Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 18 jan 2018 - 14:16

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Nouvelles Actualités Culture

Archives: Culture

VENDREDI 17 juin 2016

16:06 Vers l’ouverture de l’aire mégalithique de Saint-Martin-de-Corléans Vers l’ouverture de l’aire mégalithique de Saint-Martin-de-Corléans Vendredi prochain, 24 juin, aura lieu la cérémonie d’inauguration du premier lot d’aménagements de l’aire mégalithique de Saint-Martin-de-Corléans, à Aoste. Du lendemain, samedi 25, ces espaces seront ouverts au public. « Cette œuvre – a dit aujourd’hui l’assesseur à la culture, Emily Rini, en parlant de l’ouverture – représente un des événements les plus importants dans le panorama culturel de l’urbanisme et de l’architecture de la Région Autonome Vallée d’Aoste ». « En plus de remplir la fonction primaire de sauvegarde du site archéologique – a ajouté l’assesseur Rini – cette réalisation se propose en tant qu’élément de qualification et de valorisation d’un quartier périphérique et, en même temps, en tant que pôle culturel d’agrégation et d’attraction touristique qui, en raison du thème historico-archéologique abordé, aura une signification et une importance à l’échelon européen ». Les aménagements inclus dans ce premier lot de travaux concernent les deux zones les plus importantes du complexe, à savoir le site archéologique de l’aire nord (avec le tombeau dolmen sur sa plateforme triangulaire), et le musée, qui surplombe les fouilles mêmes, en représentant une des caractéristiques qualifiantes et d’innovation propres à cet espace. « Il s’agit d’un véritable voyage dans l’espace et dans la culture, – a affirmé l’assesseur Rini - tout au fil de 6000 années d’histoire valdôtaine, mais également italienne et européenne, grâce auquel les visiteurs auront la possibilité de découvrir l’extraordinaire patrimoine présent à Saint-Martin ». Sur une superficie d’à-peu-près un hectare, une stratification de témoignages sans égal permet de traverser les époques de la fin du Néolithique au Moyen-Âge et à l’Age moderne, en passant par les âges du cuivre, du bronze, du fer et Romain. Pour obtenir davantage de détails sur le site, il est possible de visiter ces pages du site web de l’Administration régionale . A la présentation s’étant déroulée aujourd’hui, avant de l’habituelle conférence de presse sur les actes approuvés par le Gouvernement, étaient également présents le surintendant aux biens culturels, Roberto Domaine, et le fonctionnaire de la surintendance Gaetano De Gattis. Les deux ont souligné les nombreux aspects d’un défi « qui commence avec l’ouverture de samedi 25 et qui a vu un groupe de travail à l’oevure sans horaires pour permettre que ce patrimoine devienne enfin visitable ». Pour sa part, enfin, le président de la Région, Augusto Rollandin, a mis l’accent sur les récentes découvertes archéologiques effectuées dans le chantier de l’hôpital, « qui complèteront un circuit que nous confions à Aoste, ville méritant sa juste valorisation ». Le parc et le musée archéologiques feront l’objet, la semaine prochaine, d’une présentation en avant-première aux représentants des hôteliers, « en raison du fait qu’ils représentent les premiers interlocuteurs des touristes qui séjournent dans notre région ». Info Groupe UV Conseil

LUNDI 13 juin 2016

12:31 Succès pour le rassemblement 2016 des harmonies valdôtaines Succès pour le rassemblement 2016 des harmonies valdôtaines La commune de Pont-Saint-Martin a accueilli l’édition 2016, la 44e, du Rassemblement des harmonies valdôtaines. Cette manifestation permet d’apprécier une des facettes les plus traditionnelles du patrimoine musical, celle représentée par les fanfares qui, dans chaque commune (ou presque), constituent une sorte de « bande originale » de la vie du Pays. Leur musique souligne tant des moments gais (cérémonies, fêtes) que tristes (enterrements, par exemple). Il en va donc de soi que l’habilité demandée aux musiciens qui en font partie soit remarquable. La règle veut que l’organisation du rassemblement soit soignée par l’harmonie de la commune qui l’accueille. Il a donc été à la Fanfare de Pont-Saint-Martin, dirigée par Walter Chenuil, de s’occuper du programme qui a commencé jeudi 2 juin dernier. L’Auditorium du pays a accueilli des soirées où les différentes harmonies ont tenu des concerts individuels. Le public a donc eu la possibilité d’apprécier la musique des formations de : Pont-Saint-Martin (également celle juvénile), Issime, Montjovet, Nus, Gaby, Courmayeur-La Salle, Châtillon, Hône, Chambave, Aoste, Arnad, Fénis, Donnas, Sarre, Quart et Verrès. Samedi dernier, enfin, la grande fête : les fanfares ayant participé au rassemblement ont joué chacune dans un site différent de la Commune et elles se sont groupées, enfin, pour l’exécution finale, collective et tout à fait intense. Un moment qui a réaffirmé la valeur populaire de la musique des fanfares, en sanctionnant le succès de cette édition de la manifestation. « Personnellement, - explique Marco Sucquet, syndic de Pont-Saint-Martin – j’ai le plaisir d’être dans une harmonie depuis 35 années. Il s’est donc agi du 3ème rassemblement que j’ai vécu à Pont-Saint-Martin, de façon active, à savoir en étant concerné également par son organisation ». « Je crois que la donnée ressortissant de ce rassemblement – ajoute le syndic Sucquet – est liée au fait que, lors de la dernière année, les fanfares ont vécu un moment de ‘renaissance’ positif, par l’introduction de musiciens appartenant aux nouvelles générations. Ils ont apporté de nouvelles idées et une qualité technique tout à fait élevée ». « Tout cela – conclut Marco Sucquet – a été possible grâce aux Comités de direction des différentes fanfares et aux familles des musiciens, qui se chargent de sacrifices pas indifférents, parfois. Sans oublier, également, les Administrations communales et la Région, qui ne font jamais manquer leur soutien aux projets culturels axés sur la musique ». Satisfaction est le mot employé également par le maitre de la fanfare de Pont-Saint-Martin, Walter Chenuil, à l’égard du rassemblement : « je suis tout à fait satisfait par le concert que nous avons tenu, mais aussi plus en général, côté musical et artistique. Les bandes ayant joué à l’Auditorium ont essayé de le faire au mieux de leurs possibilités, en exprimant un haut niveau ! ». « La journée finale du rassemblement – continue le maitre Chenuil – nous avons eu la chance avec nous, car la météo a été enfin positive. Le public a participé fort nombreux et l’organisation a essayé de soigner chaque détail. On a reçu les congratulations d’autres fanfares et celle-ci est toujours une belle démonstration quant au travail accompli. La fanfare de Pont-Saint-Martin sort enthousiaste de ce rendez-vous. Nous avons écrit une page importante de notre histoire et, surtout, nous nous sentons une grande et belle famille ». Info Groupe UV Conseil 11:10 Le président Rollandin à l’inauguration du « Jardin des Anciens Remèdes » Le président Rollandin à l’inauguration du « Jardin des Anciens Remèdes » Le président de la Région, Augusto Rollandin, a participé, hier, dimanche 12 juin, à l’inauguration du "Jardin des Anciens Remèdes”, à Jovençan. Cette initiative est le fruit de l’union d’énergies et intentions entre le "Centre d’études ‘Les Anciens Remèdes’” et l’association "Girotondo”. L’idée était de compléter l’offre culturelle de la maison et d’offrir, en même temps, aux porteurs d’handicaps l’opportunité de travailler dans la nature et avec les personnes qui visiteront et oeuvreront dans le jardin, en créant ainsi une échange réciproque d’expériences et compétences. Le projet a été dressé par Giuseppina Marguerettaz, qui a conçu le "Jardin” en tant qu’un potager-jardin, au caractère ethnobotanique, dans lequel on peut découvrir des plantes, souvent vivaces, qui étaient présentes jadis dans les potagers valdotains et qui étaient utilisés aux fins alimentaires et médicinaux. Plus en général, cet espace se veut un milieu où il sera possible (également grâce à sa croissance, année après année) de se plonger dans la riche biodiversité du territoire valdotain. A souligner que la bonification et l’aménagement du site qui abrite "Le jardin des anciens remèdes” a été possible suite à son inclusion dans le projet "L’Europe investit dans les zones rurales” financé par le Fond Européen Agricole pour le Développement Rural (avis lancé par le "Gal moyenne Vallée d’Aoste – PSR 2007/2013). Info Groupe UV Conseil
2 X mille

le coin du président10 Janvier 2018 - 14:38

2018: deux rendez-vous importants nous attendent 2018: deux rendez-vous importants nous attendent Cette année 2018 nous réservera deux rendez-vous importants sur le plan politique et administratif. D’ici peu nous serons appelés au vote pour les élections au Parlement italien. La législature qui suivra aura d’éléments d’extrême importance pour notre Pays d’Aoste. Tout en particulier il faudra régler, définitivement, les grands thèmes des rapports institutionnels et financiers entre la Vallée d’Aoste et l’Etat. La présence d’élus d’une aire Autonomiste et Fédéraliste, à l’intérieur du futur Parlement, sera indispensable pour atteindre de résultats positifs. Dans les mois à venir il y aura aussi le rendez-vous des élections régionales pour la formation du nouveau Conseil de la Vallée et de la majorité qui devra gouverner le Val d’Aoste dans les prochaines cinq années. Les Valdôtaines et les Valdôtains s’attendent une législature pouvant donner des réponses importantes et durables, soutenues par une action gouvernementale efficace. Cela ne sera possible qu’avec une majorité pouvant assurer la stabilité politique indispensable à toute action administrative. La législature qui vient de se conclure a été caractérisée négativement, par la conflictualité et l’instabilité du cadre politique qui a aussi touché et fragmenté l’aire Unioniste. Cela a produit des effets négatifs qui ne s’étaient jamais vérifiés avant, lorsque la force et l’unité de l’Union Valdôtaine avaient pu assurer la gouvernabilité, permettant ainsi de conduire une action administrative et politique efficace. Il est donc indispensable de pouvoir reconstituer un cadre politique solide pour franchir les difficultés qui ont caractérisé cette XIVème législature. Le Val d’Aoste a besoin de certitudes et d’assurances valides. Mais elle a surtout besoin de dépasser l’actuelle faiblesse du cadre politique et ce n’est qu’une l’Union Valdôtaine forte qui peut assurer cela. L’histoire de l’Union Valdôtaine, son engagement et le travail de ses élus, à tout niveau, sont la pour témoigner le bien fondé d’un engagement et d’une action politique et administrative qui ont accompagné la Vallée d’Aoste pendant des décennies, en assurant un développement et une qualité de vie importants. Cela a été fait en assumant des responsabilités et des engagements lourds, surtout dans les moments de difficultés. Et c’est aussi bien de rappeler qu’au moment où on a demandé à ses élus de faire des pas de côté ils l’ont fait de manière responsable pour éviter des paralysies négatives. Dans les prochains mois les électrices et les électeurs devront décider à qui confier la conduite du Pays d’Aoste dans les cinq années à venir. L’Union Valdôtaine considère prioritaire de continuer à se battre pour défendre la culture, le territoire, les langues qui caractérisent la spécificité pour continuer à maintenir vivants les principes de notre Autonomie. Une Autonomie qui doit continuer à s’affirmer si le Val d’Aoste veut avoir la force de décider son futur sans en déléguer les choix à d’autres. Pour ce faire il sera fondamentale de régler les rapports avec l’Etat en permettant l’affirmation, aux élections politiques, d’une coalition Autonomiste et Fédéraliste engagée pour la défense de nos prérogatives. Sur le plan régional il sera indispensable d’assurer la stabilité et la gouvernabilité nécessaire pour affirmer au Pays d’Aoste la possibilité de s’autogouverner. Cela ne pourra se faire qu’avec une Union Valdôtaine forte, qui, du haut de son expérience, de son histoire, de son sérieux, de son lien profond avec Pays d’Aoste, pourra assurer, comme elle l’a toujours fait, des résultats concrets et tangibles en ce sens. Il n’y pas de recettes miraculeuses, mais, celui-ci étant le moment du bon sens il faudra bien faire attention à ne pas se faire piéger par les déclarations d’intention de ceux qui préconisent de parcours quasi miraculeux, mais dont on a pu constater, lorsqu’on les a vus en actions, que les résultats n’ont certainement pas été à la hauteur des promesses.

agenda

twitter

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071