Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 6 déc 2019 - 11:52

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Nouvelles Mouvement Jeunesse Valdôtaine

Jeunesse19 Juin 2018 - 14:04

Communiqué de Presse

imprimerpartager

La Jeunesse Valdôtaine

PREND ACTE des résultats des élections régionales du 20 mai dernier, qui ont conduit l’UV à une victoire à la Phyrrus, ayant perdu la moitié des voix par rapport à 2013, tout en restant le premier parti.

S’ÉTONNE face aux déclarations de M.me Rini, qui, quatrième élue dans la liste de l’Union Valdôtaine, vient d’exprimer sa volonté de quitter le Mouvement.

SOULIGNE que ce comportement n’est pas respectueux de l’engagement pris avec les électeurs il y a un mois.

CONSTATE que, si le mandat impératif demeure nul, ces changements de parti continuels, qui caractérisent la politique à tout niveau, sont moralement injustifiables et ne font qu’augmenter la haine pour la politique qui caractérise déjà nombre de citoyens.

SOULIGNE que les électeurs qui ont donné confiance à M.me Rini ont voté la liste de l’Union Valdôtaine , sûrs, hélas, que les élus n’auraient pas changé de parti, vu l’engagement moral pris par tous les candidats de la liste UV.

OBSERVE que la sortie de M.me Rini du Mouvement arrive seulement au début du troisième mandat consécutif, très probablement pour se sauver de l’interdiction du quatrième mandat, prévue par les Statuts de l’UV.

PRÉSENTE la candidature de M.me Rini pour le Guinness des Records, catégorie : «Changement de parti avant la première séance d’une Assemblée législative »

REMARQUE que la Lega-Salvini Premier, qui à Rome a inséré à l’intérieur du « Contratto di Governo » ce qui suit : "Occorre introdurre forme di vincolo di mandato per i parlamentari, per contrastare il sempre crescente fenomeno del trasformismo. Del resto, altri ordinamenti, anche europei, contengono previsioni volte a impedire le defezioni e a far sì che i gruppi parlamentari siano sempre espressione di forze politiche presentatesi dinanzi agli elettori”, au niveau régional se dit prête à créer un gouvernement grâce à l’apport déterminant d’une "trasformista”.

SOUHAITE bonne chance à la coalition qui vient de naître, en espérant qu’elle puisse sauvegarder l’autonomie et donner des réponses au Peuple Valdôtain, sans qu’elle devienne un Gouvernement style « Prodi II », concentré seulement sur les vétos internes et sur le partage des places de pouvoir.

RAPPELLE à M.me Rini que, si elle désire vraiment le changement à l’intérieur de l’UV, elle sera la bienvenue pour travailler avec tous ceux qui (JV comprise) croient qu’à travers un dialogue réel et une confrontation sincère on puisse finalement révolutionner le Mouvement.

imprimerpartager

MouvementJeunesse

MARDI 14 mars 2017

08:30 La Jeunesse Valdôtaine en Assemblée: nouveau Comité et prise de position sur les faits du Conseil de la Vallée La Jeunesse Valdôtaine en Assemblée: nouveau Comité et prise de position sur les faits du Conseil de la Vallée La Jeunesse Valdôtaine a vécu un rendez-vous remarquable dans les derniers jours. Nos jeunes se sont réunis en assemblée générale, à Saint-Christophe, samedi 11 mars dernier. A cette occasion, ils ont pourvu à l’élection du Comité de direction de leur organisation. A la charge de Président a été confirmé Alexandre Bertolin, tandis que Vice-président est Richard Zublena et Secrétaire Gabriele Osio. Les conseillers membres du Comité sont Nathalie Cabraz, Davide Carradore, Marco Carrel, Etienne Merlet, Davide Petroz et Elena Ponzetti. Le Comité se complète par Joël Farcoz, chef-de-groupe de l’UV au Conseil de la Vallée, en tant que membre de droit. L’Assemblée de la Jeunesse a également pris position sur la situation s’étant vérifiée au Conseil de la Vallée, par un communiqué par lequel notre mouvement juvénile « condamne fermement le ‘coup d’Etat’ ayant eu lieu » le 10 mars dernier et souligne « l’embarras des jeunes Valdotains face à ce jeu de pouvoir qui a comme seul but l’exclusion de l’UV du Gouvernement ». La Jeunesse « abhorre la manœuvre mise en place par le Président du Conseil régional, qui, abandonnant son impartialité, a plié à la volonté d’une partie du Conseil les lois et les règlements ». De plus, nos jeunes prennent acte « que la nouvelle ‘majorité’ ne tient pas en compte la volonté de l’électorat exprimée en 2013, étant composée seulement par peu de Conseillers appartenant aux listes ayant gagné les derniers élections ». La JV insiste également « sur le fait que la nouvelle ‘majorité’ est composée par nombre de Conseilles qui, ayant changé de groupe, ont trahi le corps électoral », en plus de blâmer « la présence dans la nouvelle ‘majorité’ de Conseillers condamnés pour financement illégal des partis politiques, qui démontrent avec ce passage toute leur incohérence ». En conclusion, la Jeunesse Valdôtaine s’inquiète « pour l’instabilité de la nouvelle ‘majorité’, qui pour exister doit se baser sur le vote déterminant d’un ‘grillino’ et sur d’autres votes douteux » et réaffirme « la valeur de l’engagement de la JV et des jeunes en général, déterminés à faire cesser, à l’avenir, cette façon irresponsable de faire politique ».

VENDREDI 11 novembre 2016

11:06 Communiqué de Presse Communiqué de Presse La Jeunesse Valdôtaine Ayant appris la «naissance» du parti politique juvénile «Jeune Vallée d’Aoste», créé par le «movimento giovani padani»; Exprime toute sa satisfaction pour le fait que aussi la Lega Nord, après plus de 25 ans de politique fondée sur l’idée des « macro-régions » et une série de propositions de loi visant à effacer notre région, a commencé à s’intéresser à l’Autonomie de la Vallée d’Aoste. Rappelle , cependant, que, puisque la véritable «Jeune Vallée d’Aoste» de l’abbé Trèves et d’Émile Chanoux avait le but de lutter contre le fascisme pour défendre cette Petite Patrie, nous nous demandons comment un parti d’extrême droite, qui a désormais abandonné toute liaison avec les idéaux fédéralistes, allié avec les principaux mouvements neo-fascistes d’Italie et d’Europe, peut seulement penser de pouvoir utiliser le nom de la «Jeune Vallée d’Aoste» ; Prétend le respect dû à la dénomination «Jeune Vallée d’Aoste», groupe d’action régionaliste formé pendant le régime fasciste et à la mémoire des pères de notre Autonomie, qui sont morts pour défendre cette Terre et qui n’ont rien à voir avec cette nouvelle fausse copie ; Constate que la campagne électorale pour les élections régionales de 2018 est déjà commencée pour les amis «Padani». La «naissance» de ce groupe avec le soutien d’un ancien Président de la Fondation Chanoux, nous amène à faire des réflexions : par exemple sur le fait que la «naissance» d’un nouveau groupe politique régionaliste se place à une année et demi des élections et que l’animateur de ce projet est un homme politique «homeless» qui cherche un abri. Demande au Comité pour le 70éme anniversaire de la Résistance de la libération et de l’Autonomie de la Vallée d’Aoste, à la Fondation Chanoux, au Centre d’études Abbé Trèves, à l’Institut de la Résistance, à l’ANPI, à toutes les associations culturelles Valdôtaines, à la population Valdôtaine tout entière, au-delà des couleurs politiques, de défendre ensemble le nom et le souvenir de la «Jeune Vallée d’Aoste», qui a été un des piliers de notre histoire et notre Autonomie. Promet de défendre bec et ongles la mémoire et le travail accompli par la «Jeune Vallée d’Aoste» et de ne jamais laisser que ce nom soit piétiné par un mouvement de tendance extrémiste que déjà Trèves, Chanoux et leurs compagnons ont combattu dans le passé. Réplique aux jeunes de la «Lega» que ce n’est pas avec ce maquillage politique et historique irrespectueux de l’histoire Valdôtaine, qu’ils cacheront leur vraie nature. Ils sont et ils resteront les «Giovani Padani». Pourquoi veulent‐ils cacher et renier leur nature? Aoste,le 11 novembre 2016

LUNDI 26 septembre 2016

11:24 La Jeunesse Valdôtaine a célébré son 70e anniversaire, entre avenir et histoire La Jeunesse Valdôtaine a célébré son 70e anniversaire, entre avenir et histoire Grand succès, samedi dernier, 24 septembre, pour le Congrès de la Jeunesse Valdôtaine par lequel a été célébré le soixante-dixième anniversaire de notre Mouvement juvénile. Les travaux, s’étant déroulés dans la salle des conférences de "SkyWay” Mont-Blanc, au Pavillon du Mont Fréty, ont été partagés en deux moments: lors du premier, les autorités présentes ont tenu leurs allocutions et une vidéo, sur l’histoire de la Jeunesse et sur les personnages ayant caractérisé son chemin dans le temps, a été proposée. Tous les anciens "Animateur principal”, qui ont caractérisé différentes "époques” du Mouvement, ont été invités à la cérémonie et à chacun a été remis un parchemin. Dans la deuxième partie de la matinée, par contre, s’est déroulée la "Rencontre juvénile des minorités d’Europe”, qui était axée sur le débat et la confrontation avec d’autres Mouvement de jeunes valdôtains et d’hors notre région. A cette occasion, le débat a été alimenté par les "Giovani Padani”, "Giovani Democratici”, "Giovani di Stella Alpina” et "Pays d’Aoste Souverain”, pour ce qui est de la Vallée, tandis que les représentants d’autres minorités ont été "Occitania”, "Belluno Autonomia Regione Dolomiti”, Jura, "Patt (Partito Autonomista Trentino Tirolese”, "Junge Generation in der SVP”, "Ligue Savoisienne”, "Esquerra Republicana Catalana” et "Partito Sardo d’Azione”. Lors de cette deuxième phase de la matinée a également pris la parole l’ancien parlementaire européen et président du Gouvernement, Luciano Caveri. Au total, plus de 160 participants ont comblé la salle du Pavillon et la discussion a continué informellement et en amitié dans l’après-midi à Punta Helbronner, où les jeunes ont monté après le dîner ensemble. Grande la satisfaction du président Alexandre Bertolin, qui lance un appel à la jeunesse: "ça suffit avec les partages et les mécontentements. Si nous voulons sauvegarder notre région, nous devons travailler ensemble, tous les jeunes valdôtains unis dans la défense de notre Autonomie, en collaborant avec les réalités autonomistes telles la notre. Aujourd’hui, du toit d’Europe, nous avons lancé un signal important pour notre avenir”. Au terme de la journée, une ébauche de document a été présentée aux représentants des "peuples frères”, qui dans les prochains jours le soumettront aux respectifs mouvements, pour l’approbation. Par cette action, la Jeunesse se pose en tant que chef-de-rang pour une collaboration entre mouvements autonomistes et minorités linguistiques et culturelles d’Europe.

LUNDI 23 mai 2016

17:30 Succès pour la « Fête de Printemps » de la Jeunesse Valdôtaine Succès pour la « Fête de Printemps » de la Jeunesse Valdôtaine La « Fête de Printemps » est un rendez-vous traditionnel pour la Jeunesse Valdôtaine, une occasion où les jeunes qui participent partagent un moment en amitié et compagnie, mais en ayant également l’opportunité de parler de politique et de thèmes d’actualité. Cette année ce rendez-vous s’est déroulé samedi 21 mai dernier, au restaurant « Dinus » d’Arnad. La formule choisie était celle d’un « Apericena », de façon à rendre encore plus « simple » l’ambiance. Satisfaisante l’adhésion des jeunes : quelques 65 participants ont contribué à la bonne réussite de la soirée. Un nombre encore plus intéressant, si l’on pense aux considérations – qu’on entend toujours plus – de désaffection et d’éloignement des jeunes générations de la politique et des organisations qu’y se relatent. Des initiatives telles la « Fête de Printemps » démontrent, heureusement, une autre réalité, au moins dans le milieu juvénile valdôtain. La soirée a été rendue encore plus gaie par l’entretien musical assuré par des participants, qui – avec leurs instruments – ont improvisé quelques morceaux de notre belle tradition musicale, en rendant encore plus « spéciale » la fête. Un bilan tout à fait positif, donc, pour l’animateur principal Alexandre Bertolin, qui – avec son Comité – poursuit avec détermination le but de rassembler les jeunes de notre région partageant un idéal valdôtain.

LUNDI 18 janvier 2016

11:33 Jeunesse Valdôtaine: renouvellement des charges Jeunesse Valdôtaine: renouvellement des charges Samedi 16 janvier 2016, à la salle de la bibliothèque de Saint-Christophe s'est réunie la première Assemblée Générale de la Jeunesse Valdôtaine de l'année, à l'occasion de laquelle les jeunes étaient appelés à renouveler la charge de l'Animateur Principal et du Comité de Coordination. Michel Savin, Animateur sortant, n'a plus présenté sa candidature étant donné qu'il a réjoint la limite d'âge pour être membre de la JV. Le Comité sortant a proposé la candidature de Alexandre Bertolin. Pas d'autres candidatures ont été présentées. A été, donc, élu à la charge d'Animateur Principal, à l'unanimité, Alexandre Bertolin. Le nouveau Comité est composé par: Edoardo Mezzaro Trésorier; Andrea Matteri Secretaire; Alain Clusaz; Richard Zublena; Simone Roveyaz; Martine Peretto; Petroz Davide; Osio Gabriele; Joel Farcoz (membre de droit). Responsable des rapports internationaux: Elizabeth Pastoret et Ingrid Vuillermin, aidées par Stefano Crétier.

JEUDI 10 décembre 2015

10:47 Fête de Noël de la Jeunesse Valdôtaine Fête de Noël de la Jeunesse Valdôtaine La Jeunesse a le plaisir de t'inviter à sa FETE DE NOEL qui se tiendra le Samedi 19 décembre 2015, à Champoluc PROGRAMME 19h30 - Rencontre au départ de la Funiculaire - Localité Frachey (Ayas) 19h45 - Montée avec la Funiculaire au Restaurant "Du Soleil" - pistes du Monterosa Ski - Loc. Ciarcierio 20h30 - Dîner 23h30 - Descente avec la Funiculaire; 00h00 - Soirée au Disco-pub "PACHAMAMA" - 50, route Ramey - Champoluc PRIX A - 27 euros (dîner, montée/descente des pistes de ski avec la funiculaire , petit gadget, 1 cocktail au Pachamama) B - 35 euros (dépôt caution de 15 euros pour le bus) (dîner, montée/descente des pistes de ski avec la funiculaire, petit gadget, 1 cocktail au Pachamama, bus qui partent de Arvier et de Pont-Saint-Martin et arrivent à Ayas) Pour infos et réservations d'ici le 14 décembre, dernier délai MICHEL 3386307362 EDOARDO 3452201191 MARTINE 3404153969 et tous les autres membres du Comité JV

LUNDI 30 novembre 2015

09:00 Auguste Valleise, le géomètre valdôtain Auguste Valleise, le géomètre valdôtain Lundi 23 Novembre 2015 le Géomètre Augusto Valleise nous à quitté à l'âge de 102 ans..Un homme d’une force incroyable qui a dédié toute sa vie à la cause Valdôtaine, à son travail et à sa Paroisse. À travers sa personne on a assisté à la naissance des premiers groupes de Partisans dans la Basse Vallée et grâce à son travail et son amitié avec Emile Chanoux, à Arnad et dans les autres Pays, beaucoup de jeunes ont pu participer activement à la résistance en commençant à bâtir la Vallée d’Aoste que nous connaissons. Auguste a été une figure de première importance dans le panorama politique de Arnad. Conseiller régional pendant la première Législature du Conseil de la Vallée, il a été le fondateur de la section de l’UV du Pays, l'une des premières sections Unionistes de la Vallée.Si dans les années suivantes à Arnad les listes Unionistes ont remporté de nettes victoires on doit surtout remercier le Géomètre Valleise, qui a toujours instruit les jeunes et les moins jeunes à aimer et respecter notre terre et notre Autonomie. Je crois que, en tant que Unionistes, on aurais pu et on aurais dû utiliser de manière plus forte son expérience et son charisme, surtout pour transmettre aux jeunes les valeurs qui ont animé les vieux Valdôtains de l’époque ; son opinion et ses conseils auraient pu être précieux, et parfois ils auraient pu nous garantir des résultats meilleurs. La Jeunesse Valdôtaine, de son côté, à l'occasion du 70ème anniversaire de la naissance de l’UV, a voulu rendre fortement hommage à une personne telle que Auguste Valleise pour son travail envers le mouvement et envers la Vallée d’Aoste. Personnellement, lors de cette soirée j’ai eu l’occasion de regarder dans les yeux mes amis et tous les cotisés de la JV, et dans leurs regards j’ai vu une lumière qui brillait, une lumière qui représentait le respect, l’admiration pour une personne de 102 ans qui s’était dédiée avec toutes ses forces à son travail de Géomètre et à la sauvegarde des valeurs de notre Patrie. L’UV et la Vallée d’Aoste perdent non seulement un grand homme mais aussi un symbole de leur histoire et de leur passé. Un des derniers membres de la Jeune Vallée d’Aoste, cité par Chanoux dans ses écrits, Chanoux qui a manqué le rendez-vous avec le Géomètre le 18 mai 1944, le jour de sa mort. Une personne qui aussi dans les derniers moments de sa vie a su transmettre au nouvelles générations des valeurs importantes tels que la famille, la foi, l’importance du français et du patois, l’amour pour la Patrie. Toujours lucide, toujours respectueux, peu importait s’il parlait avec un garçons de 20 ans, un agriculteur, un président ou un notaire. Personnellement, je crois que cela a été un honneur de pouvoir vous connaître monsieur le Géomètre, j’espère que les jeunes Valdôtains de demain puissent tirer quelque chose de votre exemple, car la Vallée d’Aoste a besoin de personnes comme vous. Bon Voyage « Là-haut là-haut au moins il y avait l’air pur. Là-haut il y avait la liberté, de là-haut ils pouvaient contempler leur Vallée d’Aoste tant aimée sans falloir discerner tout le mal qu’on y faisait » Emile Chanoux Alexandre Bertolin
2 X mille

Vie de l'Union2 Décembre 2019 - 11:42

Motion Finale Motion Finale Le Congrès de l’Union Valdôtaine, réuni à Gressan Samedi 30 Novembre 2019, Ayant pris acte de la difficulté de poursuivre un parcours fédératif avec les autres forces autonomistes régionales ; En constatant que le parcours des autonomistes Valdôtains, même si pas univoque, doit être tout de même convergeant dans les objectifs. Ayant constaté la nécessité absolue de redonner des points de repère crédibles pour l’électorat autonomiste, qui représente toujours la grande majorité des valdôtains, qui en dépit de références fortes sera ensorcelé par la dérive populiste. Ayant constaté la nécessité de renouveler et renforcer l’esprit unioniste et relancer une activité vivace et un esprit proactif, afin de remettre les Unionistes et les Valdôtains au centre de l’activité politique, en particulier en visant à une participation active des inscrits et des sympathisants sur les thèmes généraux de la politique et de la vie des Valdôtains, tel que santé, système de protection sociale, agriculture, commerce, tourisme, environnement, instruction, travail, etc. Rappelant que pour l’Union Valdôtaine les Communes restent le pilier central du fédéralisme global invoqué par le premier article de nos Statuts. ------------------------------- Engage le Président, le Comité Fédéral, le Conseil Fédéral, toutes les sections et les élus à tout niveau à un effort extraordinaire pour le 2020, pour relancer l’Union Valdôtaine dans le futur, et pour un réel renouvellement des méthodes et des contenus de l’activité politique. L’Union Valdôtaine, reste le Mouvement faisant référence dans le monde autonomiste Valdôtain, et reste au centre de tout l’échiquier politique de notre région, mais un nouvel élan s’avère nécessaire. Engage le Comité Fédéral à nommer une commission, dans le plus bref délai, pour élaborer une mise à jour de nos Statuts, évidemment sans ébranler de nulle façon les articles identitaires et fondants de notre Mouvement, mais dans le but d’arriver d’ici le printemps prochain à un Congrès pour approuver les modifications proposées par la commission, qui puissent permettre un processus de partage et de discussion avec la base unioniste, sur le sillon de notre histoire de travail avec les sections, mais surtout autour de thèmes spécifiques, objet d’intérêt de la population Valdôtaine et, par conséquence naturelle, de la politique. Une nouvelle forme de participation active s’impose pour rapprocher les Valdôtains de la politique et de l’Union Valdôtaine. Engage tous les adhérents et les sympathisants à travailler avec conviction, jour après jour, pour expliquer le renouvelé esprit identitaire de l’Union Valdôtaine, afin de reconquérir la confiance de tous ceux qui se sont éloignés de notre famille, mais qui en partagent toujours les idéaux et les objectifs. Engage les élus et les organes du Mouvement à remettre les pendules à l’heure. Dans la politique régionale le Mouvement doit reprendre la centralité de la gestion politique, de concert avec le groupe des élus, mais en accordant toujours la priorité absolue à l’épanouissement du parcours de valorisation de l’identité de l’Union Valdôtaine en dépit de médiations forcées. Engage les organes du Mouvement à un parcours rigoureux dans la construction des listes des candidats à tout niveau, l’histoire politique et personnelle des candidats doit être le seul aspect à analyser, en dépit de la capacité présumée de « porter des voix ». Engage toutes les sections, en vue des élections municipales de 2020, à évaluer avec attention les alliances à aborder, sans vouloir donner des indications forcées, le Congrès demande de retenir préférables des accords qui concernent des mouvements autonomistes et à éviter des accords avec les forces nationalistes ou populistes. Engage le Comité fédéral à présenter aux sections et au Conseil Fédéral une ébauche de code éthique à discuter, pour donner des règles pour les nouvelles cotisations et les candidatures. Engage le Président et le Comité Fédéral à défendre, dans toutes les instances appropriées, le nom et l’histoire de l’Union Valdôtaine, de tous ceux qui maladroitement utiliseront de façon inopportunes le nom de notre Mouvement, afin que personne ne puisse entraver le parcours de reconstruction de l’image de l’Union Valdôtaine.

agenda

twitter

vidéos

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071

Jeunesse19 Juin 2018 - 14:04

Communiqué de Presse

La Jeunesse Valdôtaine

PREND ACTE des résultats des élections régionales du 20 mai dernier, qui ont conduit l’UV à une victoire à la Phyrrus, ayant perdu la moitié des voix par rapport à 2013, tout en restant le premier parti.

S’ÉTONNE face aux déclarations de M.me Rini, qui, quatrième élue dans la liste de l’Union Valdôtaine, vient d’exprimer sa volonté de quitter le Mouvement.

SOULIGNE que ce comportement n’est pas respectueux de l’engagement pris avec les électeurs il y a un mois.

CONSTATE que, si le mandat impératif demeure nul, ces changements de parti continuels, qui caractérisent la politique à tout niveau, sont moralement injustifiables et ne font qu’augmenter la haine pour la politique qui caractérise déjà nombre de citoyens.

SOULIGNE que les électeurs qui ont donné confiance à M.me Rini ont voté la liste de l’Union Valdôtaine , sûrs, hélas, que les élus n’auraient pas changé de parti, vu l’engagement moral pris par tous les candidats de la liste UV.

OBSERVE que la sortie de M.me Rini du Mouvement arrive seulement au début du troisième mandat consécutif, très probablement pour se sauver de l’interdiction du quatrième mandat, prévue par les Statuts de l’UV.

PRÉSENTE la candidature de M.me Rini pour le Guinness des Records, catégorie : «Changement de parti avant la première séance d’une Assemblée législative »

REMARQUE que la Lega-Salvini Premier, qui à Rome a inséré à l’intérieur du « Contratto di Governo » ce qui suit : "Occorre introdurre forme di vincolo di mandato per i parlamentari, per contrastare il sempre crescente fenomeno del trasformismo. Del resto, altri ordinamenti, anche europei, contengono previsioni volte a impedire le defezioni e a far sì che i gruppi parlamentari siano sempre espressione di forze politiche presentatesi dinanzi agli elettori”, au niveau régional se dit prête à créer un gouvernement grâce à l’apport déterminant d’une "trasformista”.

SOUHAITE bonne chance à la coalition qui vient de naître, en espérant qu’elle puisse sauvegarder l’autonomie et donner des réponses au Peuple Valdôtain, sans qu’elle devienne un Gouvernement style « Prodi II », concentré seulement sur les vétos internes et sur le partage des places de pouvoir.

RAPPELLE à M.me Rini que, si elle désire vraiment le changement à l’intérieur de l’UV, elle sera la bienvenue pour travailler avec tous ceux qui (JV comprise) croient qu’à travers un dialogue réel et une confrontation sincère on puisse finalement révolutionner le Mouvement.