Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 26 mai 2017 - 10:05

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Nouvelles Mouvement Jeunesse Valdôtaine

Jeunesse14 Mars 2017 - 08:30

La Jeunesse Valdôtaine en Assemblée: nouveau Comité et prise de position sur les faits du Conseil de la Vallée

imprimerpartager

La Jeunesse Valdôtaine a vécu un rendez-vous remarquable dans les derniers jours. Nos jeunes se sont réunis en assemblée générale, à Saint-Christophe, samedi 11 mars dernier. A cette occasion, ils ont pourvu à l’élection du Comité de direction de leur organisation.

A la charge de Président a été confirmé Alexandre Bertolin, tandis que Vice-président est Richard Zublena et Secrétaire Gabriele Osio. Les conseillers membres du Comité sont Nathalie Cabraz, Davide Carradore, Marco Carrel, Etienne Merlet, Davide Petroz et Elena Ponzetti. Le Comité se complète par Joël Farcoz, chef-de-groupe de l’UV au Conseil de la Vallée, en tant que membre de droit.

L’Assemblée de la Jeunesse a également pris position sur la situation s’étant vérifiée au Conseil de la Vallée, par un communiqué par lequel notre mouvement juvénile « condamne fermement le ‘coup d’Etat’ ayant eu lieu » le 10 mars dernier et souligne « l’embarras des jeunes Valdotains face à ce jeu de pouvoir qui a comme seul but l’exclusion de l’UV du Gouvernement ».

La Jeunesse « abhorre la manœuvre mise en place par le Président du Conseil régional, qui, abandonnant son impartialité, a plié à la volonté d’une partie du Conseil les lois et les règlements ». De plus, nos jeunes prennent acte « que la nouvelle ‘majorité’ ne tient pas en compte la volonté de l’électorat exprimée en 2013, étant composée seulement par peu de Conseillers appartenant aux listes ayant gagné les derniers élections ».

La JV insiste également « sur le fait que la nouvelle ‘majorité’ est composée par nombre de Conseilles qui, ayant changé de groupe, ont trahi le corps électoral », en plus de blâmer « la présence dans la nouvelle ‘majorité’ de Conseillers condamnés pour financement illégal des partis politiques, qui démontrent avec ce passage toute leur incohérence ».

En conclusion, la Jeunesse Valdôtaine s’inquiète « pour l’instabilité de la nouvelle ‘majorité’, qui pour exister doit se baser sur le vote déterminant d’un ‘grillino’ et sur d’autres votes douteux » et réaffirme « la valeur de l’engagement de la JV et des jeunes en général, déterminés à faire cesser, à l’avenir, cette façon irresponsable de faire politique ».

imprimerpartager

MouvementJeunesse

VENDREDI 11 novembre 2016

11:06 Communiqué de Presse Communiqué de Presse La Jeunesse Valdôtaine Ayant appris la «naissance» du parti politique juvénile «Jeune Vallée d’Aoste», créé par le «movimento giovani padani»; Exprime toute sa satisfaction pour le fait que aussi la Lega Nord, après plus de 25 ans de politique fondée sur l’idée des « macro-régions » et une série de propositions de loi visant à effacer notre région, a commencé à s’intéresser à l’Autonomie de la Vallée d’Aoste. Rappelle , cependant, que, puisque la véritable «Jeune Vallée d’Aoste» de l’abbé Trèves et d’Émile Chanoux avait le but de lutter contre le fascisme pour défendre cette Petite Patrie, nous nous demandons comment un parti d’extrême droite, qui a désormais abandonné toute liaison avec les idéaux fédéralistes, allié avec les principaux mouvements neo-fascistes d’Italie et d’Europe, peut seulement penser de pouvoir utiliser le nom de la «Jeune Vallée d’Aoste» ; Prétend le respect dû à la dénomination «Jeune Vallée d’Aoste», groupe d’action régionaliste formé pendant le régime fasciste et à la mémoire des pères de notre Autonomie, qui sont morts pour défendre cette Terre et qui n’ont rien à voir avec cette nouvelle fausse copie ; Constate que la campagne électorale pour les élections régionales de 2018 est déjà commencée pour les amis «Padani». La «naissance» de ce groupe avec le soutien d’un ancien Président de la Fondation Chanoux, nous amène à faire des réflexions : par exemple sur le fait que la «naissance» d’un nouveau groupe politique régionaliste se place à une année et demi des élections et que l’animateur de ce projet est un homme politique «homeless» qui cherche un abri. Demande au Comité pour le 70éme anniversaire de la Résistance de la libération et de l’Autonomie de la Vallée d’Aoste, à la Fondation Chanoux, au Centre d’études Abbé Trèves, à l’Institut de la Résistance, à l’ANPI, à toutes les associations culturelles Valdôtaines, à la population Valdôtaine tout entière, au-delà des couleurs politiques, de défendre ensemble le nom et le souvenir de la «Jeune Vallée d’Aoste», qui a été un des piliers de notre histoire et notre Autonomie. Promet de défendre bec et ongles la mémoire et le travail accompli par la «Jeune Vallée d’Aoste» et de ne jamais laisser que ce nom soit piétiné par un mouvement de tendance extrémiste que déjà Trèves, Chanoux et leurs compagnons ont combattu dans le passé. Réplique aux jeunes de la «Lega» que ce n’est pas avec ce maquillage politique et historique irrespectueux de l’histoire Valdôtaine, qu’ils cacheront leur vraie nature. Ils sont et ils resteront les «Giovani Padani». Pourquoi veulent‐ils cacher et renier leur nature? Aoste,le 11 novembre 2016

LUNDI 26 septembre 2016

11:24 La Jeunesse Valdôtaine a célébré son 70e anniversaire, entre avenir et histoire La Jeunesse Valdôtaine a célébré son 70e anniversaire, entre avenir et histoire Grand succès, samedi dernier, 24 septembre, pour le Congrès de la Jeunesse Valdôtaine par lequel a été célébré le soixante-dixième anniversaire de notre Mouvement juvénile. Les travaux, s’étant déroulés dans la salle des conférences de "SkyWay” Mont-Blanc, au Pavillon du Mont Fréty, ont été partagés en deux moments: lors du premier, les autorités présentes ont tenu leurs allocutions et une vidéo, sur l’histoire de la Jeunesse et sur les personnages ayant caractérisé son chemin dans le temps, a été proposée. Tous les anciens "Animateur principal”, qui ont caractérisé différentes "époques” du Mouvement, ont été invités à la cérémonie et à chacun a été remis un parchemin. Dans la deuxième partie de la matinée, par contre, s’est déroulée la "Rencontre juvénile des minorités d’Europe”, qui était axée sur le débat et la confrontation avec d’autres Mouvement de jeunes valdôtains et d’hors notre région. A cette occasion, le débat a été alimenté par les "Giovani Padani”, "Giovani Democratici”, "Giovani di Stella Alpina” et "Pays d’Aoste Souverain”, pour ce qui est de la Vallée, tandis que les représentants d’autres minorités ont été "Occitania”, "Belluno Autonomia Regione Dolomiti”, Jura, "Patt (Partito Autonomista Trentino Tirolese”, "Junge Generation in der SVP”, "Ligue Savoisienne”, "Esquerra Republicana Catalana” et "Partito Sardo d’Azione”. Lors de cette deuxième phase de la matinée a également pris la parole l’ancien parlementaire européen et président du Gouvernement, Luciano Caveri. Au total, plus de 160 participants ont comblé la salle du Pavillon et la discussion a continué informellement et en amitié dans l’après-midi à Punta Helbronner, où les jeunes ont monté après le dîner ensemble. Grande la satisfaction du président Alexandre Bertolin, qui lance un appel à la jeunesse: "ça suffit avec les partages et les mécontentements. Si nous voulons sauvegarder notre région, nous devons travailler ensemble, tous les jeunes valdôtains unis dans la défense de notre Autonomie, en collaborant avec les réalités autonomistes telles la notre. Aujourd’hui, du toit d’Europe, nous avons lancé un signal important pour notre avenir”. Au terme de la journée, une ébauche de document a été présentée aux représentants des "peuples frères”, qui dans les prochains jours le soumettront aux respectifs mouvements, pour l’approbation. Par cette action, la Jeunesse se pose en tant que chef-de-rang pour une collaboration entre mouvements autonomistes et minorités linguistiques et culturelles d’Europe.

LUNDI 23 mai 2016

17:30 Succès pour la « Fête de Printemps » de la Jeunesse Valdôtaine Succès pour la « Fête de Printemps » de la Jeunesse Valdôtaine La « Fête de Printemps » est un rendez-vous traditionnel pour la Jeunesse Valdôtaine, une occasion où les jeunes qui participent partagent un moment en amitié et compagnie, mais en ayant également l’opportunité de parler de politique et de thèmes d’actualité. Cette année ce rendez-vous s’est déroulé samedi 21 mai dernier, au restaurant « Dinus » d’Arnad. La formule choisie était celle d’un « Apericena », de façon à rendre encore plus « simple » l’ambiance. Satisfaisante l’adhésion des jeunes : quelques 65 participants ont contribué à la bonne réussite de la soirée. Un nombre encore plus intéressant, si l’on pense aux considérations – qu’on entend toujours plus – de désaffection et d’éloignement des jeunes générations de la politique et des organisations qu’y se relatent. Des initiatives telles la « Fête de Printemps » démontrent, heureusement, une autre réalité, au moins dans le milieu juvénile valdôtain. La soirée a été rendue encore plus gaie par l’entretien musical assuré par des participants, qui – avec leurs instruments – ont improvisé quelques morceaux de notre belle tradition musicale, en rendant encore plus « spéciale » la fête. Un bilan tout à fait positif, donc, pour l’animateur principal Alexandre Bertolin, qui – avec son Comité – poursuit avec détermination le but de rassembler les jeunes de notre région partageant un idéal valdôtain.

LUNDI 18 janvier 2016

11:33 Jeunesse Valdôtaine: renouvellement des charges Jeunesse Valdôtaine: renouvellement des charges Samedi 16 janvier 2016, à la salle de la bibliothèque de Saint-Christophe s'est réunie la première Assemblée Générale de la Jeunesse Valdôtaine de l'année, à l'occasion de laquelle les jeunes étaient appelés à renouveler la charge de l'Animateur Principal et du Comité de Coordination. Michel Savin, Animateur sortant, n'a plus présenté sa candidature étant donné qu'il a réjoint la limite d'âge pour être membre de la JV. Le Comité sortant a proposé la candidature de Alexandre Bertolin. Pas d'autres candidatures ont été présentées. A été, donc, élu à la charge d'Animateur Principal, à l'unanimité, Alexandre Bertolin. Le nouveau Comité est composé par: Edoardo Mezzaro Trésorier; Andrea Matteri Secretaire; Alain Clusaz; Richard Zublena; Simone Roveyaz; Martine Peretto; Petroz Davide; Osio Gabriele; Joel Farcoz (membre de droit). Responsable des rapports internationaux: Elizabeth Pastoret et Ingrid Vuillermin, aidées par Stefano Crétier.

JEUDI 10 décembre 2015

10:47 Fête de Noël de la Jeunesse Valdôtaine Fête de Noël de la Jeunesse Valdôtaine La Jeunesse a le plaisir de t'inviter à sa FETE DE NOEL qui se tiendra le Samedi 19 décembre 2015, à Champoluc PROGRAMME 19h30 - Rencontre au départ de la Funiculaire - Localité Frachey (Ayas) 19h45 - Montée avec la Funiculaire au Restaurant "Du Soleil" - pistes du Monterosa Ski - Loc. Ciarcierio 20h30 - Dîner 23h30 - Descente avec la Funiculaire; 00h00 - Soirée au Disco-pub "PACHAMAMA" - 50, route Ramey - Champoluc PRIX A - 27 euros (dîner, montée/descente des pistes de ski avec la funiculaire , petit gadget, 1 cocktail au Pachamama) B - 35 euros (dépôt caution de 15 euros pour le bus) (dîner, montée/descente des pistes de ski avec la funiculaire, petit gadget, 1 cocktail au Pachamama, bus qui partent de Arvier et de Pont-Saint-Martin et arrivent à Ayas) Pour infos et réservations d'ici le 14 décembre, dernier délai MICHEL 3386307362 EDOARDO 3452201191 MARTINE 3404153969 et tous les autres membres du Comité JV

LUNDI 30 novembre 2015

09:00 Auguste Valleise, le géomètre valdôtain Auguste Valleise, le géomètre valdôtain Lundi 23 Novembre 2015 le Géomètre Augusto Valleise nous à quitté à l'âge de 102 ans..Un homme d’une force incroyable qui a dédié toute sa vie à la cause Valdôtaine, à son travail et à sa Paroisse. À travers sa personne on a assisté à la naissance des premiers groupes de Partisans dans la Basse Vallée et grâce à son travail et son amitié avec Emile Chanoux, à Arnad et dans les autres Pays, beaucoup de jeunes ont pu participer activement à la résistance en commençant à bâtir la Vallée d’Aoste que nous connaissons. Auguste a été une figure de première importance dans le panorama politique de Arnad. Conseiller régional pendant la première Législature du Conseil de la Vallée, il a été le fondateur de la section de l’UV du Pays, l'une des premières sections Unionistes de la Vallée.Si dans les années suivantes à Arnad les listes Unionistes ont remporté de nettes victoires on doit surtout remercier le Géomètre Valleise, qui a toujours instruit les jeunes et les moins jeunes à aimer et respecter notre terre et notre Autonomie. Je crois que, en tant que Unionistes, on aurais pu et on aurais dû utiliser de manière plus forte son expérience et son charisme, surtout pour transmettre aux jeunes les valeurs qui ont animé les vieux Valdôtains de l’époque ; son opinion et ses conseils auraient pu être précieux, et parfois ils auraient pu nous garantir des résultats meilleurs. La Jeunesse Valdôtaine, de son côté, à l'occasion du 70ème anniversaire de la naissance de l’UV, a voulu rendre fortement hommage à une personne telle que Auguste Valleise pour son travail envers le mouvement et envers la Vallée d’Aoste. Personnellement, lors de cette soirée j’ai eu l’occasion de regarder dans les yeux mes amis et tous les cotisés de la JV, et dans leurs regards j’ai vu une lumière qui brillait, une lumière qui représentait le respect, l’admiration pour une personne de 102 ans qui s’était dédiée avec toutes ses forces à son travail de Géomètre et à la sauvegarde des valeurs de notre Patrie. L’UV et la Vallée d’Aoste perdent non seulement un grand homme mais aussi un symbole de leur histoire et de leur passé. Un des derniers membres de la Jeune Vallée d’Aoste, cité par Chanoux dans ses écrits, Chanoux qui a manqué le rendez-vous avec le Géomètre le 18 mai 1944, le jour de sa mort. Une personne qui aussi dans les derniers moments de sa vie a su transmettre au nouvelles générations des valeurs importantes tels que la famille, la foi, l’importance du français et du patois, l’amour pour la Patrie. Toujours lucide, toujours respectueux, peu importait s’il parlait avec un garçons de 20 ans, un agriculteur, un président ou un notaire. Personnellement, je crois que cela a été un honneur de pouvoir vous connaître monsieur le Géomètre, j’espère que les jeunes Valdôtains de demain puissent tirer quelque chose de votre exemple, car la Vallée d’Aoste a besoin de personnes comme vous. Bon Voyage « Là-haut là-haut au moins il y avait l’air pur. Là-haut il y avait la liberté, de là-haut ils pouvaient contempler leur Vallée d’Aoste tant aimée sans falloir discerner tout le mal qu’on y faisait » Emile Chanoux Alexandre Bertolin

MARDI 3 novembre 2015

09:58 La Jeunesse au congrès des Jeunes du PATT La Jeunesse au congrès des Jeunes du PATT Le samedi 31 octobre 2015 une délégation de la Jeunesse Valdotaine composé par l'Animateur Principal Michel Savin, Joel Farcoz, Alexandre Bertolin et Richard Zublena, a participé au Congrès des jeunes autonomistes du PATT (Partito Autonomista Trentino Tirolese), qui s'est déroulé à Levico Terme (TN). Le Congrès était convoqué pour le renouvellement de l'organe directif des jeunes. Au sein du congrès ont pris la parole aussi le Président de la Province de Trento, Ugo Rossi, le Sénateur Panizza et le Président du PATT Walter Kaswalder.L'Animateur Principal de la Jeunesse Valdotaine, lors de son discours au Congrès, a souligné l'importance d'un lien croissant entre nos régions, afin de travailler ensemble pour la sauvegarde et le développement de nos autonomies des alpes. Le Congrès a confirmé Simone Marchiori à la charge de Secrétaire Politique et a élu Président Christian Bertolla.

VENDREDI 9 octobre 2015

17:02 Communiqué de Presse Communiqué de Presse La Jeunesse Valdôtaine ayant appris de la discussion au Sénat de l’ordre du jour proposé per le Sénateur Ranucci sur la nécessité de réduire les régions à un nombre maximum de 10; ayant constaté que le gouvernement a accepté l’ordre du jour en proposant exclusivement de ne pas indiquer le nombre maximum, vu que le projet parle d’un nombre de 12 avec le clair but de fondre les plus petites ; exprime toute son indignation et sa contrariété en dénonçant d’un côté le blitz avec lequel dans la discussion et approbation de la réforme constitutionnelle puisse être présenté un ordre du jour de ce genre, de l’autre la totale opposition pour le contenu qui vise à détruire les particularités et la possibilité pour les sociétés les plus petites de se administrer, en démontrant encore une fois la volonté centralisatrice d’un état en forte difficulté identitaire. En tant que jeunes valdôtains nous ne sommes plus disposés à accepter ces attaques faces à notre région, attaques qui ont comme but principal celui d’effacer notre particularisme et notre peuple. La Jeunesse Valdôtaine s’opposera, avec toutes ses forces, à cette proposition et nous invitons le Sénateur Ranucci à réfléchir sur cette proposition et à s’occuper des vrais problèmes du Pays, comme le travail et l’occupation. En outre nous conseillons au Sénateur d’étudier un petit peu l’histoire italienne et surtout Valdôtaine pour mieux comprendre les bases de notre Autonomie et de nos confins. C’est honteux de recevoir de la part d’un Sénateur de la République Italienne une position de ce genre. La JV espère que cet événement sera l’occasion pour réunir dans une seule réponse toutes les forces autonomistes présentes sur le territoire. Seulement ensemble nous pourrions faire entendre notre voix de Valdôtains à cet Etat centralisateur qui est en train de nous tuer. Aoste, le 9 octobre 2015

VENDREDI 18 septembre 2015

10:57 19 septembre : conférence « Vallée d'Aoste et Union Valdôtaine 70 ans d'histoire » 19 septembre : conférence « Vallée d'Aoste et Union Valdôtaine 70 ans d'histoire » A l'occasion du 70ème anniversaire de la naissance de l'Union Valdôtaine, la Jeunesse Valdôtaine organise pour la soirée du 19 Septembre une conférence du titre: "Vallée d'Aoste et Union Valdôtaine 70 ans d'histoire". La conférence aura lieu à Arnad au Foyer des Associations Prieur Donato Nouchy (tout près des écoles). À la soirée participeront le journaliste Giacomo Sado, l'historien Joseph-Gabriel Rivolin.Nous aurons aussi la présence, à travers des vidéo inédites de la RAI Vallée d'Aoste, de l'ancien conseiller régional de la première législature M. Vallaise Augusto.  
2 X mille

Vie de l'Union12 Mai 2017 - 12:29

A propos du recours au TAR… A propos du recours au TAR… Lors du Conseil fédéral réuni à Saint-Christophe hier soir, jeudi 12 mai, une des communications du président de l’Union Valdôtaine Ennio Pastoret a concerné le recours présenté au TAR, par notre groupe d’élus au Conseil de la Vallée, sur les actes administratifs de la séance de l’Assemblée du 10 mars dernier (et conséquents). A ce sujet, lors de la soirée se sont exprimés tant le chef de groupe UV au Conseil, Ego Perron (ayant remarqué une fois de plus que le "président du Conseil doit sauvegarder les droits de tous et il ne s’est pas porté ainsi, à cette occasion”), que le conseiller Augusto Rollandin (qui a défini "naturel le recours, vu que la même situation, dans deux jours a porté à deux conduites différentes” de la Présidence du Conseil). De suite vous trouvez la communication du président Pastoret. Le 20 mars 2017 l’UV avait porté plainte contre la décision de Président du Conseil de considérer valide la séance du Conseil du 10 mars 2017 en l’absence du nombre légal des Conseiller présents. Le sens du recours était celui de défendre le bien fondé de nos convictions puisque nous restons convaincu qu’il ne faut jamais renoncer à faire valoir ses droits. Mais, surtout, à la base du recours il y avait l’obligation d’exiger le respect des règles qui sont à la base de la vie, de l’histoire et de la démocratie de la VDA. La loi Severino, à laquelle a fait référence la Présidence du Conseil affirme « nel periodo di sospensione i soggetti sospesi, fatte salve le diverse specifiche regionali, non sono computati al fine della verifica del numero legale, né per la determinazione di qualsivoglia quorum o maggioranza qualificata.” Nous avons soutenu et nous soutenons, qu’en ce qui nous concernes, ces dispositions ne s’appliquent pas puisque l’art. 21 du Statut Spécial dit : "Le deliberazioni del Consiglio Valle non sono valide se non è presente la maggioranza dei suoi componenti e se non sono adottate a maggioranza dei presenti…..” La question est claire. Le Statut de la Vallée d’Aoste est une loi constitutionnelle et donc de rang supérieur au DLGS Severino qui ne peut pas modifier ou dépasser les lois constitutionnelles. Celle –ci, au de la des sentiments personnels ou d’opportunité, que quelqu’un cite inopportunément, est la véritable raison qui nous a obligé à faire recours. Pour l’UV il s’agissait de défendre un principe qui est irrévocable si on se veut autonomistes et si on prétend défendre le principe sur lequel se fonde notre Statut d’Autonomie. Oublier cela signifiera perdre notre mémoire et oublier toutes les luttes menées jusqu’à présent par ceux qui ont défendu dans le temps ce principes contre les tentatives centralisatrices. En considérant valide la séance du 10 mars la Présidence du Conseil a accompli un acte qui va au de la d’un simple abus. Il a soumis une disposition statutaire à une loi ordinaire violant un principe que notre Région a toujours défendu avec acharnement. Le Président Rosset, avant d’établir, dans les faits, que la loi Severino devait s’appliquer indépendamment des dispositions statutaires il aurait du se poser la question suivante : est-ce-que une loi ordinaire peut intervenir et dépasser une disposition constitutionnelle comme le Statut ? La réponse, simple et univoque, ne pouvait qu’être NON. Voilà donc qu’au de la de toutes les considérations sur les raisons et les torts, sur les opportunités ou les non opportunités l’UV a été obligée à porter recours. Elle ne l’a pas fait tout simplement pour empêcher à une autre majorité de s’installer, mais parce qu’elle avait le devoir de défendre un principe qui est à la base de son existence de Mouvement Autonomiste qui veut défendre l’Autonomie de notre Région. Or les aspects juridiques feront l’objet d’une évaluation et d’un jugement dans le mérite le 12 septembre. Cependant on ne peut pas passer sous silence le fait qu’il y a qui vient de se réjouir pour ce renvoi et par certaines affirmations du TAR. Il faut faire attention parce que celle que l’on considère une victoire porte en elle un venin mortel pour notre système d’autogouvernement. Il est intéressant d’observer comme à l’occasion du référendum du 4 décembre une large partie de soi-disant autonomiste avait invité à voter NON en portant comme prétexte la close de SUPREMATIE qui aurait porté à des chevauchement de nos compétences statutaires. Et voilà que ce danger si tant évoqué alors est devenu réel. La reforme a été boulée et elle n’a pas introduit la close de suprématie, mais les effets de la décision prise par la Présidence du Conseil, ont été exactement les mêmes, lorsque on a établi que la loi Severino avait SUPREMATIE sur les dispositions du Statut. Maintenant nous attendrons avec confiance l’avis du TAR. Mais en tout cas, pour nous, celle-ci est une question dont la gravité institutionnelle et juridique nous obligera à défendre et à porter jusqu’au but nos raisons. N’importe quels seront les temps et les énergies que nous y devrons mettre. Nous ne le ferons certainement pas avec un esprit de revanche, ni pour délégitimer quelqu’un, mais pour l’obligation que nous avons, depuis toujours, de défendre notre Pays et ses institutions, même, comme dans ce cas, ce sont elles mêmes qui s’infligent des blessures graves.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
siegecentral@unionvaldotaine.org
PI 80007410071

Jeunesse14 Mars 2017 - 08:30

La Jeunesse Valdôtaine en Assemblée: nouveau Comité et prise de position sur les faits du Conseil de la Vallée

La Jeunesse Valdôtaine a vécu un rendez-vous remarquable dans les derniers jours. Nos jeunes se sont réunis en assemblée générale, à Saint-Christophe, samedi 11 mars dernier. A cette occasion, ils ont pourvu à l’élection du Comité de direction de leur organisation.

A la charge de Président a été confirmé Alexandre Bertolin, tandis que Vice-président est Richard Zublena et Secrétaire Gabriele Osio. Les conseillers membres du Comité sont Nathalie Cabraz, Davide Carradore, Marco Carrel, Etienne Merlet, Davide Petroz et Elena Ponzetti. Le Comité se complète par Joël Farcoz, chef-de-groupe de l’UV au Conseil de la Vallée, en tant que membre de droit.

L’Assemblée de la Jeunesse a également pris position sur la situation s’étant vérifiée au Conseil de la Vallée, par un communiqué par lequel notre mouvement juvénile « condamne fermement le ‘coup d’Etat’ ayant eu lieu » le 10 mars dernier et souligne « l’embarras des jeunes Valdotains face à ce jeu de pouvoir qui a comme seul but l’exclusion de l’UV du Gouvernement ».

La Jeunesse « abhorre la manœuvre mise en place par le Président du Conseil régional, qui, abandonnant son impartialité, a plié à la volonté d’une partie du Conseil les lois et les règlements ». De plus, nos jeunes prennent acte « que la nouvelle ‘majorité’ ne tient pas en compte la volonté de l’électorat exprimée en 2013, étant composée seulement par peu de Conseillers appartenant aux listes ayant gagné les derniers élections ».

La JV insiste également « sur le fait que la nouvelle ‘majorité’ est composée par nombre de Conseilles qui, ayant changé de groupe, ont trahi le corps électoral », en plus de blâmer « la présence dans la nouvelle ‘majorité’ de Conseillers condamnés pour financement illégal des partis politiques, qui démontrent avec ce passage toute leur incohérence ».

En conclusion, la Jeunesse Valdôtaine s’inquiète « pour l’instabilité de la nouvelle ‘majorité’, qui pour exister doit se baser sur le vote déterminant d’un ‘grillino’ et sur d’autres votes douteux » et réaffirme « la valeur de l’engagement de la JV et des jeunes en général, déterminés à faire cesser, à l’avenir, cette façon irresponsable de faire politique ».