Rédaction

Le Peuple Valdôtain

Mise à jour 14 mai 2021 - 10:41

Union Valdôtaine, le mouvement en ligne

Home Nouvelles Rubriques Autour de nous

Autour de nous

LUNDI 14 mars 2016

17:10 Intervention du Président Pastoret au congrès de l'uvp Intervention du Président Pastoret au congrès de l'uvp Mesdames et Messieurs les Congressistes bonjour. Merci pour votre invitation à ce Congrès pour lequel je vous souhaite, au nom de l’UV, un bon et profitable après midi de travail. La VDA est en train de vivre un moment assez difficile. D’une part nous sommes confronté à des grandes difficultés découlant d’une crise sans précèdent. Sur un autre volet nous constatons au jour le jour que les Autonomies sont ciblées et agressées par une radicalisation centraliste sans précédent. Nous sommes partant appelés à réagir en défense de notre Communauté et du futur de notre Pays d’Aoste. Aujourd’hui il a, au Val d’Aoste, une grande concentration de forces politiques se disant autonomistes. A toutes celles, qui se reconnaissent dans les valeurs de la subsidiarité, du fédéralisme, de la liberté, de l’autodétermination et de l’Autonomie, revient de travailler pour défendre la vie et le futur de notre Pays d’Aoste. Et cela est assez plus compliqué qu’auparavant, puisque si d’une part il faut regarder à Rome et à l’Italie, il faut aussi êtres davantage conscients de l’affirmation toujours plus lourde et intrusive des décisions politiques européennes. Cela nous demande un engagement supplémentaire et d’ultérieures énergies. Aujourd’hui, nous, les Valdôtains, venant de n’importe quelle souche et fils de n’importe quelles générations, nous sommes appelés, plus que jamais, à la défense de nos prérogatives, face à un futur qui marquera notre histoire dans le temps à venir. Il est donc indispensable de renforcer le cadre institutionnel afin que notre Communauté puisse être plus forte, unie et déterminée face aux grands défis des années à venir, à partir de la défense prioritaire et de la récriture de notre Autonomie suite aux récentes dispositions constitutionnelles. La Vallée d’Aoste a besoin que la politique essaie de trouver des solutions structurelles qui puissent permettre de soutenir convenablement, avec unité et force nos prérogatives. Face à ça l’Union Valdôtaine à une position claire qui a déjà été manifestée à partir de l’automne 2014 en donnant mandat aux organes de direction du Mouvement de chercher un dialogue avec les autres forces politiques. Cette aptitude nous avait porté, déjà à partir de janvier 2015, à lancer des colloques avec toutes les forces politiques au sein du Conseil de la Vallée, afin d’ouvrir des négociations pour essayer d’amoindrir les difficultés politiques, économiques, sociales et institutionnelles auxquelles était confrontée notre Vallée. Cela n’a pas toujours eu de suite. Cependant nous avons continué à nous mesurer avec ceux qui étaient disponibles à le faire et c’est ainsi que nous avons partagé des alliances aux municipales et à la Région avec un rapport de collaboration positive avec SA et du PD. On n’a pas trouvé toutes les ententes que nous aurions souhaité. Cependant nous avons évalué positivement le fait qu’il y ait eu la possibilité de nous confronter sur les contenus. Et d’ailleurs nous n’avons pas considéré ces essais et ces tentatives closes, comme on a pu le constater à l’occasion du récent Congrès de l’UV à Saint Vincent. Nous avons encore et toujours, réaffirmé notre volonté de nous confronter avec tous ceux qui sont et qui seront disponibles à un dialogue et la recherche d’ententes, sur des bases programmatiques solides et partagées. Celle-ci est et reste encore notre position. Les thèmes et les problèmes sont devant nous. Nous les connaissons. Peut être nous en envisageons pas les mêmes solutions. Cependant nous sommes tous appelés à nous mesurer avec eux puisque ce ne sera pas en les ignorant qu’ils disparaitront. Notre Communauté nous regarde. Le temps s’écoule rapidement et nos concitoyens demandent à la politique des messages et des actions positives. C’est à nous, les responsables politiques, de ne pas les décevoir. 17:08 Intervention du Président au Congrès du PATT Intervention du Président au Congrès du PATT Buongiorno a tutti voi. Vi ringrazio per l’invito al vostro Congresso. Vi porto i cordiali saluti dell’UV, del suo Comitato Esecutivo. Consentitemi di rivolgere un saluto particolare al Presidente della Provincia Ugo Rossi e di trasmettergli i sentimenti di amicizia del Presidente della Regione Autonoma Valle d’Aosta Rollandin. Saluto il senatore Franco Panizza, con il quale ho avuto il piacere di condividere momenti politici importanti ultimo dei quali in occasione della sua partecipazione al nostro recente Congresso per i 70 anni dell’UV. Sono venuto volentieri oggi, qui, in nome dei legami di amicizia che esistono tra il vostro partito e l’UV. Legami forti che abbiamo anche con altre forze politiche che sono oggi qui presenti e che saluto. Con voi e con molte di loro condividiamo l’impegno e la lotta per il sostegno al diritto all’autogoverno, alla sussidiarietà, all’autodeterminazione, all’autonomia delle nostre comunità. Ancora oggi noi, come voi, come gli amici dell’SVP ed altri ancora, siamo impegnati per affermare i nostri valori e per difendere i nostri diritti ed i nostri sentimenti di appartenenza. Viviamo un tempo difficile. Oggi le Autonomie sono costantemente aggredite e criticate. Si guarda a loro con sospetto. Ci dicono che saremmo dei privilegiati. Noi diciamo che l’Autonomia è innanzitutto un’importante e grave assunzione di responsabilità. L’Autonomia è una ragione d’impegno continuo per dimostrare che si è capaci di autogovernarsi. Di darsi delle regole. Di farle rispettare e di essere i primi a rispettarle. L’Autonomia è il riconoscimento di un insieme di storie, di tradizioni, di culture che coloro che idolatrano l’omologazione vorrebbero cancellare. Costoro non si rendono conto che chi non ha una propria storia e chi non ne ha memoria non costruisce il futuro né per sé, né per gli altri. Di fronte a questo stato di cose riveste sempre maggior importanza la storica collaborazione che abbiamo, da ormai molto tempo, con voi e con gli amici dell’SVP. E sempre più necessario che noi, popoli e comunità alpine, lavoriamo insieme. Proprio così come si verifica, già ormai da anni, all’interno del Parlamento Italiano dove i nostri rispettivi eletti, con gli amici della Provincia di Bolzano, costituiscono un gruppo unito che sostiene le nostre reciproche istanze. Ancora solo un anno fa, il 16 febbraio 2015, a Trento, grazie all’impegno del vostro Segretario, Franco Panizza ed alla disponibilità di Philipp Achammer per l’SVP e di Franco Farina per l’UAL abbiamo siglato un documento molto importante, nel quale abbiamo evocato temi politici comuni assumendoci degli impegni a sostegno delle nostre Autonomie. Abbiamo condiviso quel momento con i Presidenti della Provincia di Bolzano, Arno Kompatscher, della Provincia di Trento Ugo Rossi e della Regione Autonoma Valle d’Aosta Rollandin. Ricordo che essi che fanno, lodevolmente, fronte comune all’interno della Conferenza dei Presidenti delle Regioni e delle Province Autonome. Essere uniti per noi è vitale poiché il futuro è ancora e sempre, pieno di incognite. Oggi siamo di fronte a nuovi assetti costituzionali che interessano la rivisitazione dei nostri rispettivi statuti di autonomie anche se, a distanza di molti decenni, non abbiamo ancora viste interamente applicate e funzionanti tutte le attuali competenze statutarie. Ciò deve farci riflettere e capire che il nostro camino, in difesa ed in applicazione delle nostre Autonomie, sarà complicato e lungo ed è quindi necessario che altre generazioni siano pronte a prendere il testimone. Ricordo, a questo proposito come sono importanti gli ottimi rapporti di collaborazione che si sono instaurati tra i rappresentanti dei nostri rispettivi movimenti giovanili. A tal proposito abbiamo visto, con piacere, che Simone Marchiori, il responsabile dei giovani del PATT, ha assunto la responsabilità di candidarsi a vice-Segretario. Mi felicito con lui per aver preso questa decisione e gli trasmetto i saluti di Alexandre e degli altri ragazzi della Jeunesse Valdôtaine. Ora è però il tempo di lasciarvi spazio per il vostro Congresso, le vostre analisi politiche, le vostre scelte. Chiudo quindi qui questo mio intervento di saluto ringraziandovi per la vostra cortese attenzione ed augurandovi buon lavoro.

JEUDI 10 décembre 2015

08:58 Les vendredi à la bibliothèque de Pont-St-Martin Les vendredi à la bibliothèque de Pont-St-Martin Le deuxième rendez-vous « In fuga. Sulle rotte delle migrazioni », organisé dans le cadre des rencontres sur les phénomènes migratoires par l’Administration communale et par la Commission de gestion de la bibliothèque « Mons. G. Capra » de Pont-Saint-Martin, est dédié au thème des migrations forcées des territoires violés par les guerres, par la faim, par les désastres climatiques et environnementaux. Lors de la soirée l’écrivain et photographe M. Ugo Luigi Borga, présentera son livre qui rassemble des notes et des images des conflits en Libye, en Syrie, au Liban et en Somalie. L’auteur en collaboration avec le Prof. William Bonapace illustrera les causes qui poussent les réfugiés à fuir, les destinations choisies et les différences entre la condition de migrants et le statut de refugié.
2 x mille

agenda

twitter

vidéos

Les gens passent, l'Union reste

images

2016 Rencontres sul le territoire

2015 Congrès des 3 et 4 octobre

Union Valdôtaine

29, avenue des Maquisards - 11100 Aoste
TÉL +39 0165 235181
E-MAIL siegecentral@unionvaldotaine.org
PEC unionvaldotaine@legalmail.it
PI 80007410071