Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 21 avr 2017 - 10:44

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Nouvelles Actualités Tourisme

Tourisme23 Janvier 2017 - 13:02

La Vallée d’Aoste se fait "social" par la Foire de Saint-Ours

imprimerpartager

La Foire de Saint-Ours devient encore plus "social". L’assessorat du tourisme, avec l’Assessorat aux activités productives, a adhéré au projet de l’Enit "Twitter Plurale”, qui par le soutien du laboratoire social des régions, lance chaque semaine un territoire régional sur les différentes plateformes social media, en approfondissant des détails tels lieux, initiatives et manifestations. La Vallée d’Aoste sera la protagoniste de "Twitter Plurale” du 25 au 31 janvier prochain et a choisi de donner une particulière attention à la Foire de Saint-Ours.

Pendant cette semaine, le compte officiel Twitter @Italia sera géré directement par les référents "social team" d’une des régions italiennes, afin de raconter, valoriser et promouvoir son propre territoire à un public plus vaste.

"Dans le monde de la communication globale – affirme l’Assesseur au tourisme, Aurelio Marguerettaz – on a décidé d’investir dans la ‘web communication’, qui est devenue au fil des dernières années un point de repère, surtout dans le monde des jeunes. Dans ce contexte, la campagne social lancée par Enit, et que nous avons tout de suite partagé, permettra à notre région une visibilité différente, dans un monde en élargissement et au rappel constant. Nous aurons la possibilité de lancer par Twitter nos excellences et, tout particulièrement, les différents aspects liés à la millénaire Foire de Saint-Ours”.

Il s’agit de la première fois que l’Italie s’ouvre à une collaboration si forte dans la communication digitale pour enrichir le message de nouvelles voix, de nouveaux protagonistes, de nouvelles nuances, pour rendre la narration toujours plus proche à la merveilleuse, quant variée, identité italienne. Au cours de 2017, chaque territoire aura différentes opportunité de mettre en évidence des événements ou des simples sujets, de l’oeno-gastronomie à l’art, de la nature au lifestyle, du folklore à la vacance active, afin de valoriser librement la destination sans aucune limitation de la part de l’Enit.

imprimerpartager

ActualitésTourisme

JEUDI 8 décembre 2016

14:03 L’assesseur Marguerettaz renouvelle l’invitation à la FISI pour la Coupe du monde en Vallée d’Aoste L’assesseur Marguerettaz renouvelle l’invitation à la FISI pour la Coupe du monde en Vallée d’Aoste "La présence sur les pistes valdôtaines des meilleurs athlètes italiens marque un point d’orgueil et c’est au nom du domaine tout entier que je manifeste la disponibilité à des futures collaborations”. L’assesseur régional au Tourisme, Aurelio Marguerettaz, a ainsi répondu au président de la FISI, Flavio Roda, qui dans une lettre envoyée à la Région a remercié la Vallée d’Aoste pour "l’accueil que Courmayeur nous a consacré à l’occasion des entrainements des équipes nationales de ski alpin”. Presque une année après la Coupe du monde dames à La Thuile, la Fédération italienne des sports d’hiver et la Vallée d’Aoste ont poursuivi leur collaboration par l’organisation, sur les neiges du domaine du Mont Blanc, de la préparation des "azzurri”, en vue des compétitions, valables pour le titre mondial, en Val d’Isère. De la correspondance entre les deux parties, l’assesseur Marguerettaz et le président Roda, ressort le souhait de poursuivre synergies et collaborations. "On espère que l’accueil des entrainements à Courmayeur puisse être le prélude d’autres accords entre la Vallée d’Aoste et la FISI. - souligne l’assesseur Marguerettaz - Nous sommes donc en train de travailler afin qu’il puisse se réaliser aussi le retour de la Coupe du Monde messieurs de ski. A cet instant, nous pouvons dire que les pistes de tous les domaines sont prêtes, au mieux, pour accueillir les touristes et que les pistes valdôtaines peuvent représenter un merveilleux banc d’essai pour les athlètes et les champions du ski”.

MARDI 4 octobre 2016

12:21 La Vallée d’Aoste dans le guide officiel de la Via Francigena La Vallée d’Aoste dans le guide officiel de la "Via Francigena" Lors de sa dernière réunion, le Gouvernement valdotain a approuvé la participation de la Région Vallée d’Aoste au guide officiel réalisé par l’"Associazione Europea delle Vie Francigene”. La "Via Francigena”, l’itinéraire culturel du Conseil d’Europe qui relie Canterbury à Rome, dans le territoire valdôtain se développe sur cinq étapes, du Col du Grand-Saint-Bernard (point d’entrée en Italie) jusqu’à la limite de la région, aux alentours de Pont-Saint-Martin, avec un itinéraire piéton caractérisé par le n° 103 et une voirie cyclable qui adopte des solutions secondaires ou des tronçons cyclo-piétons spécifiques. "Le projet de réaliser ce guide s’insère dans les activités visant à valoriser les chemins spirituels dans l’année du Jubilée de la Misericorde lancé par Pape Francis. – affirme l’assesseur au tourisme, Aurelio Marguerettaz – Se poursuivent donc les activités visant à promouvoir le tronçon valdôtain de l’itinéraire de Sigéric en tant que produit touristique, dont le guide officiel représente un résultat significatif en termes de visibilité, à l’échelon national et, grâce à la version anglaise prévue pour la fin de cette année, international, mais surtout elle définit sans équivoques l’itinéraire officiel”. "Dans cette première édition du guide, tout comme dans les prochaines mises à jour, car celui-ci représente un aspect fondamental, – ajoute l’assesseur Marguerettaz – les structures hôtelières amies de la ‘Via Francigena’ qui ont adhéré à l’initiatives en offrant des services spécifiques pour ceux qui parcourent l’itinéraire. Et à l’occasion de l’assemblée générale de l’Association européenne des Vie Francigene, qu’en 2016 se tiendra en Vallée d’Aoste, les 11 et 12 novembre prochains auprès du Fort de Bard, l’Assessorat propose deux jours de rencontres au sujet de l’accueil et du tourisme le long du chemin”. L’itinéraire valdôtain se présente particulièrement intéressant, car il se développe au début dans un milieu typiquement de haute montagne, pour traverser ensuite la ville d’Aoste. Il se poursuit donc le long de la vallée centrale, avec un parcours qui alterne des routes carrossables secondaires aux pistes agricoles et aux sentiers à la valeur environnementale et paysagère élevée, notamment en raison des bourgs, églises et châteaux qu’on rencontre le long du parcours, en traversant Nus, Châtillon, Saint-Vincent, Verrès, Bard et Pont-Saint-Martin. Le guide "Via Francigena. 1000 km a piedi dal Gran San Bernardo a Roma”, éditée par Terre di Mezzo, illustre toute les étapes du chemin italien à travers Vallée d’Aoste, Piémont, Lombardie, Ligurie, Émilie-Romagne, Toscane et Latium. Le volume est en vente (online et dans les librairies) au prix de 18 euros. Davantage d’informations sur le site www.viefrancigene.org .

MERCREDI 21 septembre 2016

18:22 Skyway Mont Blanc: à octobre tarif réduit pour les résidents en Vallée d’Aoste Skyway Mont Blanc: à octobre tarif réduit pour les résidents en Vallée d’Aoste Le nouveau télésiège "Skyway” du Mont Blanc, au terme de la haute saison estivale, proposera pour le mois d’octobre, en accord avec le Gouvernement valdôtain, un tarif spécial de 25 euros dans les jours fériés et de 30 euros dans les fin de semaine (samedi et dimanche), au lieux du prix ordinaire de 48 euros, pour les résidents en Vallée d’Aoste. "Nous souhaitons offrir aux Valdôtains - explique l’assesseur au Tourisme, Aurelio Marguerettaz - la possibilité d’utiliser le télésiège à un prix abordable, en savourant une expérience unique, grâce à une excellence technologique de haut niveau, dans un contexte environnemental qui ne nécessite pas de présentations”. "Nous souhaitons donc - ajoute l’assesseur Marguerettaz - que tous les valdôtains aient la possibilité, par une visite à Skyway Mont Blanc, de saisir le rôle stratégique que, en tant que Gouvernement valdôtain, nous avons voulu confier au nouveau télésiège, qui représente un point d’orgueil de notre offre touristique, tant côté de son fonctionnement, que de la sécurité de l’installation”. "Par la conscience qu’ils développeront sur ces éléments - conclut Aurelio Marguerettaz - nous souhaitons donc que les Valdôtains qui exploiteront cette chance puissent se faire protagonistes de la promotion de notre territoire au sein de leurs réseaux de connaissances, de façon à créer une synergie vertueuse qui ne pourra que favoriser le tourisme au Val d’Aoste”. Le tarif réduit sera reconnu, du 1er au 31 octobre prochains, à tous ceux qui se présenteront aux caisses de la gare de départ à Pontal d’Entraves (route nationale 26, n° 48, à Courmayeur) avec un papier d’identité valable. Info Groupe UV Conseil

VENDREDI 16 septembre 2016

17:31 Tourisme de montagne et variante d’Etroubles discutés à Rome par le président Rollandin Tourisme de montagne et variante d’Etroubles discutés à Rome par le président Rollandin Le président du Gouvernement, Augusto Rollandin, a participé hier, jeudi 15 septembre, aux travaux de la conférence des Régions, à Rome. Parmi les différents sujets analysés, l’ébauche du plan de développement du tourisme 2017/2022, de la part du ministre Franceschini. « A ce sujet – a dit le président Rollandin – j’ai fait remarquer l’absence, dans le document, du tourisme de montagne et de ses spécificités, lorsque le tourisme rural était par contre inclus ». « Ma requête de l’insérer a été accueillie par la conférence unifiée – a ajouté Augusto Rollandin – et donc dans l’élaboration des différents projets au programme, le tourisme de montagne sera prévu, en considérant également le fait qu’on va démarrer avec l’eurorégion Eusalp, c’est-à-dire avec la partie relative à la valorisation de la montagne ». Lors de son transfert à Rome, le président Rollandin a également rencontré des dirigeants de l’Anas, afin de « solliciter une attention spécifique à la reprise des travaux du tunnel d’Etroubles », qui permettraient l’achèvement de la variante de la route nationale 27. En 2013, des éboulements conduisirent à l’évacuation de différentes familles d’un hameau de la commune. L’Anas a donc fait recours à des nouvelles méthodes de monitorage du terrain pour programmer à nouveau les travaux. « A présent, - a commenté le Président – les vérifications techniques ont été effectuées, afin de vérifier le nouveau projet. En tenant compte des difficultés de l’entreprise à laquelle a été confiée l’œuvre, on espère donc de pouvoir obtenir, dans un bref délai une solution ». Les temps de reprise, en tout cas, « sont liés à la fermeture du contentieux avec la société ‘Lauro’, qui ne continue pas les travaux ». Info Groupe UV Conseil

SAMEDI 27 août 2016

08:48 Une soirée de ski mondial à La Thuile Une soirée de ski mondial à La Thuile Une soirée pour raconter, par des vidéos et des témoignages, les coulisses des compétitions de la Coupe du monde de ski alpin qui, au mois de février dernier, se sont déroulées sur la piste "Franco Berthod” de La Thuile. Elle s’est déroulée mercredi dernier, 24 août, en présence de quelque 200 personnes, qui ont (re)vécu ensemble les moments sportifs riches en intensité qui ont émotionné les sportifs passionnés de la neige, en plus de représenter le retour du ski mondial en Vallée d’Aoste. Une soirée qui a été également riche en souvenirs, car deux des protagonistes de ces compétitions, à savoir Nadia Fanchini e Daniela Merighetti, étaient à La Thuile, dans la salle Arly. Federica Brignone, ayant sa maison à La Salle (donc tout à fait proche), est lointaine pour une période de vacances, mais elle n’a pas manqué de faire arriver aux organisateurs un message vidéo, fort sympa, comme il est dans le style habituel de cette athlète. Le "team” ayant travaillé à la réussite des compétitions était représenté par le Syndic de la commune, Mathieu Ferraris, par le président du Comité organisateur Marco Mosso, par l’assesseur régional au tourisme et sports Aurelio Marguerettaz, ainsi que par le président des remontées mécaniques du Petit-Saint-Bernard, Killy Martinet. Parmi les hôtes d’honneur de la soirée, le président de la FISI, Flavio Roda. Le rendez-vous avait été dénommé "La Coppa del Mondo di sci a La Thuile: il dietro le quinte della Kitzbühel italiana”, et tout comme il se passe dans la renommée station de ski autrichienne, trois cabines du télésiège DMC des remontées du Petit-Saint-Bernard ont été personnalisées avec l’image géante des gagnantes des trois compétitions accueillies par la Vallée d’Aoste, à savoir Lara Gut et Nadia Fanchini (descentes du 19 et 20 février) et Tina Weirather (Super G, 21 février). "On a demandé aux athlètes de choisir le numéro de la cabine à personnaliser - raconte le syndic Mathieu Ferraris - et la satisfaction de Nadia Fanchini lorsqu'on lui a présenté l’image qui accompagnera les skieurs du télésiège a été visible. Un beau moment d’une soirée réussite”. L’évent de La Thuile voulait également représenter le moment pour lancer le prochain rendez-vous avec le ski d’haut niveau en Vallée d’Aoste, qui se tiendra toujours sur la piste "Franco Berthod”, les 19 et 20 janvier prochains, avec une étape de la Coupe du monde de Telemark. "C’est la première fois qu’en Italie se déroule une compétition de cette spécialité - explique Killy Martinet - et pour nous il s’agit d’une opportunité pour rester actifs dans les circuits FISI et FIS”. Non seulement. "Le Telemark a une tradition importante - ajoute Martinet - dans des Pays, tels ceux de l’aire Scandinave, qui pour nous représentent des marchés tout à fait nouveaux et donc il est dans notre intérêt de les attirer ici”. Le "moteur” de l’organisation de ces compétitions (auxquelles est prévue la participation de 90 athlètes environ, soit dames, soit messieurs) va bientôt se mettre en marche. "La saison d’été va se conclure le 4 septembre - termine le président Martinet - et on se mettra tout de suite au travail pour ces initiatives”. Dans une logique d’ensemble, de la Commune à la Région, en passant pour les organisations sportives, comme il a été pour les compétitions du dernier février: une formule qui a donné ses résultats (la soirée de mercredi dernier l’a démontré) et qui ne manquera pas d’en produire encore.

MERCREDI 24 août 2016

16:00 Une pluralité de partenaires et d’initiatives pour le dernier weekend d’août à Aoste Une pluralité de partenaires et d’initiatives pour le dernier weekend d’août à Aoste "Synérgie” est le mot d’ordre qui caractérisera le prochain fin de semaine à Aoste. Un ensemble d’initiatives, concernant différents Assessorats régionaux, qui vont collaborer avec les commerçants de la ville, et avec l’Administration municipale du chef-lieu, a été mis en route, afin d’animer le dernier week-end d’août, dans le but - comme l’a expliqué l’assesseur au Tourisme Aurelio Marguerettaz, lors d’une conférence de presse qui a réuni tous les acteurs - "d’attirer des visiteurs en Vallée d’Aoste et de créer des opportunités pour notre économie”. A la base de l’idée, a ajouté l’assesseur Marguerettaz, il y a "la bonne volonté des commerçants, qui souhaitent se mettre en jeu, en travaillant tant sur notre oeno-gastronomie, tant sur les produits qu’il proposent quotidiennement”. La collaboration, jusqu’à présent, a offert des résultats positifs. "Des chiffres dans le détail - a commenté Aurelio Marguerettaz - on va parler une fois terminée la saison, mais il semble que jusqu’à présent les présences soient celles des ‘occasions importantes’. Cela signifie que le travail déployé par tous offre des résultats”. En attendant la Désarpa… Pour lancer les "Désarpa” qui se dérouleront entre la fin de septembre et le début d’octobre dans différents coins de la Vallée (notamment, Valtournenche, Cogne, Doues, Valgrisenche, Gressan et Saint-Nicolas), l’Assessorat à l’agriculture lancera samedi 27, sur la place Chanoux, de 15h à 23h, un ensemble d’activités. La plus visible sera représentée par la "Petite ferme”, avec les animaux qui animent la vie des entreprises agricoles, mais il y aura également (sous les arcades de l’Hôtel de Ville) le marché "Lo Tsaven”, avec les produits de notre terre et de nos traditions et la démonstration de l’artisan Mauro Savin (forgeron et musicien) dénommée "A la découverte de la sonnaille traditionnelle”. De 15h à 21h, les plus petits pourront participer à l’atelier "Le lait trésor de nos montagnes”, conçu par la Chambre Valdôtaine et visant à faire découvrir notre tradition laitière. Enfin, de 16h jusqu’à l'épuisement du produit, distribution de "Glaces de montagne”, réalisées exclusivement avec des ingrédients du territoire. Sur la place seront également présents les six comités locaux des "Désarpa” au programme, afin de promouvoir les manifestations qui se dérouleront dans leurs territoire. "Il est vrai qu’en unifiant les énergies - a dit l’assesseur à l’Agriculture, Renzo Testolin - on obtient des résultats importants. Il nous est agréable de collaborer afin de rendre non seulement la ville, mais la Vallée toute entière, attrayante pour les visiteurs, mais également pour les résidents, grâce à ses produits oeno-gastronomiques et au travail de nos agriculteurs”. Commerçants en fête L’initiative, par les soins de la "Confcommercio”, prévoit réductions, offres, dégustations de produits typiques, un tas d’initiatives promotionnelles, ainsi qu’animations pour les enfants et musique. Samedi 27, à 15h, la manifestation s’ouvrira par le défilé d’échassiers, de la mascotte et du groupe historique de Fénis, ainsi que par le début des spectacles dans huit différent coins, tandis qu’à partir de 21h, à l’Arc d’Auguste se déroulera la sélection régionale du concours national de beauté "Miss Blumare” 2016. L’hôte d’honneur de la soirée sera l’imitateur des chanteurs italiens Luca Virago. Dimanche 28, par contre, de 15h, une démonstration de tango argentin et les spectacles d’artistes de rue. Tous ceux qui effectueront des achats pendant "Commercianti in festa” auront la possibilité de demander un coupon pour un rabais à utiliser aux Thermes de Pré-Saint-Didier, au Casino de la Vallée, ou à l’aire mégalithique de Saint-Martin-de-Corléans. Toutes les infos sont sur www.commerciantiinfesta.com. Pierantonio Genestrone, responsable de la Confcommercio, a souligné qu’"en tant que partenaires privés des initiatives, nous nous engageons par notre travail a donner une image à la Vallée d’Aoste. Il est important de se mettre en réseau et nous sommes intentionnés à aller dans cette direction”. L’attention à l’environnement L’Assessorat à l’Environnement sera également concerné par les manifestations de la fin de la semaine, car il sera présent afin de promouvoir une correcte gestion des ordures. C’est le principe des "Ecolo-fetes”: essayer d’offrir aux personnes qui normalement ne seraient pas touchées par le message les informations sur le tri sélectif. Voilà que des panneaux informatifs et des "Aires écologiques” seront présents le long des rues d’Aoste pendant ces manifestations, en collaboration avec la société "Quendoz” qui gère le service de collecte à Aoste, afin d’offrir - tout comme l’a dit l’assesseur Luca Bianchi - "un message qui soit également touristique, car nous avons beaucoup à coeur ce sujet. La commune d’Aoste est arrivée à 67% de sélection, en dépassant le but fixé, mais on n’arrête pas de travailler pour faire passer le message”. Info Groupe UV Conseil

MARDI 16 août 2016

17:23 Aoste, un été qui ne se termine jamais Aoste, un été qui ne se termine jamais Passée la mi-août, les événements dans la ville d’Aoste - organisés par l’Administration communale, ou parrainés par celle-ci, ou encore en collaboration avec les associations du territoire - ne terminent pas. Il y a encore de nombreux rendez-vous au programme pour faire connaître nos traditions aux visiteurs ayant choisi la Vallée, ainsi que pour offrir de la gaieté aux résidents. Demain, mercredi 17 août , de 18h30 à 20h, dans les rues Turin et Vevey, les enfants du groupe folklorique "Comité des Traditions” seront à nouveau protagonistes. Cette initiative est organisée par le comité de commerçants "Vivi la Via”, en collaboration avec la Commune. Toujours demain, mais sur la place Chenaux et dans l’après-midi, se déroulera la troisième édition de la compétition de cocktails, entre barmen professionnels AIBES, gérants de bar de la ville et jeunes émergents. La manifestation "Shaker di vino A.I.B.E.S.” est organisé par l’Administration municipale. Jeudi 18 août , de 20h30 à 22h, le choeur "Saint-Roch” sera en concert aux Portes Prétoriennes et, ensuite, sur la place Chanoux. Il s’agit d’une collaboration entre la Commune et le comité "Vivi la via”. Du 19 au 21 août , la ville se transformera dans une énorme ludothèque, à l’enseigne du dicton "Vieillit seul qui cesse de jouer”. Ce sera la huitième édition de la manifestation "GiocAosta”, qui envahira place Chanoux avec toute sorte de jeu et énigme. Les espaces nouveaux et inédits ne manqueront pas. Toutes les infos sur www.giocaosta.it. Le 24 août , mercredi, encore une exhibition du groupe folklorique "Comité des Traditions”, cette fois de 20h30 à 22h, le long des rues Turin et Vevey. Du 24 août au 7 septembre , la salle des expositions communale de rue Xavier de Maistre accueillera l’exposition collective "FinEstatearte”, organisée par l’Association Artistes Valdôtains. Les ingrédients de ce rendez-vous, parrainé par la Commune, sont la peinture, la sculpture et la photographie, liées à des exhibitions musicales et à la déclamation de poésies. Les artistes participants (venant aussi de Milan et d’Alberville) sont plus de trente. L’idée est de donner vie à un "parterre artistique-culturel” à même d’offrir à la citoyenneté et aux touristes des moments d’amusement. Dans la période de la manifestation, la salle des expositions restera ouverte de 10h à 12h et de 16h à 19h. Les autres exhibitions, sous les arcades de l’Hotel de Ville, samedi 27 et dimanche 28, se dérouleront de 10h à 22h. Vendredi 26 août , de 16h à 24h, la fête de l’avenue Conte Crotti fera vivre la zone, avec des initiatives d’animation et les boutiques ouvertes également le soir. Samedi 27 et dimanche 28 , avec "Commercianti in festa” ce sera la grande fête qui concerne commerçants, résidents et touristes dans un climat riche en optimisme. Réductions, offres, dégustations de produits typiques et un tas d’initiatives promotionnelles, animations pour les enfants et musique. Le soir de samedi 27, à partir de 21h, à l’Arc d’Auguste se déroulera la sélection régionale du concours national de beauté "Miss Blumare” 2016. L’hôte d’honneur de la soirée sera l’imitateur des chanteurs italiens Luca Virago. Tous ceux qui effectueront des achats pendant "Commercianti in festa” auront la possibilité de demander un coupon pour un rabais à utiliser aux Thermes de Pré-Saint-Didier, au Casino de la Vallée, ou à l’aire mégalithique de Saint-Martin-de-Corléans. Toutes les infos sont sur www.commerciantiinfesta.com. Samedi 27 août , sur la place Chanoux trouveront également place "Aspettando la Désarpa” et "Lo Tzaven”: des chalets, un marché avec des entreprises agricoles de notre territoire, une mini-ferme aménagée, des stands promotionnels et tous les gouts de la Vallée d’Aoste. "Aspettando la Désarpa” présentera des chèvres, des lapins, des poules et des veaux, pour la joie des plus petits. Le marché des produits oeno-gastronomiques "Le Tzaven” valorise les meilleures productions à "zéro kilomètres” de notre vallée, en les faisant découvrir à touristes et résidents. Au programme: la présence d’espaces d’information et promotionnels des comités organisateurs des "Désarpa” de Cogne, Doues, Gressan, Saint-Nicolas, Valgrisenche et Valtournenche; la mini-ferme didactique avec les animaux qui animent la vie quotidienne des entreprises agricoles valdôtaines; la rencontre avec l’artisan Mauro Savin qui permettra d’aller "A’ la découverte de la sonnaille traditionnelle”; la distribution, à partir de 16h, de glaces sur la place Chanoux; le laboratoire didactique pour les enfants "Le lait trésor de nos montagnes”, de 15h à 18h (réservation à effectuer sur place).

VENDREDI 5 août 2016

14:37 “Jeux de notes”, à août, sur la place Chanoux d’Aoste “Jeux de notes”, à août, sur la place Chanoux d’Aoste Les 12, 13 et 15 août prochains le chapiteau aménagé en place Chanoux, à Aoste, accueillera la manifestation "Giochi di note”, organisée par l’Assessorat communal au Tourisme et à la Culture. Protagonistes de l’initiative seront les choeurs et les chorales valdôtaines. "Valoriser les expressions vocales qui ont leur origine dans des traditions enracinées et dans les coutumes valdôtaines, en constituant une partie intégrante du patrimoine culturel local, est un but de notre Administration, qui naît également des requêtes des touristes. - déclare le vice-syndic Antonella Marcoz, adjoint au Tourisme et à la Culture - La manifestation se déroule, en plus, dans une période de l’année où l’affluence de visiteurs est significative”. "Nous souhaitons faire connaître à un vaste public le patrimoine choral et ethno-musical des différentes réalités régionales, - ajoute le vice-syndic Marcoz - en étant le chant une des expressions parmi les plus représentatives de notre tradition, en conjuguant folklore et fête. Par cette initiative, nous primons et valorisons les groupes choraux, qui avec une constance remarquable consacrent leurs énergies et leur enthousiasme à un patrimoine qui est reconnu et prisé aussi à l’extérieur de notre vallée”. Le programme de la soirée prévoit l’exhibition de la chorale "Les Hirondelles” (le 12 aout), du choeur "Penne Nere” (le 13) et du choeur Polyphonique d’Aoste et de la chorale Grand Combin (le 15). Début de chaque soirée à 21h15.

MARDI 12 juillet 2016

13:40 La Vallée d’Aoste est sur la plateforme « Why in Italy » : une nouvelle opportunité de promotion La Vallée d’Aoste est sur la plateforme « Why in Italy » : une nouvelle opportunité de promotion Il s’agit d’une nouvelle plateforme web touristique, née de l’intuition d’une « start-up » de Turin fondée par Fabrizio Mosca (doyen universitaire), ensemble à différents entrepreneurs et des jeunes chercheurs. Elle s’appelle « Why in Italy » est complètement intégrée avec la planète « social » et a pour but la création d’un réseau commercial pour la valorisation des entreprises, des terroirs et des produits d’excellence italiens vers le monde anglo-saxon. Si nous en parlons aujourd’hui, c’est pourquoi « Why in Italy » offre à ses visiteurs, dès la dernière semaine, une section consacrée à la Vallée d’Aoste. La particularité de cette nouvelle plateforme est d’être organisée en « réserves », qui racontent le territoire et ses excellences, dans une logique de « storytelling » des produits dans leur contexte d’origine. Un fluxe d’informations constamment mis à jour, qui nait de la rencontre entre la recherche universitaire et la compétence des protagonistes des terroirs racontés. La Vallée d’Aoste présente cinq « réserves », à savoir le Mont Blanc, le Grand Paradis, Aoste et le Grand-Saint-Bernard, le Mont Cervin et le Mont Rose. Ces scénarios mettent en évidence quelque 115 excellences valdôtaines. « Depuis longtemps – a expliqué l’assesseur au Tourisme, Aurelio Marguerettaz, pendant une présentation de la plateforme s’étant déroulée hier à Aoste – nous essayons de créer un lien étroit avec les entreprises, afin que la promotion soit en ligne avec la commercialisation ». « Cette initiative – a ajouté l’assesseur Marguerettaz – peut représenter un point de repère pour les activités que nous allons proposer dans les prochaines années ». « Nous avons photographié le territoire – a expliqué Fabrizio Mosca – et nos textes en anglais ont été vérifiés et contrôlés par des experts d’envergure internationale ». Les excellences présentes sur « Why in Italy » vont de la mode au design, de la culture à l’artisanat, de l’oeno-gastronomie aux lieux et paysages, jusqu’aux « hommes passionnées », car ils sont considérés des véritables « gardiens du savoir » de leurs territoires. La plateforme est à la disposition de tous ceux qui souhaitent l’exploiter en tant que vitrine de promotion. Pour davantage d’infos il est possible de la consulter ici : https://whyinitaly.it/home . Info Groupe UV Conseil
2 X mille

le coin du président29 Mars 2017 - 12:18

L’acte final d’un projet conduit de manière maline L’acte final d’un projet conduit de manière maline Quelqu’un pourrait se demander, à juste titre, qu’en est de la politique et de son devoir de service. En regardant ce qui s’est passé au Conseil de la Vallée il est difficile de donner des réponses pouvant permettre aux gens de comprendre. Dans les derniers jours on a vécu une profonde crise, comme cela peut arriver en politique. Mais les crises demandent des réponses et lorsque celles–ci sont évitées et ignorées tout devient irrationnel et incompréhensible. Normalement les majorités voient le jour sur base d’accords de programmes et les volontés qui les soutiennent travaillent à la réalisation de points programmatiques. Par contre, dans ces jours, le seul objectif était celui de la « substitution », un désir qui, pour s’affirmer, a conduit à violer toutes les règles qui sont à la base de la démocratie participative de l’institution du Conseil de la Vallée. Le Président du Conseil s’est conduit en partisan en défense des choix et des volontés des groupes politiques de la constituante nouvelle majorité. Il l’a fait avec un comportement censurable dont on n’a pas mémoire et qui ne le placera certainement pas parmi les figures institutionnelles du Pays d’Aoste dignes de mémoire. Mais celui-ci n’a été que l’acte final d’un projet qui bouillonnait depuis pas mal de temps pour nous abattre et qui a été conduit de manière maline, en prenant comme prétexte le Président de la Région lorsque les vrais objectifs, soigneusement cachés, ont été et restent d’autres. Parmi ceux-ci nous devons inscrire en tout premier, le désir et l’obsession de vouloir combattre et affaiblir l’Union Valdôtaine. Nous avons eu parfois tendance à l’oublier, mais il suffit de revenir avec la mémoire au passé pour constater que celle-ci n’est que la réplique d’une copieuse série de tentatives du passé. L’autre volonté a été celle de la « substitution ». Elle a été conduite par ceux qui avaient déjà essayé, sans succès, de s’assoir sur les fauteuils du pouvoir. Cette fois le désir d’y parvenir était si fort qu’il les a portés à former une majorité éphémère, constituée par un groupement de personnes et d’idées qui ont pu trouver une synthèse, non pas sur des projets mais, uniquement, en se coalisant contre quelque chose. Mais, à présent, le moment est arrivé de faire quelque chose « pour » et non « contre », ce qui est assez plus difficile. On verra bien qu’est-ce-que en sera des proclames lancés dans ces derniers temps. Il y de quoi ne pas être rassurés lorsqu’on constate, dans cette majorité hybride, la présence inquiétante de certains personnages drôles, qui conseilleraient aux Valdôtains d’accrocher les ceintures de sécurité.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181 FAX +39 0165 364289
siegecentral@unionvaldotaine.org
PI 80007410071

Tourisme23 Janvier 2017 - 13:02

La Vallée d’Aoste se fait "social" par la Foire de Saint-Ours

La Foire de Saint-Ours devient encore plus "social". L’assessorat du tourisme, avec l’Assessorat aux activités productives, a adhéré au projet de l’Enit "Twitter Plurale”, qui par le soutien du laboratoire social des régions, lance chaque semaine un territoire régional sur les différentes plateformes social media, en approfondissant des détails tels lieux, initiatives et manifestations. La Vallée d’Aoste sera la protagoniste de "Twitter Plurale” du 25 au 31 janvier prochain et a choisi de donner une particulière attention à la Foire de Saint-Ours.

Pendant cette semaine, le compte officiel Twitter @Italia sera géré directement par les référents "social team" d’une des régions italiennes, afin de raconter, valoriser et promouvoir son propre territoire à un public plus vaste.

"Dans le monde de la communication globale – affirme l’Assesseur au tourisme, Aurelio Marguerettaz – on a décidé d’investir dans la ‘web communication’, qui est devenue au fil des dernières années un point de repère, surtout dans le monde des jeunes. Dans ce contexte, la campagne social lancée par Enit, et que nous avons tout de suite partagé, permettra à notre région une visibilité différente, dans un monde en élargissement et au rappel constant. Nous aurons la possibilité de lancer par Twitter nos excellences et, tout particulièrement, les différents aspects liés à la millénaire Foire de Saint-Ours”.

Il s’agit de la première fois que l’Italie s’ouvre à une collaboration si forte dans la communication digitale pour enrichir le message de nouvelles voix, de nouveaux protagonistes, de nouvelles nuances, pour rendre la narration toujours plus proche à la merveilleuse, quant variée, identité italienne. Au cours de 2017, chaque territoire aura différentes opportunité de mettre en évidence des événements ou des simples sujets, de l’oeno-gastronomie à l’art, de la nature au lifestyle, du folklore à la vacance active, afin de valoriser librement la destination sans aucune limitation de la part de l’Enit.