur la réunion de la IIème commission du Conseil avec les organisations syndicales du Casino. La proposition de loi électorale, inscrite au Conseil de la Vallée de ces jours, a également été illustrée. Dans les prochains mois, l’Union Valdôtaine sera engagée à conduire des activités sur le territoire et à organiser le parcours pour aboutir aux rendez-vous électoraux de 2018. Le Comité Fédéral et le Conseil Fédéral de l’Union Valdôtaine définiront les modalités pour arriver aux élections. Les Sections, organisées par zone, seront la cheville ouvrière de la construction du parcours qui conduira le Mouvement à s’organiser à cette occasion. En même temps le Mouvement, avec ses organes de direction et ses Sections et la société civile, s’engagera à proposer à la communauté valdôtaine un projet pour la Vallée d’Aoste. Il y a aujourd’hui la nécessité, urgente et essentielle, d’aller au de la de l’état de conflit permanent et de remettre au centre du débat culturel, social et politique la condition du Pays d’Aoste, de son Peuple et de sa Communauté, qui est en évolution continuelle. Confrontés à la globalisation et à la nécessité de s’interroger sur leur futur, les Valdôtains ont besoin de voir reprendre le parcours d’une Autonomie qu’aujourd’hui est appelée à se confronter avec un monde en pleine et totale évolution.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
siegecentral@unionvaldotaine.org
PI 80007410071

Vie de l'Union21 Juin 2017 - 12:20

Châtillon, le Comité a rencontré les Présidents des Sections

Se poursuivent les rencontres du Comité Fédéral de l’Union Valdôtaine avec les Présidents des Sections. Lundi 19 juin se sont retrouvés, à Châtillon, avec le Comité, les représentants des Sections de Gressan, Charvensod, Pollein, Brissogne, Saint-Marcel, Fénis, Quart, Jovençan, Nus, Châtillon, Verrayes, Valtournenche, Torgnon, La Magdeleine, Antey-Saint-André, Emarèse, Saint-Vincent et Saint-Christophe.

Le chef de groupe au Conseil de la Vallée, Ego Perron à fait état de la situation politique, suite à la réunion du Groupe des élus qui s’était tenue dans l’après-midi, en faisant un rapport sur la réunion de la IIème commission du Conseil avec les organisations syndicales du Casino.

La proposition de loi électorale, inscrite au Conseil de la Vallée de ces jours, a également été illustrée.

Dans les prochains mois, l’Union Valdôtaine sera engagée à conduire des activités sur le territoire et à organiser le parcours pour aboutir aux rendez-vous électoraux de 2018.

Le Comité Fédéral et le Conseil Fédéral de l’Union Valdôtaine définiront les modalités pour arriver aux élections. Les Sections, organisées par zone, seront la cheville ouvrière de la construction du parcours qui conduira le Mouvement à s’organiser à cette occasion.

En même temps le Mouvement, avec ses organes de direction et ses Sections et la société civile, s’engagera à proposer à la communauté valdôtaine un projet pour la Vallée d’Aoste. Il y a aujourd’hui la nécessité, urgente et essentielle, d’aller au de la de l’état de conflit permanent et de remettre au centre du débat culturel, social et politique la condition du Pays d’Aoste, de son Peuple et de sa Communauté, qui est en évolution continuelle.

Confrontés à la globalisation et à la nécessité de s’interroger sur leur futur, les Valdôtains ont besoin de voir reprendre le parcours d’une Autonomie qu’aujourd’hui est appelée à se confronter avec un monde en pleine et totale évolution.