Rédaction

Mise à jour 4 jui 2020 - 16:14

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Nouvelles Mouvement Vie de l'Union

Archives: Vie de l'Union

VENDREDI 27 mai 2016

15:32 La situation politique au centre de la réunion de la Conférence des Présidents La situation politique au centre de la réunion de la Conférence des Présidents La Conférence des présidents des Sections de l’Union Valdôtaine, lors de sa réunion de jeudi 26 mai dernier, s’est penchée tout particulièrement sur trois thèmes: le projet de réforme constitutionnelle qui fera l’objet du référendum au programme pour le mois d’octobre prochain, les accomplissements auxquels les Sections sont appelées et la situation politique. Quant au premier aspect, le sénateur Albert Lanièce a présenté aux participants un aperçu tout à fait détaillé sur les contenus du projet approuvé par le Parlement, en soulignant les actions qui ont été conduites par le groupe des Autonomies afin d’obtenir les modifications à la proposition initiale qui ont rendu le texte acceptable. A ce propos, il est capital que le dialogue entre les formations politiques enracinées dans les autres régions autonomes italiennes se poursuive, afin de composer un front commun et de continuer à vigiler sur un processus qui est cependant délicat pour les régions douées d’un Statut spécial, en raison également de la « vague » anti-autonomiste qui a pris pied dans certains milieux de la politique italienne. Pour ce qui concerne le deuxième aspect, à savoir la situation des sections, le président du Mouvement Ennio Pastoret , a rappelé l’importance de s’aligner aux dispositions statutaires, en matière de renouvellement des Comités de direction et de déroulement de deux Assemblées des adhérents pour chaque année. A ce raisonnement est également liée la situation des adhésions, à propos desquelles la sollicitation du Président a été de procéder à compléter la campagne 2016 dans un bref délai : « chacun connaît bien sa zone, chacun de vous sait de quelle façon se bouger ». En général, Ennio Pastoret a rappelé que le Mouvement est en train de se structurer à nouveau dans des réalités où des problèmes s’étaient vérifiés. La section de Jovençan a été recrée et ce soir se déroulera l’assemblée qui portera à nouveau de disposer d’une section à Ollomont. La situation politique, dernier point à l’ordre du jour , a fait avant tout l’objet d’un rapport du Président du Mouvement, dans la logique « d’offrir des informations aux Présidents des sections ». Le rapport a commencé en rappelant les difficultés ayant caractérisé le mandat du Conseil régional en cours : de la situation initiale entre majorité et opposition de 18 à 17, jusqu’à la crise ayant conduit aux démissions des assesseurs, qui a été dépassée grâce à « l’esprit de résistance et au courage du président de la Région, qui est resté à sa place ». A partir de ce moment, l’Union Valdôtaine, consciente des difficultés, a renforcé le dialogue avec les autres forces politiques. On est ainsi arrivés aux formules qui ont permis de remporter les élections communales à Aoste en 2015 et, ensuite, d’élargir la majorité au Conseil de la Vallée, qui peut maintenant compter sur 21 conseillers. « On est arrivés – a dit Ennio Pastoret – à remettre l’Union au centre de l’échiquier politiques après une année et demie pas facile pour nous. Aurait-on pu faire de mieux ? ». A présent, le regard doit s’adresser à l’avenir. « Nous avons promis à nos électeurs de la gouvernabilité. – a dit le président Pastoret – C’est ce qu’on a garanti par les modifications à la formule de la majorité. Il faut, maintenant, une autre valeur : la stabilité. Il faut nous demander : sommes-nous à même d’achever les buts qu’on a établi ? La réponse est : ça dépend de quoi veut-on faire. Notre programme électoral de 2013 prévoyait, entre autres, le renforcement de l’Autonomie et la sauvegarde du Statut. Des dossiers pour lesquels il faut disposer d’une majorité qualifiée et d’un vaste consensus dans l’opinion publique ». « L’Union Valdôtaine Progressiste – a ajouté Ennio Pastoret - a offert sa collaboration. Sur ces bases on est en train de dialoguer avec eux. Le dialogue porte sur les programmes, qui sont notre point de départ ». Les résultats de cette confrontation seront soumis au Conseil fédéral convoqué pour le 1er juin à Verrès, qui demeure l’organe ayant la compétence sur ces questions. Pour sa part, le président de la Région, Augusto Rollandin, a rappelé à la Conférence que l’important, à l’heure actuelle, est d’ « essayer de comprendre de quelle façon on peut travailler encore mieux. Il faut mettre du bon sens et se rappeler que la politique part des programmes. De places, à cet instant, on n’en parle pas. Aujourd’hui la majorité est à 21, mais cela ne signifie pas que tous les problèmes soient résolus. Le budget de la Région a connu une diminution de 42% est les réformes qui s’annoncent nécessaires demandent le maximum du partage ». « L’idée – a ajouté le président Rollandin – est que nous avons une alliance, qu’on veut maintenir, en l’intégrant par une force politique qui puisse contribuer à la réalisation du programme électoral. Ce dernier, nous imaginons de l’enrichir par des points, partagés, qui reflètent combien le monde a changé dans les trois dernières années. La période d’ici aux élections sera fondamentale pour les dossiers dont je viens de dire. Il faut regarder aux buts, autrement on risque de tout personnaliser et la politique devient bagarre. Les réformes sont essentielles ».

MARDI 1 mars 2016

16:55 50ème anniversaire de la mort de Corrado Gex 50ème anniversaire de la mort de Corrado Gex EN MEMOIRE 50ème anniversaire de la mort de Corrado GEX 25 avril 1966 – 25 avril 2016. Dans l'après midi du 25 avril 2016 l’Union Valdôtaine et la Section d’Arvier rappelleront Corrado Gex et les victimes du tragique accident avec une cérémonie qui se tiendra à Arvier. Suivra le programme détaillé. L’APRES MIDI DU 25 AVRIL 1966 La Vallée d’Aoste fut foudroyé par l’annonce de la mort de Corrado Gex à Catelnuovo di Ceva où son avion s’écrasa vers 18h30. Sur le même vol, à bord d’un pilatus porter, voyageaient, avec le jeune Député valdôtain, d’autres sept personnes : Wilma Andorno, Marie Coudre, Marussa Zagari, Edy Tillot, Joseph Chiavenuto, Plinio Maglione, Joseph Andorno. Tous décédèrent dans l’écrasement de l’avion. Nous proposons, ci de suite, quelques mots, en rappel de Corrado Gex, extraits de l’adieu du Président de la Région Sévérin Caveri à l’occasion des obsèques des victimes. « Tous les valdôtains de naissance ou de cœur ou d’adoption ont admiré la maturité précoce, la vive intelligence, la brillante éloquence. Membre du Comité Central de l'Union Valdôtaine depuis de longues années, assesseur régional à l'Instruction Publique à 27 ans, Président ~ l'Union Culturelle Française à 30 ans, Député au Parlement Italien à trente deux ans. Tous les Valdôtains ont suivi son activité parlementaire courageuse et dans le même temps équilibrée. Aujourd’hui tous les Valdôtains, sans distinction de parti ou d'opinion pleurent sa mort et regrettent que sa vie, semblable à un aiglon audacieux, à une flamboyante météore, ait traversé trop vite le ciel de la Vallée. »

MERCREDI 20 janvier 2016

12:11 Conférence des Présidents de section Conférence des Présidents de section La Conférence des Présidents est convoquée pour le MERCREDI 27 JANVIER 2016 à 20h30 à la salle du conseil communal de Nus Ordre du jour 1. Organisations des activités sur le territoire. 2. Campagne d'adhésion 2016. 3. Renouvellements des Comités de Direction des sections. 4. Divers.  

MARDI 19 janvier 2016

10:21 Résolution du Conseil Fédéral Résolution du Conseil Fédéral Le Conseil Fédéral de l’Union Valdôtaine, réuni le 18 janvier 2016 à Quart, ayant entendu les rapports du Président du Mouvement et du Président de la Région : rappelant la validité des contenus et des mandats confiés au Mouvement, au Comité Fédéral et au Conseil Fédéral par le Congrès de l’Union Valdôtaine, évaluant positivement les bons résultats atteints jusqu’à présent suite à l’élargissement de la majorité régionale au PD dans la perspective d’assurer davantage de gouvernabilité et de bâtir un projet politique partagé pour les années à venir, soulignant que la seule manière pour empêcher l’affaiblissement progressif de l’autonomie politique, financière et administrative de la Région est celle de travailler, unis, pour les mêmes objectifs, souhaitant que , malgré les actuelles difficultés, la majorité régionale UV, SA et PD puisse donner des réponses ponctuelles à la Communauté Valdôtaine et que son projet politique soit davantage partagé, considérant important le rassemblement des autonomistes en défense de la Vallée d’Aoste et de son Autonomie et des principes de la subsidiarité et du fédéralisme de l’Union Valdôtaine, ayant pris acte de la volonté annoncée de la part de Creare VDA, jadis Fédération Autonomiste, déjà alliée de l’Union Valdôtaine, dans les dernières élections municipales d’Aoste, de conclure son expérience politique et de la volonté exprimé par ses militants d’adhérer à l’Union Valdôtaine, considère positivement cette décision qui contribue à simplifier le cadre politique, assure sa disponibilité à accueillir dans les rangs de l’Union Valdôtaines ceux qui voudront faire ce choix sur la base des règles fixées par les Statuts du Mouvement et sur la base de l’autonomie de chaque Section, en donnant mandat au Président du Mouvement et au Comité Fédéral d’en informer les Sections dans des brefs délais. Quart 18 janvier 2016

JEUDI 24 décembre 2015

11:39 CONVOCATION CONSEIL FEDERAL CONVOCATION CONSEIL FEDERAL Le Conseil fédéral est convoqué pour LUNDI 18 JANVIER 2016, à 20h.30, Auditorium des Ecoles Moyennes du Villair de Quart Ordre du jour 1. Situation politique et compte-rendu de la commission politique. 2. Activités et rencontres sur le territoire. 3. Divers.
2 X mille

Politique4 Juillet 2020 - 16:13

Communiqué de presse Communiqué de presse Un chantage aux dépens de l’autonomie communale. Après presque deux semaines, entre débat en Conseil et suspension pour analyses techniques et financières des amendements déposés, le Conseil Régional a finalement approuvé la loi de tassement de budget, cette année quasiment complètement affectée aux mesures financières pour l’atténuation des effets de la crise économique sur les familles et les entreprises Valdôtaines. Une mesure qui a mis finalement en circulation plus de 160 millions d’euros pour l’économie valdôtaine. Le parcours a été long et complexe, avec les machinations et les entraves toujours prêtes sur le chemin quand les majorités n’existent pas et les numéros sont faibles. Hélas le résultat a été que le chapitre dédié aux collectivités locales a été complètement renversé par rapport aux engagements pris avec les Syndics et à la volonté du Gouvernement, qui visait, dans le cadre d’une vision réellement fédéraliste de l’autonomie communale, à donner totale liberté de décision aux administrations communales de mettre en œuvre les initiatives plus opportunes et plus urgentes, avec l’objectif, premièrement de faire repartir l’économie des petits villages. D’abord, en se cachant derrières le vote secret, quelqu’un a fait manquer les voix nécessaires pour approuver la mesure, au détriment des Communes et des accords pris, dans le sillon de la vieille politique et des pires tactiques. Sans doute des metteurs en scène d’expérience ont élaboré ses tactiques déplorables, pouvant compter sur des acteurs de troisièmes ordres. On a su faire encore pire, avec l’honteuse position du M5S qui a voulu imposer une absurde obligation d’affectation sur les transferts aux Communes, en imposant une question préjudicielle sur un aspect déjà débattu et sur lequel le Conseil s’était exprimé en sens inverse. Un forçage politique qui demande une prise de position rapide de la part des élus, pour tâcher de revoir cette absurdité, qui est tout d’abord un affront au travail sérieux de nos Syndics et des administrations communales et ensuite une contrainte qui risque même d’empêcher la réelle utilisation de ces ressources. L’Union Valdôtaine demande au Président Franco Manes et aux Syndics membres du conseil d’administration de vouloir retirer les démissions annoncées, et réaffirme la plus parfaite considération pour le travail accompli par le conseil permanent des collectivité locales et par tous les Syndics Valdôtains, qui restent un exemple de pragmatisme et de cohésion qui devrait être un exemple pour toute la politique. Le Comité Fédéral de l’Union Valdôtaine

agenda

twitter

vidéos

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071