Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 26 jan 2021 - 12:56

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Histoire le mouvement La « Junte du Lion »

La « Junte du Lion »

1959 › 1965

Le monopole de la DC est désormais rompu : alliée aux gauches, l'UV remporte la victoire aux élections régionales du 18 mai 1959 (25 élus contre les 10 de la coalition DC-PLI-PSDI). C'est la "junte du lion", présidée par Oreste Marcoz.

Issu de l’immobilisme de l’ère Bondaz, le gouvernement régional entreprend en 1960 de nombreuses initiatives novatrices concernant notamment la protection du paysage, le soutien de l’élevage et l’instruction professionnelle (fondation de l’Institut Professionnel Régional).

L’année 1961 voit la première tentative de diviser l’Union Valdôtaine par la fondation de mouvements attrape-nigauds soi-disant autonomistes. Prétextant une gestion prétendûment anti-démocratique de notre Mouvement, on fonde l ‘« Union Démocratique Valdôtaine » en vue de lui soustraire des électeurs. Cette tentative échoue lors des élections municipales : l’UV et ses alliés indépendants et de gauche remportent la victoire dans 37 Communes.

En 1962 le gouvernement régional affronte plusieurs problèmes économiques d’envergure ; la Vallée souligne son identité francophone par l’organisation à Aoste du 5e Congès de l’Union Culturelle Française, dont le président est l’assesseur unioniste Corrado Gex.

Gex est élu député au Parlement lors des élections politiques des 28 et 29 avril 1963, alors que Chabod est confirmé au Sénat par la coalition UV-gauches. L‘UV renouvelle ses organes : le Comité central élit le Comité exécutif le 13 mai et Séverin Caveri est confirmé à la présidence. Un deuxième mouvement soi-disant autonomiste est fondé par nos adversaires pour nous diviser : la « Ligue des Campagnards», qui échoue aux élections régionales des 27 et 28 octobre (1 seul siège). La nouvelle majorité du Conseil de la Vallée est formée par l’UV (7 sièges), le PCI (9) et le PSI (2) ; Séverin Caveri est réélu président de la Région pour la troisième fois.

Les années 1960 sont marqués par un grand effort de modernisation de la Vallée d'Aoste: l'administration régionale exploite au maximum les compétences législatives et administratives qui lui sont reconnues pour aider l'agriculture de montagne, développer le tourisme et construire les infrastructures indispensables à assurer une meilleure qualité de vie à la population. De grands travaux sont entrepris, dont notamment le percement des tunnels du Grand-Saint-Bernard, inauguré en 1964, et du Mont-Blanc, réalisé en 1965.

1965 est également l’année du renouveau des municipalités valdôtaines : seule ou avec ses alliés de gauche et indépendants l’UV s’impose dans 37 Communes.

Vie de l'Union26 Janvier 2021 - 12:53

Communiqué de presse du Comité Fédéral Communiqué de presse du Comité Fédéral Les dernières élections régionales et locales ont confirmé la confiance envers le symbole de l’UnionValdôtaine, ses principes et ses valeurs autonomistes et fédéralistes de la part des adhérents du Mouvement et surtout d’une bonne partie de la population valdôtaine. Un résultat qui a conduit à l’élection des figures dirigeantes du Comité dans des rôles apicaux du nouveau Gouvernement régional générant ainsi, en vertu des Statuts, leur cessation des fonctions qu’elles occupaient avant les élections. Une situation qui aurait exigé la convocation d’un Congrès extraordinaire pour réélire les organes du Mouvement mais qui, en raison de la grave pandémie en cours, a dû être reportée en générant ainsi une série de criticités. Un Congrès qui reste aujourd’hui l’objectif principal. Le Comité a identifié deux périodes possibles pour sa convocation : début de l’été ou début de l’automne, dates qui seront confirmées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire en cours. Pour cette raison, afin de commencer le parcours avant le Congrès, pris acte de la situation le Comité Fédéral: • Il assure l’activité régulière du Mouvement et s’engage à relancer le rapport avec le territoire : sections, administrateurs et sympathisants. En particulier • Le Comité sera complété par le représentant des collectivités locales et un représentant de la  Commune d’Aoste (identifié par les élus) en remplacement de la figure du Maire prévue par les Statut. • Les Conseillers Régionaux assureront leur présence hebdomadaire dans les deux sièges du  Mouvement (Aoste et Pont-Saint-Martin) pour rencontrer les administrateurs, les adhérents et les sympathisants. Dans le respect des normes anti-covid il sera nécessaire de réserver le rendez-vous auprès du secrétariat de l’Union Valdôtaine. Un calendrier mensuel avec les noms et les jours où trouver les élus sera publié sur le site du Mouvement et le Blog "Le Peuple Valdôtain”. • Le Comité identifiera des figures spécifiques qui s’occuperont de maintenir un fil direct avec lesSections. • Le Comité assure le maintien des relations déjà en cours avec les autres forces autonomistes et les autres partis. Compte tenu de la nouvelle gestion collégiale exposée ci-dessus, le Comité Fédéral remercie le Vice-Président David Follien pour la disponibilité renouvelée et tous les élus pour le travail de confrontation constructive mis en place dans ces mois si difficiles. Aosta, le 26 janvier 2021 Le Comité Fédéral de l’Union Valdôtaine

agenda

twitter

vidéos

Les gens passent, l'Union reste

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071