Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 18 mai 2018 - 17:02

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Nouvelles Actualités Tourisme

Archives: Tourisme

VENDREDI 5 août 2016

14:37 “Jeux de notes”, à août, sur la place Chanoux d’Aoste “Jeux de notes”, à août, sur la place Chanoux d’Aoste Les 12, 13 et 15 août prochains le chapiteau aménagé en place Chanoux, à Aoste, accueillera la manifestation "Giochi di note”, organisée par l’Assessorat communal au Tourisme et à la Culture. Protagonistes de l’initiative seront les choeurs et les chorales valdôtaines. "Valoriser les expressions vocales qui ont leur origine dans des traditions enracinées et dans les coutumes valdôtaines, en constituant une partie intégrante du patrimoine culturel local, est un but de notre Administration, qui naît également des requêtes des touristes. - déclare le vice-syndic Antonella Marcoz, adjoint au Tourisme et à la Culture - La manifestation se déroule, en plus, dans une période de l’année où l’affluence de visiteurs est significative”. "Nous souhaitons faire connaître à un vaste public le patrimoine choral et ethno-musical des différentes réalités régionales, - ajoute le vice-syndic Marcoz - en étant le chant une des expressions parmi les plus représentatives de notre tradition, en conjuguant folklore et fête. Par cette initiative, nous primons et valorisons les groupes choraux, qui avec une constance remarquable consacrent leurs énergies et leur enthousiasme à un patrimoine qui est reconnu et prisé aussi à l’extérieur de notre vallée”. Le programme de la soirée prévoit l’exhibition de la chorale "Les Hirondelles” (le 12 aout), du choeur "Penne Nere” (le 13) et du choeur Polyphonique d’Aoste et de la chorale Grand Combin (le 15). Début de chaque soirée à 21h15.

MARDI 12 juillet 2016

13:40 La Vallée d’Aoste est sur la plateforme « Why in Italy » : une nouvelle opportunité de promotion La Vallée d’Aoste est sur la plateforme « Why in Italy » : une nouvelle opportunité de promotion Il s’agit d’une nouvelle plateforme web touristique, née de l’intuition d’une « start-up » de Turin fondée par Fabrizio Mosca (doyen universitaire), ensemble à différents entrepreneurs et des jeunes chercheurs. Elle s’appelle « Why in Italy » est complètement intégrée avec la planète « social » et a pour but la création d’un réseau commercial pour la valorisation des entreprises, des terroirs et des produits d’excellence italiens vers le monde anglo-saxon. Si nous en parlons aujourd’hui, c’est pourquoi « Why in Italy » offre à ses visiteurs, dès la dernière semaine, une section consacrée à la Vallée d’Aoste. La particularité de cette nouvelle plateforme est d’être organisée en « réserves », qui racontent le territoire et ses excellences, dans une logique de « storytelling » des produits dans leur contexte d’origine. Un fluxe d’informations constamment mis à jour, qui nait de la rencontre entre la recherche universitaire et la compétence des protagonistes des terroirs racontés. La Vallée d’Aoste présente cinq « réserves », à savoir le Mont Blanc, le Grand Paradis, Aoste et le Grand-Saint-Bernard, le Mont Cervin et le Mont Rose. Ces scénarios mettent en évidence quelque 115 excellences valdôtaines. « Depuis longtemps – a expliqué l’assesseur au Tourisme, Aurelio Marguerettaz, pendant une présentation de la plateforme s’étant déroulée hier à Aoste – nous essayons de créer un lien étroit avec les entreprises, afin que la promotion soit en ligne avec la commercialisation ». « Cette initiative – a ajouté l’assesseur Marguerettaz – peut représenter un point de repère pour les activités que nous allons proposer dans les prochaines années ». « Nous avons photographié le territoire – a expliqué Fabrizio Mosca – et nos textes en anglais ont été vérifiés et contrôlés par des experts d’envergure internationale ». Les excellences présentes sur « Why in Italy » vont de la mode au design, de la culture à l’artisanat, de l’oeno-gastronomie aux lieux et paysages, jusqu’aux « hommes passionnées », car ils sont considérés des véritables « gardiens du savoir » de leurs territoires. La plateforme est à la disposition de tous ceux qui souhaitent l’exploiter en tant que vitrine de promotion. Pour davantage d’infos il est possible de la consulter ici : https://whyinitaly.it/home . Info Groupe UV Conseil

LUNDI 20 juin 2016

15:34 Trophée « Topolino » 2016 : une édition record Trophée « Topolino » 2016 : une édition record Le cinquième trophée « Topolino » de foot juvénile s’est terminé hier, dimanche 19 juin. Aujourd’hui, Renzo Bionaz, président du Comité qui organise cette manifestation (avec le soutien de différents sujets publics, parmi lesquels l’Assessorat régional au Tourisme), n’hésite pas à parler du week-end qui vient de s’écouler comme de celui « du virage », en raison du succès remporté. « Nous avons vu vraiment un succès de public et de participation au dessus de toute expectation », il ajoute, fort enthousiaste. Les numéros donnent l’idée de la croissance de ce tournoi de football, qui est ouvert à des équipes d’enfants nés de 2003 à 2007. Les teams ayant participé, cette année, étaient 258, pour un total qui dépasse les 4mille enfants. Il suffit de penser que lors de la première édition, il y a cinq années, le numéro d’équipes s’était arrêté à 52. Les communes concernées par les matchs ont été, dans l’ensemble, 27. D’autres données concernent exclusivement Gressan (qui, en abritant le « Village Disney », peut être considéré le « cœur » de la manifestation), mais elles sont en tout cas fort significatives : dans les trois jours, de vendredi à dimanche derniers, 12mille repas ont été servis sous le chapiteau de l’aire de Les Iles et 2.500 personnes ont été hébergées dans les structures de la commune. « La collaboration avec toutes les institutions, des administrations communales jusqu’à la Région, a fonctionné merveilleusement. – ajoute Renzo Bionaz – La donnée la plus extraordinaire de cette initiative, en tout cas, est dans le bénévolat. Quelque 400 personnes, dans le fin de semaine, ont travaillé à différents aspects du tournoi et cela est vraiment l’‘ingrédient secret’ du succès qu’on a connu ». « En plus de la joie des enfants ayant participé et du niveau sportif atteint, - continue le président Bionaz – le cas est de signaler les retombées positives que le trophée a eu pour l’image de notre Vallée : de Mediaset à Sky, tous les médias les plus importants en ont parlé ». Un succès qui a dépassé également le but initial du trophée. « Lorsqu’on a lancé la première édition – commente Bionaz, qu’à cette époque était assesseur au Tourisme à la commune de Gressan – l’idée était de valoriser la période de juin, qui traditionnellement n’était pas encore si vive coté tourisme. Eh bien, en regardant au dernier fin de semaine, je dirais qu’on y est bien arrivés et même quelque chose en plus ». La satisfaction des organisateurs (les membres du Comité, en plus de Renzo Bionaz, sont Paola Empereur, Mauro Grange, Massimo Capossotto et Loris Chabod) se retrouve également dans les mots du syndic de Gressan, Michel Martinet. « Pour moi, en tant qu’administrateur – ajoute-t-il – au delà de l’appréciation positive en termes généraux, la donnée sur laquelle je voudrais placer l’accent est celle concernant l’esprit de communauté que Gressan est à même de montrer, chaque année, à cette occasion. Le nombre des bénévoles est vraiment important et cela est le meilleur visage de notre commune qu’on pourrait montrer ». Pour ce qui est du coté sportif, les cinq catégories du trophée (« esordienti » 1ère et 2ème année et « pulcini » 1ère, 2ème et 3ème année) ont été remportées par l’Aosta 511, l’Ivrea Montalto, l’Orizzonti United, la Virtus Mondovì et la Chivasso Rosso. Le mémorial « Livio Forma » a été assigné au Ceversama, tandis que le tournoi féminin a été gagné par l’Alba Roero. Les frères Benoit et Nathanael Chabob ont triomphé dans le FootGolf et, pour le foot à 5, victoire de Aosta Calcio, Aosta Calcio 2001 et Sportiamo. Info Groupe UV Conseil

LUNDI 13 juin 2016

10:59 La « Voie de basse montagne » a été présentée au public La « Voie de basse montagne » a été présentée au public Suite à son avancement administratif ( on en avait parlé tout de suite après le « feu vert » des Commissions du Conseil compétentes ), le projet de la « Voie de basse montagne de la Vallée d’Aoste » a été présenté, vendredi dernier, à un vaste public d’administrateurs locaux et opérateurs touristiques. A cette occasion, l’assesseur au Tourisme, Aurelio Marguerettaz, a souligné que cette initiative engagera l'Administration régionale pour les « dix prochaines années » car celle-ci est en train de réaliser des itinéraires qui n’existent pas encore (environ, 10% de la longueur totale). En plus de cela, il a rappelé que le projet est transversal car il implique les structures des Assessorats du Tourisme (pour ce qui est de la promotion touristique) de l’Agriculture (en matière d'aménagement des sentiers et de valorisation des produits du terroir), de la Culture (pour ce qui est de la valorisation des biens culturels) et des Activités productives (notamment pour ce qui est de la promotion de l'artisanat). Il a donc été au tour de Stella Bertarione, fonctionnaire qui est en charge du dossier, de rappeler la philosophie du projet, qui « plus qu’axé sur une marche lente, il l’est sur une randonnée attentive de la part du visiteur ». Plus qu’un parcours, en fait, la « Voie de basse montagne » (son nom est temporaire, dans l’attente de lui donner une identité, également graphique, par un logo) se veut « un ensemble d’expériences, dans une zone qui n'a pas naturellement une vocation touristique, mais qui a beaucoup à raconter ». C’est ainsi, que ce projet veut permettre d’apprécier « la Vallée des hommes, celle dans laquelle plonge ses racines notre patrimoine de culture et traditions. Au tourisme des images, par cette idée, nous opposons le tourisme des motivations, des expériences ». L’itinéraire a donc été rappelé dans ses traits techniques saillants. Les communes concernées sont, au total, 48, pour une longueur de 370 kilomètres. Le parcours est organisé en 24 étapes, dont la plus longue de 7 heures et la plus courte de 3. Le dénivelé total est de 18.300 mètres ; le point le plus haut de la voie est au-dessus de Vens (1.915 mètres), tandis que celui plus en bas est Donnas (320 mètres). La présentation au public a prévu une analyse détaillée non seulement du parcours, mais également des sites que chaque étape offre. Ils sont vraiment nombreux et ils offrent un aperçu sans égal sur le « vrai visage » de notre réalité. Une visite intéressante, également du fait qu’elle est ouverte à une pluralité de visiteurs, car l’ampleur de l’itinéraire est à même de satisfaire des randonneurs et des intérêts très différents. Info Groupe UV Conseil

MARDI 31 mai 2016

12:08 Une offre estivale pour les familles, à la valeur ajoutée significative Une offre estivale pour les familles, à la valeur ajoutée significative « Notre offre s’adresse surtout aux familles ». L’assesseur régional au Tourisme, Aurelio Marguerettaz, en présentant à la presse le calendrier des manifestations estivales 2016, a très clair à l'esprit le public de visiteurs auquel notre Région vise. Par ailleurs, le système de l’offre touristique, jadis axé sur les Aiat, a fait l’objet d’une révision, par la création de l’Office régional du tourisme, parce que – a ajouté l’assesseur – « nous avons la nécessité d’offrir des messages clairs à tous ceux qui souhaitent passer leurs vacances en Vallée d’Aoste ». L’Office est donc devenu le sujet auquel revient la promotion d’initiatives, organisées en collaboration avec les collectivités locales et les organisations actives sur le territoire. « Le but de ce calendrier – a continué l’assesseur Marguerettaz – n’est pas d’offrir au public simplement des ‘événements’, mais d’œuvrer dans une logique de continuité. Pour ce faire, l’action de la Région n’est pas suffisante. Il est important de créer des synergies et des collaborations avec les différents acteurs locaux. C’est ainsi que nous sommes arrivés à l’offre de forfaits touristiques conçus par des opérateurs à partir de nos initiatives ». « Au moment où la plupart des destinations touristiques se valent – a affirmé l’Assesseur au Tourisme – nous choisissons un autre chemin, en disant à nos potentiels visiteurs : ‘visitez la Vallée d’Aoste, car vous rentrerez chez vous avec une valeur ajoutée tout à fait significative’. Un message qui a son efficacité : avez-vous vu, récemment, des articles parlant d’une baisse des nuitées touristiques ? ». Quant au détail du calendrier, au mois de juillet nous assisterons au retour de « Musicastelle outdoor » , un programme de concerts en plein air, dans des lieux symboliques de notre Région. Cette année, ses protagonistes seront Daniele Silvestri (à Chevrières d’Etroubles), Dolcenera (à Laris de Champorcher), Alex Britti (à Champlong de Verrayes) et Roberto Vecchioni (à Petosan de La Thuile). Le programme sera clôturé par une soirée spéciale : Ezio Bosso en concert au Fort de Bard. Du 9 juillet au 28 août, « Fiabe nel bosco » proposera les contes de la famille D’Antanoz, dans « La conta di conte ». Un retour au moyen-âge en fable, qui sera proposé dans trente-deux différentes communes, grâce auquel les plus petits pourront découvrir une période ayant marqué profondément notre histoire. Une proposition semblable est celle des laboratoires pour enfants « E… state in famiglia » , dont le programme complet est disponible dans un numéro spécial du magazine « Vivere la Valle ». Par contre, le monde de la magie sera au coeur de « Estate magica in Valle d’Aosta » , qui inclut les rendez-vous du championnat du monde de « street magic » et le « Magic Summer Camp », visant à faire découvrir ce fascinant univers. Les « Cafés littéraires » auront en tant que protagonistes Alexander (le mentaliste italien le plus connu dans les années ’80) et Marco Berry (illusionniste et protagoniste de nombreuses émissions tv, telles « Le Iene »). Enfin, Walter Rolfo proposera le spectacle « L’arte di realizzare l’impossibile – One man show ». Les visiteurs auront également la possibilité d’apprécier à nouveau, du 9 juillet au 28 août, « Le grand jeu de l’oie de la Vallée d’Aoste » , dans une version adaptée aux différents sites, où les « animAttori » raconteront notre réalité par des anecdotes, des contes et des performances théâtrales. « Tutto Color » , un laboratoire de bandes dessinées pour enfants et adolescents au programme du 25 au 30 juillet prochains, se déplacera cette année aux pieds du Grand Paradis, dans un hommage à un de nos « quatre mille mètres » et à son Parc. Enfin, le festival culinaire « Non solo show cooking » comptera à nouveau parmi les propositions estivales de notre région, du 2 juillet au 21 aout, avec différentes nouveautés, parmi les quelles un diner de gala au château de Verrès (le 22 juillet). Les détails de ces manifestations peuvent être consultés sur le site www.lovevda.it . L’offre se complète de deux éditions spéciales du magazine « Vivere la Valle », consacrées aux excursions et aux promenades guidées, ainsi qu’à l’alpinisme et à l'escalade. Info Groupe UV Conseil
Elections régionales 2018 2 X mille

agenda

twitter

vidéos

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071