Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 6 déc 2021 - 17:53

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Élus Ville d'Aoste

Ville d'Aoste

Communes19 Décembre 2017 - 10:13

Les contenus ou les méthodes? Les contenus ou les méthodes? Il arrive souvent qu’au Conseil municipal d’Aoste, qui aurait pas mal de chose desquelles s’occuper, tombent sur la table des initiatives de tout genre. Le cas échéant est celui de la résolution présentée par le groupe « l’altra VDA » Sur l’antifascisme. Une initiative, qui, dans les intentions du proposant, aurait dû avoir un consensus unanime. Mais la motion n’a pas reçu les votes indispensables pour être approuvée. Et ce avec regret de la part de l’Union Valdôtaine, Mouvement issu de la lutte antifasciste et de la Résistance. Un tel fait demande de s’interroger. Pourquoi la grande partie du Conseil, toutes forces politiques confondues, n’a pas voté cette motion ? Est-ce-que il y a, dans l’Assemblée municipale des extrémistes de droite ou des nostalgiques du « ventennio » qui se cachent? Certes que non ! La question est une autre et elle ne concerne pas les contenus, mais les méthodes. Ça ne suffit pas de remplir de bonnes intentions une motion, de la présenter et de demander de la voter. Il faudrait avoir le bon ton d’essayer d’en partager les passages plus délicats, sans prétendre que tout le monde accepte tout ce qui est proposé les yeux fermés. Se confronter avec les autres, étant disponibles à apporter des amendements au texte, aurait certainement permis de avoir un consensus beaucoup plus ample, probablement unanime. Mais celui qui a proposé la motion considérait plus important d’avoir la primogéniture de sa présentation plutôt que son approbation en accueillant quelques propositions de modification. Car nous sommes convaincus, en effet, que le véritable but n’était pas d’arriver à approuver la motion, mais celui de la faire repousser pouvant ainsi capitaliser les effets de ce refus.

partager

Nos élus

Giuliana Rosset
Vice-président du Conseil
Josette Borre
Vice-syndic
Alina Sapinet
Assesseur
Laurent Dunoyer
Chef de Groupe
Franco Proment
Conseiller

2 x mille

Vie de l'Union6 Décembre 2021 - 17:50

Communiqué de Presse Communiqué de Presse UN PETIT ACTE, MAIS UN GRAND PAS VERS LA RÉAPPROPRIATION D’UN DROIT Le premier recensement de la population a eu lieu en Italie, en 1861, neuf mois après l'unification. Du 31 décembre 1861 au 1er janvier 1862, le nouveau État tentait d'avoir le nombre précis de ses habitants et une photographie de la citoyenneté divisée par sexe, âge et situation familiale. Vingt ans plus tard, en 1971, le premier recensement des groupes linguistiques de Trieste et de Bolzano était réalisé avec un questionnaire également traduit en Allemand. Le recensement de l'Istat est maintenant devenu une habitude car il est effectué tous les dix ans sur une large base de citoyens, tirés au sort, tenus de le remplir et, à partir de 1991, il est disponible en six langues différentes. Cela signifie que les habitants de la Vallée d'Aoste qui, en ces jours, sont invités à répondre au questionnaire pourraient choisir de le faire en Français, contribuant ainsi à la reconnaissance de l'article 38 de notre Statut spécial qui établit l’égalité de cette langue à celle italienne. En rappelant que la langue française représente la pierre angulaire de notre autonomie et qu’elle nous a garanti, au fil des années, la possibilité de légiférer sur de nombreux sujets normalement de compétence de l’État (la santé, l'école, la formation, le travail, les transports etc.), nous invitons les habitants de la Vallée d’Aoste à bien vouloir remplir le questionnaire Istat en utilisant cette langue, car nous voyons, dans ce petit acte, une réappropriation d'un droit souvent négligé mais qui distingue et enrichit notre bagage culturel. Aoste, le 3 décembre 2021

agenda

twitter

vidéos

Les gens passent, l'Union reste

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071