Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 18 jui 2018 - 11:20

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Nouvelles Archives 2016

Nouvelles19 Mai 2016 - 14:54

« Concours Cerlogne » : le grand jour de la fête de clôture à Charvensod est arrivé !

imprimerpartager

Le grand jour est arrivé. Après les activités dans les classes, qui ont engagé les enfants des écoles de l’enfance et primaires le long de toute l’année scolaire, la fête de clôture du 54ème concours de patois « Abbé J.-B. Cerlogne » a commencé ce matin, à Plan Félinaz de Charvensod.

Face à de centaines d’enfants, au dessous d’un des chapiteaux de l’aire sportive, l’assesseur à l’éducation Emily Rini a rappelé que « la seule possibilité qu’on a pour maintenir nos traditions et notre culture est de parler notre langue, la langue du cœur, le patois. Utilisons-le tous ensemble ! ». L’assesseur a ensuite remercié tous les participants et les organisateurs pour le travail déployé afin de garantir la bonne réussite de ce rendez-vous, car « celle d’aujourd’hui est avant tout une journée de fête, mais également une occasion de réflexion autour de nos traditions ».

En s’adressant aux enfants après l’assesseur Rini, le président de la Région Augusto Rollandin a évoqué le rôle que notre dialecte a rempli dans le temps. « Aujourd’hui – il a dit – pas tous le monde s’exprime en patois, mais il faut l’aimer quand même. Il faut rappeler qu’il s’agissait de la langue qui permettait aux villages de se comprendre, de travailler ensemble et, par conséquent, d’être une communauté ». De cette considération de caractère « historique », la nécessité, d’après le président Rollandin, de « respecter le patois, l’aimer, chercher de le comprendre et, graduellement, l’envie de le parler vous arrivera. Pensez qu’il y a un tas de personnes qui ne sont pas nées en Vallée d’Aoste, mais qui s’expriment très bien en patois ». Les autorités ont ensuite remis les prix « Amis de Cerlogne » aux enseignants qui ont participé à dix, ou davantage, éditions de la manifestation.

Le but du Concours est de concerner les enfants par la recherche de documents en patois, appartenant à la tradition orale sur les thèmes de la civilisation alpestre. Ce matériel est recueilli et analysé pendant l’année scolaire et, au cours de la fête de clôture, il est présenté à la collectivité sous forme d’albums, cd-rom et contributions audio et vidéo. En plus de cela, dans différents points d’accueil, aménagés à Plan Félinaz, à Pont-Suaz et au chef-lieu de Charvensod, les participants ont la possibilité d’apprécier les témoignages regroupés et de découvrir les « savoir-faire » liés aux traditions valdôtaines, notamment dans le domaine de l’agriculture.

Cette manifestation se déroule depuis 1963 et elle est organisée par le Bureau pour l’Ethnologie et la Linguistique de l’Assessorat à l’éducation et culture, en collaboration avec le Centre d’Etudes Francoprovençales « René Willien » de Saint-Nicolas.

L’Abbé Jean-Baptiste Cerlogne (6 mars 1826 – 7 octobre 1910) a été le plus important poète patoisant de notre région. Il est rappelé également en tant qu’auteur de chansons en patois, qu’il contribua à diffuser sans égal, par la réalisation du premier dictionnaire et de la grammaire. René Willien (1916-1976), auquel est consacré le Centre d’études francoprovençales de Saint-Nicolas, fut un éminent étudiant du patois, de la Vallée d’Aoste et de ses traditions, en plus qu’auteur d’une importante biographie de l’Abbé Cerlogne.

Info Groupe UV Conseil

imprimerpartager

ArchivesNouvelles

MARDI 17 mai 2016

10:23 Communiqué de Presse Communiqué de Presse 18 mai 1944 – 18 mai 2016. 72 ans se sont désormais écoulés depuis ce tragique 18 mai 1944 lorsque Emile CHANOUX, fils de la Vallée d’Aoste, autonomiste convaincu, fédéraliste de la première heure, mourut, victime des tortures du régime fasciste. Dans ce 18 mai 2016 l’Union Valdôtaine : Rappelle les souffrances et les sacrifices auxquelles lui-même et sa famille furent soumis pour soutenir le bien fondé de la pensée régionaliste dès la première heure. Demande aux femmes, aux hommes, aux jeunes du Pays d’Aoste de se souvenir du sacrifice de tous ceux qui ont suivi l’exemple de Emile Chanoux, en se battant pour sauvegarder le droit des Valdôtains de demeurer libres dans leur histoire. Estime que, dans une société qui a la tendance à oublier son esprit identitaire, la figure de Chanoux puisse encore et toujours représenter un point de repère pour toute la Communauté Valdôtaine. Souhaite que la Vallée d’Aoste se souvienne à tout jamais de son histoire, de sa culture, de ses langues que les personnes éclairées comme Chanoux ont contribué à maintenir vivante dans le cœur et dans l’esprit de tous les Valdôtains. Exprime toute sa considération envers toutes celles et tous ceux, qui, comme Chanoux, partout ailleurs, dans un monde où s’installe souvent la barbarie et la négation de tout droit, se sont sacrifiés et se sacrifient au nom de la liberté. Demande aux Valdôtaines et aux Valdôtains de ne pas oublier la mémoire d’Emile Chanoux, l’importance de sa doctrine fédéraliste et de ses idéaux autonomistes et de lui adresser leurs sentiments de gratitude ce 18 mai 2016 à l’occasion du 72ème anniversaire de sa mort. Aoste le 17 mai 2016

MERCREDI 4 mai 2016

16:42 Commémoration de Corrado Gex à Ceva Commémoration de Corrado Gex à Ceva Le Président de la Région Autonome Vallée d'Aoste Augusto Rollandin, le Président du Conseil régional du Val d'Aoste Marco Vierin, le Sénateur Albert Laniece, le Préfet de Cuneo Giovanni Russo, les Assesseurs régionaux Renzo Testolin et Emily Rini, le Conseiller régional du Piémont Franco Graglia, le Chef de groupe de l’Union Valdôtaine au Conseil de la Vallée Joël Farcoz, le directeur provincial de Cuneo Rocco Pulitano, le Mairie de Arvier Mauro Lucianaz et de Pont-Saint-Martin Marco Sucquet, des maires de la province de Cuneo, le Président de l’Union Valdôtaine Ennio Pastoret et les dirigeants du Mouvement ont participé, samedi 30 Avril, à Castelnuovo di Ceva, à la cérémonie pour commémorer le cinquantième anniversaire de la mort de Corrado Gex, Député Vallée d'Aoste, et sept autres victimes dans le crash de avion sur lequel ils voyageaient le avril 25 1966. La première partie de la cérémonie a eu lieu dans le pays, avec la désignation de la place à Gex et le dévoilement d'une pierre commémorative avec les noms de toutes les victimes. Après les discours officiels de la part des autorités tout le monde s’est déplacé à l’endroit dit Arielle ou l’avion s’écrasa ce 25 avril 1966 et où se trouve un monument dédié aux huit morts. Pour l’occasion l’Union Valdôtaine avait organisé un car sur lequel on trouvé la place nombreux membres de la Section d’Arvier ainsi que d’autres unionistes. Vous trouvez ci-de suite une série de photos qui racontent le déroulement de la journée.  

MARDI 12 avril 2016

10:05 Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le Conseil Fédéral de l’Union Valdôtaine, réuni le 11 avril 2016 à Quart : ayant entendu les rapports du Président du Mouvement et du Président de la Région au sujet de la rencontre demandée par l’uvp, à la Commission politique de l’Union Valdôtaine, qui a eu lieu dans l’après midi de lundi 11 avril ; considérant que l’actuelle phase généralisée de difficulté a porté la Vallée d’Aoste à vivre un moment assez difficile ; regardant avec souci aux récentes agressions envers les Autonomies en conséquence d’une grave radicalisation centraliste ; souhaite que toutes les forces politiques, se disant autonomistes, puissent travailler, dans les années à venir, pour défendre la vie et le futur du Pays d’Aoste. Estime qu’aujourd’hui, tous les Valdôtains, venant de n’importe quelle souche et fils de n’importe quelle génération, ainsi que toutes les forces politiques, sont appelés, plus que jamais à la défense des prérogatives de la Vallée d’Aoste. Evalue positivement le bon travail accompli jusqu’à présent par la majorité régionale UV – PD – SA. Rappelant encore l’invitation faite par l’uvp à rencontrer la Commission politique de l’Union Valdôtaine pour se confronter sur des thèmes importants pour la VDA ; Estime important, à ce moment de la vie du Val d’Aoste, de pouvoir se confronter de manière franche et positive sur des points programmatiques concrets avec les forces de la majorité et avec les formations politiques disponibles au dialogue ; Reconfirme le mandat déjà confié au Président du Mouvement, au Comité Fédéral et à la Commission politique, à partir du 19 septembre 2014 à Verrès, le 29 novembre 2014 à Pont – Saint - Martin et le 4 octobre 2015 à Saint –Vincent, à manifester leur disponibilité au dialogue avec les forces politiques voulant dépasser les actuelles difficultés politiques administratives, sociales et institutionnelles. 09:43 Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le Conseil Fédéral de l’Union Valdôtaine, réuni le 11 avril 2016 à Quart, ayant entendu les rapports du Président du Mouvement au sujet du référendum du prochain 17 avril: Rappelle que cette initiative a été proposée par neuf régions italiennes, qui sont directement touchées par le les recherches marines du pétrole et du gaz, Souligne que cette matière relève plutôt de la sensibilité individuelle de chacun en dehors des militances politiques, Considère que sur les thèmes proposés par le référendum en question chacun puisse exercer librement et en pleine conscience son choix, Estime important que chaque électrice et chaque électeur choisisse, sans contraintes, sur la base de ses convictions, de quelle manière exercer sont droit de vote, Voulant par conséquent respecter la volonté, les opinions et la liberté de chacun dans cette matière, Invite ses associés, à ses militants et à ses sympathisants à faire leurs choix en pleine et totale liberté de conscience et d’opinion. Quart le 11 avril 2016

MARDI 1 mars 2016

14:58 2XMILLE 2XMILLE DAI FORZA ALL'UNION VALDOTAINE IL TUO 2XMILLE ALL'UV Con l'abolizione del finanziamento pubblico ai partiti, lo Stato permette in sede di dichiarazione dei redditi di destinare al proprio Movimento politico il 2XMILLE. E' una scelta gratuita. Chi firma non paga tasse in più. Se non si destina il 2XMILLE ad alcun partito, i soldi vanno comunque allo Stato. Il 2XMILLE non sostituisce le eventuali sottoscrizioni per l' 8XMILLE o per il 5XMILLE. Farlo è semplicissimo: nella prossima dichiarazione dei redditi ti basterà apporre la firma nell'apposita casella scrivendo il codice dell'Union Valdôtaine Y27 . Sostieni anche tu l'Union Valdôtaine destinando il 2XMILLE.
2 X mille

agenda

twitter

vidéos

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071

Nouvelles19 Mai 2016 - 14:54

« Concours Cerlogne » : le grand jour de la fête de clôture à Charvensod est arrivé !

Le grand jour est arrivé. Après les activités dans les classes, qui ont engagé les enfants des écoles de l’enfance et primaires le long de toute l’année scolaire, la fête de clôture du 54ème concours de patois « Abbé J.-B. Cerlogne » a commencé ce matin, à Plan Félinaz de Charvensod.

Face à de centaines d’enfants, au dessous d’un des chapiteaux de l’aire sportive, l’assesseur à l’éducation Emily Rini a rappelé que « la seule possibilité qu’on a pour maintenir nos traditions et notre culture est de parler notre langue, la langue du cœur, le patois. Utilisons-le tous ensemble ! ». L’assesseur a ensuite remercié tous les participants et les organisateurs pour le travail déployé afin de garantir la bonne réussite de ce rendez-vous, car « celle d’aujourd’hui est avant tout une journée de fête, mais également une occasion de réflexion autour de nos traditions ».

En s’adressant aux enfants après l’assesseur Rini, le président de la Région Augusto Rollandin a évoqué le rôle que notre dialecte a rempli dans le temps. « Aujourd’hui – il a dit – pas tous le monde s’exprime en patois, mais il faut l’aimer quand même. Il faut rappeler qu’il s’agissait de la langue qui permettait aux villages de se comprendre, de travailler ensemble et, par conséquent, d’être une communauté ». De cette considération de caractère « historique », la nécessité, d’après le président Rollandin, de « respecter le patois, l’aimer, chercher de le comprendre et, graduellement, l’envie de le parler vous arrivera. Pensez qu’il y a un tas de personnes qui ne sont pas nées en Vallée d’Aoste, mais qui s’expriment très bien en patois ». Les autorités ont ensuite remis les prix « Amis de Cerlogne » aux enseignants qui ont participé à dix, ou davantage, éditions de la manifestation.

Le but du Concours est de concerner les enfants par la recherche de documents en patois, appartenant à la tradition orale sur les thèmes de la civilisation alpestre. Ce matériel est recueilli et analysé pendant l’année scolaire et, au cours de la fête de clôture, il est présenté à la collectivité sous forme d’albums, cd-rom et contributions audio et vidéo. En plus de cela, dans différents points d’accueil, aménagés à Plan Félinaz, à Pont-Suaz et au chef-lieu de Charvensod, les participants ont la possibilité d’apprécier les témoignages regroupés et de découvrir les « savoir-faire » liés aux traditions valdôtaines, notamment dans le domaine de l’agriculture.

Cette manifestation se déroule depuis 1963 et elle est organisée par le Bureau pour l’Ethnologie et la Linguistique de l’Assessorat à l’éducation et culture, en collaboration avec le Centre d’Etudes Francoprovençales « René Willien » de Saint-Nicolas.

L’Abbé Jean-Baptiste Cerlogne (6 mars 1826 – 7 octobre 1910) a été le plus important poète patoisant de notre région. Il est rappelé également en tant qu’auteur de chansons en patois, qu’il contribua à diffuser sans égal, par la réalisation du premier dictionnaire et de la grammaire. René Willien (1916-1976), auquel est consacré le Centre d’études francoprovençales de Saint-Nicolas, fut un éminent étudiant du patois, de la Vallée d’Aoste et de ses traditions, en plus qu’auteur d’une importante biographie de l’Abbé Cerlogne.

Info Groupe UV Conseil